Fibre optique : Eric Besson veut un déploiement plus rapide

Le par  |  9 commentaire(s)
fibres optiques

Le monsieur économie numérique du gouvernement français en appelle à l'Arcep pour mettre un terme au relatif flou entourant la mutualisation du câblage d'immeuble, indispensable pour le déploiement rapide de l'offre fibre optique.

fibres optiquesCe sera donc également l’une des attributions du fraîchement nommé secrétaire d’Etat à l’économie numérique : taper du poing sur la table. Il faut dire qu’Eric Besson n’a pas d’autre choix, suite à la présentation au Conseil des ministres de projet de loi de modernisation de l’économie (LME) et son volet réservé à l’Internet à Très Haut Débit. L’objectif affiché est ainsi d’au moins 4 millions de ménages abonnés d’ici 2012 et pour y arriver, il ne faudrait pas que le blocage de la concurrence sur ce marché porte préjudice. Un reproche formulé à l’encontre de France Télécom mais contesté par l’opérateur historique.


L’Arcep devra statuer
Peu importe, Eric Besson veut plus de clarté sur cette affaire et demande l’action de l’autorité des télécoms : " Je souhaite que l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep) se saisisse très vite de deux points, à savoir les conventions-types qui fixeront les relations entre opérateurs télécoms et les co-propriétaires et la question du point physique de mutualisation des réseaux " (propos recueillis par l’AFP).

Sur le deuxième point, Besson a indiqué que c’était bien à l’Arcep de définir le point de mutualisation :  en pied d’immeuble, ou à l’extérieur de l’immeuble.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #229301
En quoi est-ce si important qu'il y est du TRÈS haut débit en France ?
Le #229321
C'est pour qu'il y ait encore plus de piratage et qu'ils puissent justifier leur nouveau projet de loi plus rapidement:

http://www.pcworld.fr/lire/breves/6011/1/projet-loi-olivennes-des-mesures-drastiques-preparation/

Bienvenu en France.... humhum....
Le #229391
Bien sûr c'est la faute à FT alors que c'est l'opérateur qui a l'offre fibre optique la plus vaste
Les opérateurs alternatifs se contentant de demander un accès pas cher au réseau FT
On ne peux pas faire des abonnements pas chers et avoir des moyens d'investir
Le #229561
Très bonne question Mav, et je me suis souvent posé la même, toujours sans réponse. Mais là je lis un bouquin très intéressant sur l'avenir de la recherche de l'enseignement supérieur en France, et l'auteur pointe du doigts des choses très vraies, et apparemment, l'accès au haut débit et la démocratisation d'internet viserait essentiellement à pouvoir libéraliser le secteur de l'éducation nationale, et calquer l'education sur les besoins des entreprises et non plus sur les besoins d'un citoyen. En fait democratiser internet pour permettre un enseignement a distance au maximum, enseignement qui aurait lieu uniquement via les possédant de contenu, qui deviendraient alors les entreprises et non plus l'etat.
ca peut paraitre abstrait et tres loin de la realité d'aujourd'hui mais l'ouvrage explique cette evolution (et les pourquoi du comment) depuis les années 1970, c'est très intéressant.
Le titre:
Savoir à vendre, edition raisons d'agir.
Le #229571
En même temps, contrairement à certains, FT n'est pas parti de rien. Pendant plusieurs décennies, c'est le peuple français qui a payé son réseau et lui a donné les moyens d'investir dans les câbles sous-marins et racheter des opérateurs étrangers.

Puis quand le marché s'est ouvert à la concurrence, non seulement ils ont gardé tous leurs acquis, mais également une énorme base d'abonnés.
Le #229581
Il y a plusieurs intérêts au très haut débit.

* La vidéo à la demande et les contenus haute définition qui se démocratisent petit à petit. Je rappel qu'un film Blu-Ray tourne dans les 30 Go.

* Le fait de pouvoir créer son propre site, chez soit, plutôt que de passer par les pages perso du provider, YouTube et compagnie. D'ailleurs, à ce propos, je vous invite à regarder la conférence Internet libre, ou Minitel 2.0 ?

http://www.fdn.fr/Internet-libre-ou-Minitel-2.html
Le #229651
Okki: pendant des années, l'Etat s'est servi allègrement dans les bénéfices de FT et a systématiquement refusé de baisser les tarifs. Ca, on n'en parle jamais et pourtant cela a été fait en sachant pertinament que les Français raquaient DEUX fois (aux impots et en facture).
Donc le monopole a convenablement utilisé l'argent des contribuables mais pas forcément de la manière que l'on ... imagine. FT n'est pas uniquement le méchant vilain dans l'histoire, c'est l'arbre qui cache la forêt.
Le #231171
On est loin d'être arrivés aux limites des besoins de bande passante. Désolé aux contributeurs mais dire ça je trouve ça bête, pourquoi faire de la recherche ? On a déjà suffisamment de médicaments, pourquoi faire évoluer la technologie ? elle nous permet déjà pas mal de choses...
Comme l'a dit Okki, le très haut débit permettra l'accès à la haute définition en direct, sur plusieurs chaine, sans parler des diverses technologies 3d qui commencent à arriver et qui demanderont une bande passante monstrueuse.
Je pense que la fibre optique va démocratiser le P2P, mais son bon côté, c'est à dire la mutualisation de l'hébergement, au lieu d'avoir 1 serveur qu'on met à genoux quand on télécharge un fichier, il y en aura des centaines, puisqu'il n'y aura plus les problèmes de qualité de connexion dès qu'on upload que l'on a avec l'adsl.
Sans compter les nouvelles utilisations qu'on ne peut pas prévoir aujourd'hui, il y a encore quelques années lorsque free a lancé l'adsl2, on disait la même chose, mais pour quoi faire ? Entre temps il y a eu la démocratisation de youtube & compagnie, et là on sent la différence entre du 512k et du 24mbps.
Le #235771
A l'époque du VDSL2 tous les alternatifs étaient prèts pour le VDSL et l'avaient annoncé sauf 9 et Free.
Faut dire qu'ils venaient, 9 et Free, d'acheter de nouveaux DSLAM chez Huawei et évidememnt cela leur faisait mal au coeur de jeter tout cela à la poubelle.

Résultat: en 2006, DL (Lombard) a annoncé l'abandon du VDSL au profit de la fibre.
Il n'allait pas attendre que 9 et Free amortissent leurs DSLAM pour passer à autre chose.

Et là aussi, par la suite, on aurait accusé l'opé histo de ralentir la mise en place de techno plus évoluées.


Conséquences: DT a laissé tomber Club Internet. DT étant dans une mauvaise passe n'avait vraiment pas les moyens de d'investir dans la fibre. Alice n'a pas pu suivre non plus.
9 et Free suivent mais à contre-coeur.
Si aujourd'hui 9 se fait racheter ce n'est pas pour rien.
Et Free, son cours de bourse est suffisamment lisible pour comprendre que la Fibre c'est trop cher pour eux.

Accuser l'opé histo d'empècher la mutualisation c'est faire silence sur les atermoiements de 9 et Free qui ont de sérieux problèmes pour investir.

sinon voir aussi:
«Pas question qu'Orange paie et construise la fibre optique pour les autres»

(...)

Depuis des semaines, nous leur demandons de faire des tests pour vérifier que leurs matériels fonctionnent bien avec les nôtres dans les immeubles… Et depuis j'attends ! Certains opérateurs montrent plus de célérité à nous accuser qu'à avancer

(...)
Déployer la fibre optique est un vrai travail d'expert, difficile, et c'est effectivement plus simple de le faire faire par le voisin. Tout cela n'a rien de théorique, c'est pour cela que nous insistons depuis des mois sur la nécessité d'expérimenter la « mutualisation » sur le terrain. Certains opérateurs continuent pourtant de refuser de réaliser ces tests qui seraient utiles à tous.
(...)
http://www.lefigaro.fr/societes-francaises/2008/05/21/04010-20080521ARTFIG00266-pas-question-qu-orange-paie-et-construise-la-fibre-optique-pour-les-autres-.php
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]