La fin de l'évolution des prothèses bioniques par manque de rentabilité ?

Le par  |  10 commentaire(s) Source : The Verge
prothèse main robotique

Les prothèses bioniques ont profité d’avancées considérables ces dernières années, mais pourraient arriver à un effet plateau impliquant un facteur déterminant pour leur avenir : le manque de fonds.

De prothèses rudimentaires, les outils médicaux se sont perfectionnés jusqu’à proposer des membres bioniques, des solutions de remplacement perfectionnées capables de reproduire une partie des fonctions des membres humains.

prothèses bioniques Une progression réalisée parallèlement avec les avancées dans le domaine des interfaces homme - machine, qui permettent un contrôle presque naturel de certains bras articulés ou chevilles par la pensée ou des contractions musculaires.

C’est sur ce point que le gros des efforts des chercheurs se concentre désormais, mais bien avant les limites techniques se présenterait un obstacle plus conséquent : l’argent.

Michael McLoughin, directeur de la recherche à l’Université Johns Hopkins a confié au Smithsonian Magazine " Vous avez là un produit haut de gamme avec un très petit marché". " Vous ne faites pas des milliards de dollars de chiffre d’affaires en investissant dans les prothèses ".

Malgré tout, les scientifiques ont encore beaucoup à proposer, pointant du doigt Bionic Man, le projet d’un humanoïde réalisé pour plus de la moitié à l’aide de prothèses et organes artificiels applicables à l’homme qui coute actuellement 1 milliard de dollars à fabriquer.

Si les avancées en terme de confort sont indéniables, elles se font aussi sur le moral des porteurs qui acceptent de plus en plus facilement leurs membres artificiels. L’image de ces prothèses se démarque aujourd’hui du handicap et focalise l’attention sur leur aspect technologique.

Reste que le marché des prothèses est dépendant des mêmes mécaniques régulant les échanges, l’investissement ne peut être illimité et doit prendre en compte la rentabilité potentielle.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1457682
Je ne suis pas de la partie. Je ne suis pas un businessman. Pourtant, je me suis toujours posé cette question de la viabilité économique de ce genre d'avancée technologique.

Sérieusement, ils vivent dans quel monde ? Espérons pour les personnes handicapées qu'ils redescendront rapidement su Terre et trouveront des solutions applicables pas uniquement dans leurs laboratoires...
Le #1457722
L'humanité est quand même incurable ... Si ca ne rapporte rien ou peu, on laisse tomber. Et on s'étonne qu'on ne trouve aucun remède pour une volée de maladies graves et que les personnes handicapées sont toujours aussi "délaissées", bref, que le monde va mal

Mais pour tout ce qui touche "flinguer autrui", là, on a des fonds ... Lamentable ...

Franchement, j'ai parfois des difficultés à croire en l'Homme et plus le temps passe, plus ma "foi" s'effiloche ...


Le #1457862
Mouhai...

Je rejoins Ulysse2K... Je me demande ce que dirait Hypocrate devant ces écueils bassement vénaux...

Le #1457922
Ulysse2K a écrit :

L'humanité est quand même incurable ... Si ca ne rapporte rien ou peu, on laisse tomber. Et on s'étonne qu'on ne trouve aucun remède pour une volée de maladies graves et que les personnes handicapées sont toujours aussi "délaissées", bref, que le monde va mal

Mais pour tout ce qui touche "flinguer autrui", là, on a des fonds ... Lamentable ...

Franchement, j'ai parfois des difficultés à croire en l'Homme et plus le temps passe, plus ma "foi" s'effiloche ...


J'ai jamais rien lu d'aussi émouvant et poignant depuis l'intégrale de la collection harlequin.
Le #1457962
C'est dans ce domaine que l'action publique s'impose ! Mais on n'a plus un radis car on a passé 40 ans à jeter l'argent public par les fenêtres. Et me^me si on inverstissait, la gestion de cette actviité serait tellement calamiteuse qu'elle mangerait l'argent sans donner de vrais résultats. Bref, on est prisonnier d'une pensée dominante disant que le public doit disparaître et une d'une autre, opposée, voulant faire du public une planque... Si seulement on pivait faire du public un instrument réellement au service de l'intérêt général, ce type de problématique n'existerait plus.
Anonyme
Le #1457982
zeds a écrit :

Ulysse2K a écrit :

L'humanité est quand même incurable ... Si ca ne rapporte rien ou peu, on laisse tomber. Et on s'étonne qu'on ne trouve aucun remède pour une volée de maladies graves et que les personnes handicapées sont toujours aussi "délaissées", bref, que le monde va mal

Mais pour tout ce qui touche "flinguer autrui", là, on a des fonds ... Lamentable ...

Franchement, j'ai parfois des difficultés à croire en l'Homme et plus le temps passe, plus ma "foi" s'effiloche ...


J'ai jamais rien lu d'aussi émouvant et poignant depuis l'intégrale de la collection harlequin.


Aller, je te laisse sa dernière phrase concernant l'état de sa foi, mais il a, bien sûr, raison. Il y a des choses qui devrait avoir la priorité (surtout sur la guerre qui elle à l'inverse ne fait que tuer et protège que les intérêts des grandes nations voleuses), des choses qui devraient être décrétées "grandes causes nationales" (et pas que des paroles en l'air).

Ce genre de technologies une fois amorcée peuvent avancer à la vitesse grand V alors l'argent ne devrait même pas entrer en ligne de compte.

Non, mais imaginez, ces technos, on les arrête parce qu'elles ne vont pas rapporter assez... Imaginez maintenant les personnes qui espéraient de ces mêmes technologies la tronche qu'elles doivent tirer en lisant ça. Pffff, cette culture de marché au possible est tellement detestable. Sur ce genre de segment ces technologies ne peuvent pas être considérées comme des "produits" et les patients comme des "clients" potentiels puisqu'ils sont justement des PATIENTS. Et ensuite les projets sont arrêtés parce jugés probablement trop peu rentables dans le futur.
Personnellement j'attend(ai)s beaucoup de ce genre de recherches, avec une tumeur grosse comme une orange dans la tête, mais je sens que rien de neuf ne viendra me sauver et surtout pas la sollicitude des hommes...
Le #1458052
C'est franchement n'importe quoi ce système de recherches. On en revient toujours autour du fric c'est pas croyable.. Pour exemple, ma mère se tape une maladie génétique très grave qui n'a aucun vaccin, des traitements qui sont au stade expérimental, et -pour couronner le tout- ne peut pas être déclarée inapte au travail tout simplement parce que cette maladie est quasiment inconnue car vraiment très rare. Tout ça parce que les abrutis des gouvernements (quels qu'ils soient) sont pas foutus de filer ne serait-ce qu'1% de leur salaire pour les recherches médicales. Plus j'avance et plus je me dis qu'on vit dans un monde de merde.
Le #1458212
je pense que cet article fait quand même dans le "sensas" plus que la réalité.. certes une partie de la recherche est financé par des labo et des entreprises, mais il y a toujours la recherche fondamentale financé par les états.. donc bon j'espere bien que ces techno aboutiront, et pas juste pour les handicapé, je pense qu'il y a plein d'autre appli possible..
Le #1458232
tarepanda a écrit :

je pense que cet article fait quand même dans le "sensas" plus que la réalité.. certes une partie de la recherche est financé par des labo et des entreprises, mais il y a toujours la recherche fondamentale financé par les états.. donc bon j'espere bien que ces techno aboutiront, et pas juste pour les handicapé, je pense qu'il y a plein d'autre appli possible..


Et puis c'est sans compter les news sans cesses répétées ces derniers temps sur les progrès robotiques militaires, exosquelettes et autres prothèses financés par la DARPA. Youtube est truffé de vidéos sur la bionique.

Ça fait mauvais genre de voir les vétérans américains éclopés rentrés des conflits, c'est pourquoi entre autre la DARPA investit massivement dans la bionique (et elle en a les moyens financiers...)

Bref, quand un directeur de recherche clame qu'il n'y a pas assez de moyens, c'est sans doute parce qu'il n'a pas eu autant de crédits de recherches que ses petits camarades.


Le #1458402
Attention c'est dans le domaine de l'emotion, ca va déchainer les passions.

Ca ne me choque pas que les budgets soient redirigés sur des projets profitant au plus grand nombre. Ca ne signifie pas que cet argent ne sera pas utilisé à bon escient.

Comme dit cycnus, c'est là où les politiques publiques peuvent prendre le relais. Bon la situation de la France est particulièrement mauvaise, mais qui sait, un jour peut-être y aura-t-il un gouvernement qui...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]