Projet Copé : Bruxelles va se pencher sur le dossier

Le par  |  5 commentaire(s) Source : Reuters
Jean-François Copé

La Commission Européenne n'approuve pas totalement les propositions de la Commission Copé.

Jean-François CopéPas plus tard que la semaine dernière, les choses ont été clairement posées par la Commission Copé, présidée par Jean-François Copé et chargée de réfléchir aux nouveaux moyens de financement de la télévision publique après la disparition des publicités, disparation qui sera partielle en septembre 2009 et totale à partir de 2012. Que ce soit les consommateurs, les opérateurs de téléphonie mobile, les fournisseurs d'accès à Internet, les chaînes privées ou les consommateurs, tout le monde passera à la caisse.

viviane_reding_europeÀ un jour de la remise du dossier à Nicolas Sarkozy, la Commission européenne s'est exprimée sur ce sujet qui fait grincer les dents, défendant les opérateurs de téléphonie mobile et les fournisseurs d'accès à Internet. Pour rappel, la Commission Copé prévoit de taxe à hauteur de 0,5 % leur chiffre d'affaires, mesure à laquelle ils sont bien évidemment opposés et qu'ils prévoient de compenser en répercutant sur les factures des abonnés.

Viviane Reding, Commissaire européenne aux Télécommunications, n'affiche pas non plus un réel enthousiasme face à ce projet de loi. Selon elle, taxer les opérateurs ne ferait que freiner le secteur  des télécommunications qui est en pleine croissance. Elle prévoit par conséquent d'étudier en détails le dossier et d'intervenir si nécessaire.


Et les consommateurs dans tout cela ?
Taxe
En plus de se soucier du cas des opérateurs, on aurait également pu se préoccuper du cas des consommateurs qui seront certainement ceux qui mettront le plus la main à la poche dans un contexte de baisse du pouvoir d'achat.

Car, entre la redevance qui va être revue à la hausse, le nombre d'appareils qui y sont assujettis qui va augmenter, les abonnements Internet et mobile sur lesquels va sans doute être répercutée la taxe des opérateurs, les chaînes de télévision qui vont chercher à récupérer l'argent injecté dans l'INA ( augmentation des abonnements aussi ? ), c'est bien le consommateur qui risque d'y laisser le plus de plumes, en sachant qu'il n'a peut-être rien demandé et que la présence de publicité sur des chaînes qu'il ne regarderait peut-être pas ne le dérangeait pas plus que ça.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #260741
+1

Autant laisser la pub sur le service public si c'est pour faire payer les consommateurs de services télécoms (personnes ne regardant pas forcément la TV d'ailleurs)
Le #260911
effectivement! ayant perdu l'habitude de regarder le télé au depend du net je vois pas pourquoi je devrais repayer pour cette derniere!

en plus 0.5% sur le chiffre d'affaire mais quelle fumisterie ce chiffre d'affaire! si la marge des FAI est de 1% on imagine mal les volumes que ca donnera .. bref du grand n'importe quoi une fois de plus et dire qu'ils nous ont fait peur en faisant croire qu'avec la gauche les impots augmenteraient

pourquoi ils proposent pas de reverser 1% de la tipp ponctionnée par l'etat sur le l'essence qui explose a la télé publique hein par exemple
Le #261011
Comment un gouvernement peut penser à un projet, en le préparant si peu avant de faire une proposition.
Ça fait amateur: cry:
Anonyme
Le #261071

(Ils vont également imposer la redevance pour ceux qui regarde la TV sur leur PC)

Taxes, Taxes, Taxes...

Personnellement je ne vois pas pourquoi on devrait taxer les FAI ou les Opérateurs téléphoniques ! Pourquoi eux ? Cependant dans tous les cas, cela va nous retomber dessus et les prix augmenteront pour financer les salaires à croissance exponentielle de certains employés et dirigeants de la TV ! Et lorsqu'on voit la pauvreté des programmes alors on peut se poser des questions
Le #262071
Redevance indexée sur l'indice Insee (et non pas les salaires, retraites, Smic, RMI, etc.) + augmentation des abonnements Internet
Une réforme qui tombe bien avec la baisse du pouvoir d'achats
Bientôt la baisse des ventes induite par la baisse du pouvoir d'achats sera compensée par des impôts
Il y a un grand économiste qui a dit "trop d'impôt tue l'impôt"
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]