Firefox : 5 ans pour 25% de part de marché

Le par  |  10 commentaire(s)
firefox-cinq-ans

Pour l'anniversaire de ses cinq années d'existence, Firefox se fait son propre cadeau avec une part de marché mondiale qui dépasse les 25 %. Le deuxième navigateur Web le plus utilisé au monde après Internet Explorer.

firefox-cinq-ansC'est l'une des statistiques que la Fondation Mozilla a choisi de mettre en avant pour fêter les cinq ans de Firefox. C'est en effet le 9 novembre 2004 que la version 1.0 du navigateur Web devenu l'un des fers de lance des projets libres a été mise à la disposition des utilisateurs.

Cinq ans plus tard, le navigateur que l'on peut utiliser sur divers systèmes d'exploitation revendique une part de marché de 25 % à l'échelle mondiale. À dire vrai, ce n'est pas la Fondation qui revendique cette part de marché, mais l'institut Net Applications le fait pour elle. On notera d'ailleurs que la Fondation Mozilla a mentionné les statistiques de cette société de mesure d'audience Web et pas une autre, comme par exemple StatCounter où pour le coup Firefox est à plus de 32 %.

Un aveu de modestie ? Ce n'est pourtant pas véritablement le cas, l'heure étant à l'autocélébration. Bien d'autres données chiffrées ont ainsi été exploitées pour fêter l'anniversaire du panda rouge, à commencer par l'annonce de 330 millions d'utilisateurs à travers la planète, des traductions disponibles dans 75 langues.

Récemment, le baromètre AT Internet Institute révélait qu'en Europe la part de marché d'IE continuait de baisser à 62 % contre 64,6 % six mois auparavant. Dans le même temps, Firefox avait progressé de 27,8 % à 28,4 %.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #544391
petit mélange :

"la part de marché d'IE continuait de baisser à 64,6 % contre 62 % six mois auparavant."

cela veut dire qu'on est passé de 62% à 64.6% soit une augmentation je pense que c'est plutôt le contraire...
Le #544421
Et Opéra qui reste stable. Il faudrait qu'ils se posent des question du pourquoi.
Le #544431
A noter aussi que dans certains pays du nord de l'Europe, Firefox détient plus de 50% des parts de marché... énorme non !
Vivement la fin d'IE6 (voire 7) en tout cas.

Le #544481
Salut,
@yoadip :

"Et Opéra qui reste stable. Il faudrait qu'ils se posent des question du pourquoi."



Est-ce bien utile ?
A quoi ou à qui peuvent bien servir ces grosses parts de marché ?
A accéder plus facilement au Web ?
Sur certains sites, parfois "valides W3C" comme http://standblog.org par exemple , les utilisateurs d'Opera sont actuellement obligés de déguiser leur navigateur en Firefox ou Internet Explorer pour profiter des effets d'affichage des images...
Merveilleux, non, pour fausser des sondages ?

Accessoirement, on pourra remarquer que les éditeurs de navigateurs qui s'intéressent aux grosses parts de marché sont pas pressés de se tourner vers les petits marchés (mobile, consoles, embarqué, bas débit...)

@vintz72 :

"dans certains pays du nord de l'Europe, Firefox détient plus de 50% des parts de marché...


D'après certains instituts de sondage, en Biélorussie, Opera avoisinerait aussi les 50%...
http://gs.statcounter.com/#browser-BY-monthly-200807-200911
http://people.opera.com/dstorey/images/OperaMarketShareEEhover.svgz
Et alors ?


"Vivement la fin d'IE6 (voire 7) en tout cas."


Dans quelques années Firefox sera peut être à 45%, comme IE... Ca ne rendra pas le web plus accessible aux autres...

@+
--
Pierre
Le #544551
"Et Opéra qui reste stable. Il faudrait qu'ils se posent des question du pourquoi."

C'est parce qu'il rend les utilisateurs frileux...
Le #544591
Pour le marché du Mobile, Opéra est tres présent avec Opera Mini et le navagateur web de la Nitendo DS est une modification d'Opera Mini

Pour ma part je deteste FireFox et je comprend pas vraiment tout l'engouement autour de lui...
J'ai Opéra depuis tres longtemps est je le trouve largement supérieur a Firefox (que j'ai biensur essayé mais tres vite suprimé ) ...

De toute facon, c'est chacun son choix !!
Mais vive Operraaa !!
Et il est vrai que beaucoup de possesseur d'Opéra le font identifier en tant que Firefox ou IE ...
Le #544641
Selon la société de sécurité Cenzic, Firefox affiche 44% des failles découvertes dans l'ensemble des navigateurs. Safari (35 %) et Internet Explorer (15 %) arrivent juste derrière, devant Opera (6%).

firefox cest vraiment un navigateur pas secure pour 2 sous. Par contre IE8 ça roxe !
Le #544741
44% des failles decouvertes !
ca veut peut etre aussi dire que c'est eux qui cherche le plus

Sans compter que ie et le respect des standard web bonsoir.
Le #544771
Certaines failles de IE sont connues depuis des années et pas encore corrigées.
L'avantage de l'open source c'est qu'il y a tellement de personnes qui épluchent le code que les infos remontent très vite. D'ailleurs n'importe qui peu signaler un bug dans Firefox depuis le site officiel.
Ceci étant Opéra est un bon navigateur pour ceux qui aiment le genre très complet. Firefox peut être au choix light ou très complet si on lui ajoute des thèmes, add-ons, plug-ins et autres.
Le point noire c'est vraiment IE avec sont trop faible respect des standards du W3C dont, pour rappel, il est membre à part entière depuis fort longtemps. Malheureusement, ses parts de marché sont encore trop importantes pour que les normes soient totalement utilisées sur les sites et puissent réveler toute leur puissance.
Un simple exemple, il est possible de créer des menus déroulant avec simplement des feuilles de styles sans la moindre ligne de javascript. Lorsque l'on voit le code des sites on voit que la plupart des menus sont réalisé avec des scripts impressionnant.
Bref, tout ça pour dire que tout navigateur qui contribue à faire baisser les part d'IE est bienvenu même avec 2% de part de marché.
Le #544831
@Kasbery:

« Certaines failles de IE sont connues depuis des années et pas encore corrigées. »


On se demande bien pourquoi elle ne sont pas encore exploitées massivement pour flinguer les 70% d'utilisateurs d'IE ^_^


« L'avantage de l'open source c'est qu'il y a tellement de personnes qui épluchent le code que les infos remontent très vite. D'ailleurs n'importe qui peu signaler un bug dans Firefox depuis le site officiel. »


Je ne pense pas qu'il y ait grand monde qui épluche, comme tu dis, le code des logiciels Open Source... ni même que les failles soient débusquées en reluquant du code source. Longtemps IE a été en tête du nombre de failles découvertes et c'était pas dû au nombre de lecteurs de son code, hein...
Ensuite, on l'a vu sur certaines mises à jour, des bugs liés à des failles de Firefox étaient remontés, ou ouverts depuis des mois; la réactivité de l'Open Source à ce niveau n'a vraiment rien d'une évidence.
D'autre part, n'importe qui peut signaler des bugs sur n'importe quel logiciel, propriétaire ou non, sur le site officiel ou non...


« Le point noire c'est vraiment IE avec sont trop faible respect des standards du W3C »


Non, le point noir vient de ceux qui font le Web pour des clients à fortes parts de marché. Regarde mon exemple plus haut, mais il y en a d'autres (sites bancaire, ou autre cyber-business...): un site Web peut très bien être « valide W3C » et inaccessible à certains internautes, comme au temps des sites optimisés pour Internet Explorer !


« tout ça pour dire que tout navigateur qui contribue à faire baisser les part d'IE »


Ceux qui font le Web, ou leurs commanditaires, auraient _depuis longtemps_ pu faire baisser les parts de marché de Microsoft, et bien plus facilement que les éditeurs de navigateurs qui courent après Microsoft, dans une utopique concurrence.

@+
--
Pierre
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]