Fleur Pellerin souhaite le rapatriement fiscal du patron de Numéricable

Le par  |  31 commentaire(s) Source : JDD
Fleur-Pellerin

Le choix de Vivendi s'étant tourné vers Numéricable concernant le rachat de l'opérateur SFR, les déclarations vont bon train, y compris de la part du gouvernement qui ne peut s'empêcher, comme c'est le cas pour Fleur Pellerin, de rappeler la direction du câblo opérateur à rentrer dans le rang.

La ministre déléguée chargée des PME, de l'Innovation et de l'Économie numérique Fleur Pellerin a ainsi annoncé dimanche qu'elle souhaitait que, suite au rachat de SFR par Numéricable, Patrick Drahi rapatrie sa résidence fiscale en France. Elle a ainsi déclaré au Journal du dimanche " Je ne suis pas inspectrice des impôts. Mais Patrick Drahi devient le deuxième opérateur de télécoms en France, il serait logique qu'il rapatrie sa résidence fiscale en France et gère ses affaires depuis Paris."

Numericable logo "Je ne souhaite pas le stigmatiser ou lui faire de procès d'intention. Mais il devra faire des efforts." Indiquait dans le même temps Arnaud Montebourg qui soulève la question de l'exode fiscal d'une majorité des activités de Numéricable, qui profite d'une situation originale avec une holding à Luxembourg, une entreprise cotée à Amsterdam et un président résidant en Suisse.

Patrick Drahi devrait répondre à Fleur Pellerin lors d'une conférence de presse qui se tiendra aujourd'hui aux alentours de 11h, mais il y a peu de chances que ce dernier se plie aux demandes du gouvernement.

Reste que la ministre a également annoncé qu'elle en attendait beaucoup de la part d'Altice, notamment concernant ses engagements en matière d'emploi et d'investissement dans le développement du très haut débit :

"Altice a pris un certain nombre d'engagements cette semaine sur ces différents sujets. Je les invite maintenant à les préciser et à les traduire de manière opérationnelle."

Une transaction et une mutation du marché mobile sous haute surveillance donc, ou du moins, en apparence, puisque pour l'État, l'opération est profitable : La bande de fréquences de 700 MHz devrait s'arracher aux enchères comme cela avait été prévu avant l'annonce de la mise en vente de SFR. Une vente qui pourrait ainsi rapporter plus de 3 milliards d'euros.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 4

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1686952
Alors que la France réorganise son paysage FAI, une méga connexion internet par communication laser va être installée sur la station internationale spatiale.
Lancement du module laser est prévu pour le 30 Mars.
Le #1686992
Mais il devra faire des efforts." Indiquait dans le même temps Arnaud Montebourg qui soulève la question de l'exode fiscal d'une majorité des activités de Numéricable, qui profite d'une situation originale avec une holding à Luxembourg, une entreprise cotée à Amsterdam et un président résidant en Suisse.

Quand on lit ça franchement pour un opérateur français ça donne vraiment envie de filer son argent
Le #1687002
Alors que Patrick Drahi est un requin de la finance qui ne voit dans le rachat de SFR qu'une opération spéculative sous forme de LBO, quitte à tuer le secteur des télécom et à virer des milliers de personnes, on trouve encore des ministres naïfs qui tentent de nous faire croire que leurs belles paroles vont sagement ramener ce monsieur à la raison pour le bien être de la France et des français.

Mais le pire dans tout ça, c'est que ces ministres ont vraiment l'air de croire aux conneries qu'ils racontent.

Remarque, le temps que des personnes n'ayant jamais travaillées en entreprise s'occuperont des entreprises (Montebourg ou Pellerin pour ne citer qu'eux), il ne faudra pas s'attendre à ce que l'économie aille mieux.
Le #1687032
Matthieu44 a écrit :

Mais il devra faire des efforts." Indiquait dans le même temps Arnaud Montebourg qui soulève la question de l'exode fiscal d'une majorité des activités de Numéricable, qui profite d'une situation originale avec une holding à Luxembourg, une entreprise cotée à Amsterdam et un président résidant en Suisse.

Quand on lit ça franchement pour un opérateur français ça donne vraiment envie de filer son argent


Je ne crois pas que le consommateur va faire une analyse du bilan et de la situation fiscale avant de s'abonner chez un FAI.

Il regarde les services proposés et ce que ça lui coûte. Rien d'autre (ou sinon c'est très à la marge).

Mais ça n'empêche que je suis tout à fait d'accord avec toi : il est hors de question de filer le moindre centime à Numéricable, ne serait-ce que pour le service déplorable qu'ils proposent. 20 % de taux de résiliation, il n'y a que chez eux qu'on voit ça !
Le #1687052
De toute façon l'évasion fiscale, la défiscalisation à grand renforts de cabinets d'avocats spécialisés, c'est un sport national pour les entreprises du CACa-rente, de Orange à Loréal (1ere fortune de France imposée à 9% : trouvez l'erreur !) sans parler des comptes numérotés dans les paradis fiscaux ... nos sociétés marchent sur la tête et ce n'est pas Numéricable, même s'il "rentre dans la rang" (et pourquoi le ferait-il ?) qui va y changer quelque chose.

Et si on regarde à l'international, alors là .... Google, Amazon, Apple ... et tous les autres ... ça en serait risible si au final ce n'était pas les masses des gens "normaux" qui en pâtissaient
Le #1687072
zozolebo a écrit :

Alors que Patrick Drahi est un requin de la finance qui ne voit dans le rachat de SFR qu'une opération spéculative sous forme de LBO, quitte à tuer le secteur des télécom et à virer des milliers de personnes, on trouve encore des ministres naïfs qui tentent de nous faire croire que leurs belles paroles vont sagement ramener ce monsieur à la raison pour le bien être de la France et des français.

Mais le pire dans tout ça, c'est que ces ministres ont vraiment l'air de croire aux conneries qu'ils racontent.

Remarque, le temps que des personnes n'ayant jamais travaillées en entreprise s'occuperont des entreprises (Montebourg ou Pellerin pour ne citer qu'eux), il ne faudra pas s'attendre à ce que l'économie aille mieux.


tout à fait Zozolebo ... ces sinistres politiques sont au mieux incompétents, au pire cyniques et hypocrites ... et de toute façon malhonnêtes !
Le #1687102
Matthieu44 a écrit :

Mais il devra faire des efforts." Indiquait dans le même temps Arnaud Montebourg qui soulève la question de l'exode fiscal d'une majorité des activités de Numéricable, qui profite d'une situation originale avec une holding à Luxembourg, une entreprise cotée à Amsterdam et un président résidant en Suisse.

Quand on lit ça franchement pour un opérateur français ça donne vraiment envie de filer son argent


parce que tu crois que Orange ou Free c'est beaucoup mieux de ce point de vue ?
Le #1687162
zozolebo a écrit :

Matthieu44 a écrit :

Mais il devra faire des efforts." Indiquait dans le même temps Arnaud Montebourg qui soulève la question de l'exode fiscal d'une majorité des activités de Numéricable, qui profite d'une situation originale avec une holding à Luxembourg, une entreprise cotée à Amsterdam et un président résidant en Suisse.

Quand on lit ça franchement pour un opérateur français ça donne vraiment envie de filer son argent


Je ne crois pas que le consommateur va faire une analyse du bilan et de la situation fiscale avant de s'abonner chez un FAI.

Il regarde les services proposés et ce que ça lui coûte. Rien d'autre (ou sinon c'est très à la marge).

Mais ça n'empêche que je suis tout à fait d'accord avec toi : il est hors de question de filer le moindre centime à Numéricable, ne serait-ce que pour le service déplorable qu'ils proposent. 20 % de taux de résiliation, il n'y a que chez eux qu'on voit ça !


Faut-il vous rappeler que près de la moitié des personnes qui résilient chez Numéricable le font parce qu'ils déménagent, et que Numéricable ne faisant pas d'ADSL, il est difficile d'avoir une offre cable à 30 méga à la campagne...
En prenant en compte ce facteur, on se rend compte que Numéricable fait partie des opérateurs les plus stables de France...
Je serais curieux d'ailleurs de savoir d'où sort ce chiffre de 20%, et quel est celui des autres FAI...
Le #1687172
saepho a écrit :

zozolebo a écrit :

Matthieu44 a écrit :

Mais il devra faire des efforts." Indiquait dans le même temps Arnaud Montebourg qui soulève la question de l'exode fiscal d'une majorité des activités de Numéricable, qui profite d'une situation originale avec une holding à Luxembourg, une entreprise cotée à Amsterdam et un président résidant en Suisse.

Quand on lit ça franchement pour un opérateur français ça donne vraiment envie de filer son argent


Je ne crois pas que le consommateur va faire une analyse du bilan et de la situation fiscale avant de s'abonner chez un FAI.

Il regarde les services proposés et ce que ça lui coûte. Rien d'autre (ou sinon c'est très à la marge).

Mais ça n'empêche que je suis tout à fait d'accord avec toi : il est hors de question de filer le moindre centime à Numéricable, ne serait-ce que pour le service déplorable qu'ils proposent. 20 % de taux de résiliation, il n'y a que chez eux qu'on voit ça !


Faut-il vous rappeler que près de la moitié des personnes qui résilient chez Numéricable le font parce qu'ils déménagent, et que Numéricable ne faisant pas d'ADSL, il est difficile d'avoir une offre cable à 30 méga à la campagne...
En prenant en compte ce facteur, on se rend compte que Numéricable fait partie des opérateurs les plus stables de France...


Ce qui démontre que la couverture de leur réseau est pourrie.
Le #1687302
saepho a écrit :

zozolebo a écrit :

Matthieu44 a écrit :

Mais il devra faire des efforts." Indiquait dans le même temps Arnaud Montebourg qui soulève la question de l'exode fiscal d'une majorité des activités de Numéricable, qui profite d'une situation originale avec une holding à Luxembourg, une entreprise cotée à Amsterdam et un président résidant en Suisse.

Quand on lit ça franchement pour un opérateur français ça donne vraiment envie de filer son argent


Je ne crois pas que le consommateur va faire une analyse du bilan et de la situation fiscale avant de s'abonner chez un FAI.

Il regarde les services proposés et ce que ça lui coûte. Rien d'autre (ou sinon c'est très à la marge).

Mais ça n'empêche que je suis tout à fait d'accord avec toi : il est hors de question de filer le moindre centime à Numéricable, ne serait-ce que pour le service déplorable qu'ils proposent. 20 % de taux de résiliation, il n'y a que chez eux qu'on voit ça !


Faut-il vous rappeler que près de la moitié des personnes qui résilient chez Numéricable le font parce qu'ils déménagent, et que Numéricable ne faisant pas d'ADSL, il est difficile d'avoir une offre cable à 30 méga à la campagne...
En prenant en compte ce facteur, on se rend compte que Numéricable fait partie des opérateurs les plus stables de France...
Je serais curieux d'ailleurs de savoir d'où sort ce chiffre de 20%, et quel est celui des autres FAI...


taux de resiliation au premier janvier 2014 a la suite de leur tentative d arnaque lors de l augmentation de la tva... dont tu avais d ailleurs encore commente la news a cote de la plaque...

sinon ca n est pas 50% de demenagements mais 38% : http://www.ariase.com/fr/resiliation/resilier-etude.html
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]