Free Mobile : pas si compliqué de proposer des subventions sur les mobiles

Le par  |  21 commentaire(s) Source : Les Echos
free-mobile

Après avoir misé sur les forfaits sans engagement et sans subvention des mobiles, Free Mobile pourrait y venir pour un coût finalement pas si élevé et avec l'appui des femtocells.

Très fortement soutenu par les investisseurs et se rapprochant d'une valorisation de 10 milliards d'euros, le groupe Iliad pourrait conduire sa filiale Free Mobile à proposer des mobiles subventionnés, sortant de son modèle initial du forfait sans engagement et sans subvention proposé depuis début 2012.

La stratégie qui a tenté de porter un coup au mécanisme de la subvention des mobiles n'ayant pas fonctionné et s'étant même légitimé après le procès contre SFR, les observateurs s'attendent à ce que le quatrième opérateur choisisse de s'aligner à son tour sur cette pratique pour séduire de nouveaux utilisateurs.

Et pour Oddo Securities, il suffirait à Free Mobile d'investir 120 millions d'euros pour accéder à ce segment de marché pourtant bien verrouillé, quand l'estimation générale pour un opérateur lambda est plutôt de 300 à 400 millions d'euros, rapporte le journal Les Echos.

free-mobileCela pourrait notamment passer par des recrutements via des offres quadruple play à base de Freebox v5 reconditionnées (2 millions d'unités) dont le coût déjà amorti sera autant d'économies pour soutenir une activité de subvention des mobiles.

Mais toujours selon Oddo Securities, il faudra mettre en place un autre élément : la distribution de femtocells, ces cellules miniatures reliées à la box qui permettent de décharger le réseau mobile principal des usages les plus lourds tout en assurant une bonne couverture mobile à l'intérieur des habitations.

Ce véritable serpent de mer, attendu depuis que Free a annoncé son intention de devenir opérateur mobile, pourrait finalement devenir réalité à court terme, d'autant plus qu'il se murmure que Free dispose d'un stock important de femtocells qui n'attendent plus que d'être distribuées.

Oddo Securities estime que cela devrait contribuer à diminuer le trafic mobile transitant en itinérance via le réseau Orange et en réduire le coût, avec une réallocation pour de la subvention de mobile qui pourrait aboutir à des forfaits quadruple play à 60 € avec un smartphone haut de gamme que le client ne paierait que 150 € mais qui imposeraient aussi un engagement sur 24 mois...et un changement d'axe de communication après avoir vanté les mérites des forfaits sans engagement.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 3

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1292652
Ca sent l'offre "usine à gaz" comme les autres opérateurs...
Le #1292682
Il faudrait faire attention à ne pas prendre les gens pour des jambons...

Je ne sais pas d'où sort cette analyse (c'est quoi Oddo securities) mais spamnco analytics a sorti sa calculette et fait 60-30 x 24 +150 = 870 euros

Si la révolution c'est de prendre les clients pour des cons comme la concurrence alors free proposera ce modèle, moi je parie plus sur un modèle permettant à free de ne pas perdre d'argent mais beaucoup plus agressif grâce à des tarifs négociés sur certains appareils phares.

Mon calcul : GS4 négocié par free à moins 600 euros soit 150 euros + 12 euros par mois pendant 36 mois par exemple permettant de lancer une offre voix+SMS illimités + un peu de data (genre 150 Mo) autour de 45-50 euros par mois en quadruple play.

Je pense même qu'ils pourraient abandonner la durée (puisque c'est légal) et se contenter de frais de résiliation revus à la hausse calculés selon la date de sortie du contrat (histoire d'innover).

Avec des modèles de smartphone moins chers, free pourrait proposer sans problème un forfait 4play autour de 45 euros par mois, un mobile à 1 euro et une version data illimitée + international vers les 50 euros par mois (car free est en mesure de baisser son tarif mobile illimité 16 euros).

Pour le grand public cela reviendrait à prendre un forfait internet 30 euros + 16 euros pour le forfait mobile et ne pas payer plus pour le smartphone.
Le #1292942
spamnco a écrit :

Il faudrait faire attention à ne pas prendre les gens pour des jambons...

Je ne sais pas d'où sort cette analyse (c'est quoi Oddo securities) mais spamnco analytics a sorti sa calculette et fait 60-30 x 24 +150 = 870 euros

Si la révolution c'est de prendre les clients pour des cons comme la concurrence alors free proposera ce modèle, moi je parie plus sur un modèle permettant à free de ne pas perdre d'argent mais beaucoup plus agressif grâce à des tarifs négociés sur certains appareils phares.

Mon calcul : GS4 négocié par free à moins 600 euros soit 150 euros + 12 euros par mois pendant 36 mois par exemple permettant de lancer une offre voix+SMS illimités + un peu de data (genre 150 Mo) autour de 45-50 euros par mois en quadruple play.

Je pense même qu'ils pourraient abandonner la durée (puisque c'est légal) et se contenter de frais de résiliation revus à la hausse calculés selon la date de sortie du contrat (histoire d'innover).

Avec des modèles de smartphone moins chers, free pourrait proposer sans problème un forfait 4play autour de 45 euros par mois, un mobile à 1 euro et une version data illimitée + international vers les 50 euros par mois (car free est en mesure de baisser son tarif mobile illimité 16 euros).

Pour le grand public cela reviendrait à prendre un forfait internet 30 euros + 16 euros pour le forfait mobile et ne pas payer plus pour le smartphone.


Je ne connais pas spamnco analytics, mais chez moi 60-30 x 24 +150 = -510, pas 870...
Le #1292952
66 euros par mois c'est ce que je paie chez Bouygues pour Internet, TV + téléphonie illimitée (avec 3 Go de "fair use"), et mon Galaxy SIII m'a à peine coûté une centaine d'euros... sachant que je n'attends pas 24 mois en général pour changer de mobile...

Chacun fait comme il veut, mais je trouve ça un peu hypocrite de la part de Free de commencer par critiquer la subvention de mobiles et à attaquer en justice à cause de ça... pour finir par proposer la même chose

Free est un acteur important sur le marché qui permet de tirer les prix vers le bas (je suis pas fan de la qualité de leur service mais c'est une autre histoire). M'enfin bon, faut arrêter de croire que Free défends la veuve et l'orphelin : Niel est un businessman et le seul truc qu'il veut, c'est gagner du pognon.
Le #1293022
orakaa a écrit :

66 euros par mois c'est ce que je paie chez Bouygues pour Internet, TV + téléphonie illimitée (avec 3 Go de "fair use"), et mon Galaxy SIII m'a à peine coûté une centaine d'euros... sachant que je n'attends pas 24 mois en général pour changer de mobile...

Chacun fait comme il veut, mais je trouve ça un peu hypocrite de la part de Free de commencer par critiquer la subvention de mobiles et à attaquer en justice à cause de ça... pour finir par proposer la même chose

Free est un acteur important sur le marché qui permet de tirer les prix vers le bas (je suis pas fan de la qualité de leur service mais c'est une autre histoire). M'enfin bon, faut arrêter de croire que Free défends la veuve et l'orphelin : Niel est un businessman et le seul truc qu'il veut, c'est gagner du pognon.


sauf que la justice n'a pas eu les couilles de casser ce système qu est la subvention pour les portables, alors que c'est une cause d'endettement des ménages et donc si free veux récupérer ces clients ils faut bien qu'ils tente de faire une offre similaire mais surement moins cher ( on en doute pas )
Le #1293072
turbofil a écrit :

orakaa a écrit :

66 euros par mois c'est ce que je paie chez Bouygues pour Internet, TV + téléphonie illimitée (avec 3 Go de "fair use"), et mon Galaxy SIII m'a à peine coûté une centaine d'euros... sachant que je n'attends pas 24 mois en général pour changer de mobile...

Chacun fait comme il veut, mais je trouve ça un peu hypocrite de la part de Free de commencer par critiquer la subvention de mobiles et à attaquer en justice à cause de ça... pour finir par proposer la même chose

Free est un acteur important sur le marché qui permet de tirer les prix vers le bas (je suis pas fan de la qualité de leur service mais c'est une autre histoire). M'enfin bon, faut arrêter de croire que Free défends la veuve et l'orphelin : Niel est un businessman et le seul truc qu'il veut, c'est gagner du pognon.


sauf que la justice n'a pas eu les couilles de casser ce système qu est la subvention pour les portables, alors que c'est une cause d'endettement des ménages et donc si free veux récupérer ces clients ils faut bien qu'ils tente de faire une offre similaire mais surement moins cher ( on en doute pas )


"Cause d'endettement pour les ménages" ?

1- On parle de quoi comme montant ? entre 15 et 60 euros par mois en fonction du téléphone, par forfait en comptant le remboursement inclus ? Je suis désolé mais à moins d'être au RMI je vois mal en quoi un tel montant serait une cause d'endettement d'un ménage, et si t'es au RMI, il existe d'autres alternatives bien moins chères, et si tu gagnes peu, tu ne prends pas un forfait à 60 euros... Ca s'appelle du bon sens.

2- Personne n'oblige les gens à acheter des téléphones ultra cher, à avoir le dernier smartphone high tech. Mon beau-père s'est pris un téléphone "de base", qu'il a payé comptant pour une misère et il a un forfait sans engagement.
Les forfaits sans engagements existaient déjà bien avant que Free n'arrive, dès les débuts de la téléphonie en France (Mobicarte, etc. ). Quand j'ai commencé à bosser il y a 17 ans, j'avais pas un rond en poche mais j'avais besoin d'un téléphone pour être joignable, pour le boulot, etc. J'avais une carte et je faisais attention. Free n'a rien inventé : on a toujours eu le choix. Ils ont juste un peu tiré les prix vers le bas, ce qui est une bonne chose.

3- Va payer ton smartphone à 500-700 euros cash. Ben non, tout le monde ne peut pas se le permettre. Alors il y aurait moyen de passer par Cetelem et cie, mais là crois-moi que l'addition serait encore plus salée. Encore une fois, on est pas obligés de se payer le dernier smartphone à la mode : c'est un choix, un luxe d'une certaine façon.

4- Free (ou plutôt Niel) dans son discours qualifiait la pratique des mobiles subventionnés de "vol", "d'arnaque". Ce sont des mots TRES forts. On peut être d'accord ou pas sur le fond. Moi ce qui me dérange c'est le retournement de veste et le discours hypocrite de "faites ce que je dis, pas ce que je fais".
Peut-être qu'à ce moment-là Free ne pouvait pas mettre la chose en place et a donc voulu faire interdire cette pratique en espérant augmenter son chiffre d'affaires, mais vu qu'ils n'ont pas eu gain de cause, se retrouver à proposer exactement le même genre de pratique que ce qu'ils critiquaient, je trouve ça vraiment pas top.
Le #1293142
orakaa a écrit :

turbofil a écrit :

orakaa a écrit :

66 euros par mois c'est ce que je paie chez Bouygues pour Internet, TV + téléphonie illimitée (avec 3 Go de "fair use"), et mon Galaxy SIII m'a à peine coûté une centaine d'euros... sachant que je n'attends pas 24 mois en général pour changer de mobile...

Chacun fait comme il veut, mais je trouve ça un peu hypocrite de la part de Free de commencer par critiquer la subvention de mobiles et à attaquer en justice à cause de ça... pour finir par proposer la même chose

Free est un acteur important sur le marché qui permet de tirer les prix vers le bas (je suis pas fan de la qualité de leur service mais c'est une autre histoire). M'enfin bon, faut arrêter de croire que Free défends la veuve et l'orphelin : Niel est un businessman et le seul truc qu'il veut, c'est gagner du pognon.


sauf que la justice n'a pas eu les couilles de casser ce système qu est la subvention pour les portables, alors que c'est une cause d'endettement des ménages et donc si free veux récupérer ces clients ils faut bien qu'ils tente de faire une offre similaire mais surement moins cher ( on en doute pas )


"Cause d'endettement pour les ménages" ?

1- On parle de quoi comme montant ? entre 15 et 60 euros par mois en fonction du téléphone, par forfait en comptant le remboursement inclus ? Je suis désolé mais à moins d'être au RMI je vois mal en quoi un tel montant serait une cause d'endettement d'un ménage, et si t'es au RMI, il existe d'autres alternatives bien moins chères, et si tu gagnes peu, tu ne prends pas un forfait à 60 euros... Ca s'appelle du bon sens.

2- Personne n'oblige les gens à acheter des téléphones ultra cher, à avoir le dernier smartphone high tech. Mon beau-père s'est pris un téléphone "de base", qu'il a payé comptant pour une misère et il a un forfait sans engagement.
Les forfaits sans engagements existaient déjà bien avant que Free n'arrive, dès les débuts de la téléphonie en France (Mobicarte, etc. ). Quand j'ai commencé à bosser il y a 17 ans, j'avais pas un rond en poche mais j'avais besoin d'un téléphone pour être joignable, pour le boulot, etc. J'avais une carte et je faisais attention. Free n'a rien inventé : on a toujours eu le choix. Ils ont juste un peu tiré les prix vers le bas, ce qui est une bonne chose.

3- Va payer ton smartphone à 500-700 euros cash. Ben non, tout le monde ne peut pas se le permettre. Alors il y aurait moyen de passer par Cetelem et cie, mais là crois-moi que l'addition serait encore plus salée. Encore une fois, on est pas obligés de se payer le dernier smartphone à la mode : c'est un choix, un luxe d'une certaine façon.

4- Free (ou plutôt Niel) dans son discours qualifiait la pratique des mobiles subventionnés de "vol", "d'arnaque". Ce sont des mots TRES forts. On peut être d'accord ou pas sur le fond. Moi ce qui me dérange c'est le retournement de veste et le discours hypocrite de "faites ce que je dis, pas ce que je fais".
Peut-être qu'à ce moment-là Free ne pouvait pas mettre la chose en place et a donc voulu faire interdire cette pratique en espérant augmenter son chiffre d'affaires, mais vu qu'ils n'ont pas eu gain de cause, se retrouver à proposer exactement le même genre de pratique que ce qu'ils critiquaient, je trouve ça vraiment pas top.


Tu n'as rien compris à free.
Niel a envie de faire chier Bouygues et SFR qu'il accuse d'avoir profité d'un système (la poule aux oeufs d'or) en vendant du crédit infini déguisé en forfait. Il a poursuivi certains concurrents en justice sûr de son bon droit et la justice lui a dit (va savoir pourquoi) qu'arnaquer les gens de la sorte est légal.
Du coup, Niel utilisant cette légalité va concurrencer BT@SFR en utilisant à fond ce système de crédit déguisé afin de proposer des offres défiant toute concurrence.

C'est plutôt malin de sa part car il a perdu en justice et il va utiliser cet échec comme une arme contre ceux qui l'ont battu.
Le #1293152
toto333 a écrit :

spamnco a écrit :

Il faudrait faire attention à ne pas prendre les gens pour des jambons...

Je ne sais pas d'où sort cette analyse (c'est quoi Oddo securities) mais spamnco analytics a sorti sa calculette et fait 60-30 x 24 +150 = 870 euros

Si la révolution c'est de prendre les clients pour des cons comme la concurrence alors free proposera ce modèle, moi je parie plus sur un modèle permettant à free de ne pas perdre d'argent mais beaucoup plus agressif grâce à des tarifs négociés sur certains appareils phares.

Mon calcul : GS4 négocié par free à moins 600 euros soit 150 euros + 12 euros par mois pendant 36 mois par exemple permettant de lancer une offre voix+SMS illimités + un peu de data (genre 150 Mo) autour de 45-50 euros par mois en quadruple play.

Je pense même qu'ils pourraient abandonner la durée (puisque c'est légal) et se contenter de frais de résiliation revus à la hausse calculés selon la date de sortie du contrat (histoire d'innover).

Avec des modèles de smartphone moins chers, free pourrait proposer sans problème un forfait 4play autour de 45 euros par mois, un mobile à 1 euro et une version data illimitée + international vers les 50 euros par mois (car free est en mesure de baisser son tarif mobile illimité 16 euros).

Pour le grand public cela reviendrait à prendre un forfait internet 30 euros + 16 euros pour le forfait mobile et ne pas payer plus pour le smartphone.


Je ne connais pas spamnco analytics, mais chez moi 60-30 x 24 +150 = -510, pas 870...


boulet, non ?
Le #1293252
spamnco a écrit :

orakaa a écrit :

turbofil a écrit :

orakaa a écrit :

66 euros par mois c'est ce que je paie chez Bouygues pour Internet, TV + téléphonie illimitée (avec 3 Go de "fair use"), et mon Galaxy SIII m'a à peine coûté une centaine d'euros... sachant que je n'attends pas 24 mois en général pour changer de mobile...

Chacun fait comme il veut, mais je trouve ça un peu hypocrite de la part de Free de commencer par critiquer la subvention de mobiles et à attaquer en justice à cause de ça... pour finir par proposer la même chose

Free est un acteur important sur le marché qui permet de tirer les prix vers le bas (je suis pas fan de la qualité de leur service mais c'est une autre histoire). M'enfin bon, faut arrêter de croire que Free défends la veuve et l'orphelin : Niel est un businessman et le seul truc qu'il veut, c'est gagner du pognon.


sauf que la justice n'a pas eu les couilles de casser ce système qu est la subvention pour les portables, alors que c'est une cause d'endettement des ménages et donc si free veux récupérer ces clients ils faut bien qu'ils tente de faire une offre similaire mais surement moins cher ( on en doute pas )


"Cause d'endettement pour les ménages" ?

1- On parle de quoi comme montant ? entre 15 et 60 euros par mois en fonction du téléphone, par forfait en comptant le remboursement inclus ? Je suis désolé mais à moins d'être au RMI je vois mal en quoi un tel montant serait une cause d'endettement d'un ménage, et si t'es au RMI, il existe d'autres alternatives bien moins chères, et si tu gagnes peu, tu ne prends pas un forfait à 60 euros... Ca s'appelle du bon sens.

2- Personne n'oblige les gens à acheter des téléphones ultra cher, à avoir le dernier smartphone high tech. Mon beau-père s'est pris un téléphone "de base", qu'il a payé comptant pour une misère et il a un forfait sans engagement.
Les forfaits sans engagements existaient déjà bien avant que Free n'arrive, dès les débuts de la téléphonie en France (Mobicarte, etc. ). Quand j'ai commencé à bosser il y a 17 ans, j'avais pas un rond en poche mais j'avais besoin d'un téléphone pour être joignable, pour le boulot, etc. J'avais une carte et je faisais attention. Free n'a rien inventé : on a toujours eu le choix. Ils ont juste un peu tiré les prix vers le bas, ce qui est une bonne chose.

3- Va payer ton smartphone à 500-700 euros cash. Ben non, tout le monde ne peut pas se le permettre. Alors il y aurait moyen de passer par Cetelem et cie, mais là crois-moi que l'addition serait encore plus salée. Encore une fois, on est pas obligés de se payer le dernier smartphone à la mode : c'est un choix, un luxe d'une certaine façon.

4- Free (ou plutôt Niel) dans son discours qualifiait la pratique des mobiles subventionnés de "vol", "d'arnaque". Ce sont des mots TRES forts. On peut être d'accord ou pas sur le fond. Moi ce qui me dérange c'est le retournement de veste et le discours hypocrite de "faites ce que je dis, pas ce que je fais".
Peut-être qu'à ce moment-là Free ne pouvait pas mettre la chose en place et a donc voulu faire interdire cette pratique en espérant augmenter son chiffre d'affaires, mais vu qu'ils n'ont pas eu gain de cause, se retrouver à proposer exactement le même genre de pratique que ce qu'ils critiquaient, je trouve ça vraiment pas top.


Tu n'as rien compris à free.
Niel a envie de faire chier Bouygues et SFR qu'il accuse d'avoir profité d'un système (la poule aux oeufs d'or) en vendant du crédit infini déguisé en forfait. Il a poursuivi certains concurrents en justice sûr de son bon droit et la justice lui a dit (va savoir pourquoi) qu'arnaquer les gens de la sorte est légal.
Du coup, Niel utilisant cette légalité va concurrencer BT@SFR en utilisant à fond ce système de crédit déguisé afin de proposer des offres défiant toute concurrence.

C'est plutôt malin de sa part car il a perdu en justice et il va utiliser cet échec comme une arme contre ceux qui l'ont battu.


"Va savoir pourquoi" ? Bah peut-être parce que la demande a été examinée en détail par des autorités compétentes par exemple ?

Encore une fois, je ne remets pas en cause l'attaque de base de Niel sur les mobiles subventionnés (on peut être d'accord ou pas dessus), mais tu peux pas traiter des compagnies "d'escroc" pour appliquer les mêmes pratiques juste après. Tiens ça me rappelle Cahuzac qui voulait lutter contre l'évasion fiscale...

"Ouais, abonnés, c'est dégueulasse, Bouygues, SFR et Orange vous escroquent..... bon..... au final........... je vais faire comme eux.... mais avec moi c'est moins dégueulasse !"

Niel est un mec qui a fait carrière avec des messageries de charme et des sex-shop, punaise ! Ce mec a été condamné pour proxénétisme : arrêtez de vouloir le faire passer pour quelqu'un qui pense à autre chose qu'au pognon. Il s'est engouffré dans l'Internet et la téléphonie mobile parce qu'il y voyait un marché juteux, pas pour souci des consommateurs.
patheticcockroach Hors ligne VIP 7663 points
Le #1293842
spamnco a écrit :

toto333 a écrit :

spamnco a écrit :

Il faudrait faire attention à ne pas prendre les gens pour des jambons...

Je ne sais pas d'où sort cette analyse (c'est quoi Oddo securities) mais spamnco analytics a sorti sa calculette et fait 60-30 x 24 +150 = 870 euros

Si la révolution c'est de prendre les clients pour des cons comme la concurrence alors free proposera ce modèle, moi je parie plus sur un modèle permettant à free de ne pas perdre d'argent mais beaucoup plus agressif grâce à des tarifs négociés sur certains appareils phares.

Mon calcul : GS4 négocié par free à moins 600 euros soit 150 euros + 12 euros par mois pendant 36 mois par exemple permettant de lancer une offre voix+SMS illimités + un peu de data (genre 150 Mo) autour de 45-50 euros par mois en quadruple play.

Je pense même qu'ils pourraient abandonner la durée (puisque c'est légal) et se contenter de frais de résiliation revus à la hausse calculés selon la date de sortie du contrat (histoire d'innover).

Avec des modèles de smartphone moins chers, free pourrait proposer sans problème un forfait 4play autour de 45 euros par mois, un mobile à 1 euro et une version data illimitée + international vers les 50 euros par mois (car free est en mesure de baisser son tarif mobile illimité 16 euros).

Pour le grand public cela reviendrait à prendre un forfait internet 30 euros + 16 euros pour le forfait mobile et ne pas payer plus pour le smartphone.


Je ne connais pas spamnco analytics, mais chez moi 60-30 x 24 +150 = -510, pas 870...


boulet, non ?


Ben, si tu appelles boulet quelqu'un qui connaît la priorité des opérations...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]