Free Mobile : la question des 10 000 suppressions d'emplois

Le par  |  23 commentaire(s) Source : AFP
Logo Free Mobile

Avec l'arrivée de Free Mobile, les opérateurs concurrents ont annoncé des réorganisations internes, avec sans doute des suppressions d'emplois, estimées entre 5000 et 10 000. Mais selon l'Arcep, il est possible d'y parvenir sans licenciements.

Le choc imposé par Free Mobile au marché mobile français par ses prix bas et la conquête rapide d'abonnés mobiles oblige les opérateurs à revoir leur stratégie du fait de la perte de revenus. Certains n'ont pas caché que cela pourrait passer par des suppressions d'emplois.

Celles-ci ont d'ailleurs fait partie de l'arsenal d'arguments anti-Free à son lancement mais l'idée avait été avancée bien avant, dès 2008, quand le projet de Free de devenir le quatrième opérateur mobile était encore loin d'être concrétisé.



Logo Free MobileLe chiffre régulièrement avancé par les observateurs est celui de 10 000 emplois supprimés chez les opérateurs concurrents. Alors, Free Mobile fossoyeur des emplois du secteur mobile français ( en dehors du fait qu'il en crée lui-même ) ? Pas forcément, répond l'Arcep, l'autorité en charge des télécommunications.

Jean-Ludovic Silicani, son président, a indiqué lors d'une conférence de presse sur le marché mobile français, que ces destructions d'emplois peuvent passer par d'autres mécanismes que les licenciements. Avec un secteur qui compte entre 130 000 et 170 0000 salariés et avec 3% de départs à la retraite chaque année, le non-remplacement peut permettre de supprimer 10 000 emplois sur deux ans.

" Si leurs recettes et leurs marges baissent, les opérateurs doivent réduire leurs dépenses : les coûts de fonctionnement, les investissements et les dividendes qui sont les trois paramètres d'ajustement ", a-t-il indiqué.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 3

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #928931
C'est le serpent qui se mord la queue : les citoyens veulent dépenser moins, les entreprises réduisent leurs coûts en supprimant des emplois, le chômage augmente la pauvreté, plus de gens veulent acheter bon marché, les entreprises ...
Anonyme
Le #928941
C'est ça la provocation aux 3 opérateurs de baisser leurs prix du forfait.

Free = profiteur, menaceur, provocateur, grand berger etc...
Tout le monde deviendra des moutons et Free le plus grand berger du monde

Félicitation
Le #928951
Créer des entreprises de bavardage payées par les impôts ! Si on ne fait pas attention, une entreprise à partir de 700 personnes peut passer son temps à gérer les relations entre les personnes sans rien produire. Les entreprises visées ont des structures pléthoriques (avec salaries mirobolants dans le haut de la pyramide) et les relations entre les personnes sont difficiles poussant même les salariés au suicide.
Pour l'ADSL, on peut être choqué que la meilleure box vient de la structure la plus petite. Pour étudier une nouvelle box, les gros doivent sous-traiter, pourtant ils ont des équipes qui seraient capables de concevoir une box. Gaspillage. Un coup de pied dans la fourmilière était utile.

Le #928971
Il a bon dos Free pour trouver l' :whistle:excuse de virer des salariés.
Le #928981
Il suffit donc que les forfaits soient à 500€ / mois pour résoudre le problème du chômage en France ?
Le #928991
et encore tu es pas trop cher
Le #929001
quelle honte pour c'est trois opérateurs , merci a free de pensé a ceux qui qui ont des moyens modeste et pour les trois opérateurs la peur de ne plus s'engraisser c'est dure : il aurait falut ce préparé a l'avance .
Le #929011
Les "élites" incompétentes et qui se cooptent entre elles pour occuper les fauteuils les mieux placés seront-elles directement concernées par ces suppressions d'emploi ? Non. Même quand elles se plantent grave, on leur trouve un petit coin de soleil pour se refaire une santé (lire le livre "l'oligarchie des incapables").
Le #929041
C'est une honte. Jolie prétexte pour virer du monde. On leur à tellement donné l'habitude de ne rien dire et de les laisser mettre le prix qu'ils veulent qu'aujourd’hui ils sont complètement largués et ne font plus autant de bénéfices qu'avant. Les gros des trois opérateurs doivent râler car ils ne veulent pas redescendre d'un niveau le confort dans lequel ils se vautrent depuis des années...
Le #929061
Zébu29 a écrit :

C'est une honte. Jolie prétexte pour virer du monde. On leur à tellement donné l'habitude de ne rien dire et de les laisser mettre le prix qu'ils veulent qu'aujourd’hui ils sont complètement largués et ne font plus autant de bénéfices qu'avant. Les gros des trois opérateurs doivent râler car ils ne veulent pas redescendre d'un niveau le confort dans lequel ils se vautrent depuis des années...


+1 c'est exactement ce que je pense.

Et aussi, les 3 gros n'ont pratiquement que des employés à l'étranger, donc le chomage à l'étranger ne change rien à la france (qui a déjà marre des usines délocalisées). Alors que Free n'emploie pratiquement qu'en France et récupère 10000 salariés en france au lieu de l'étranger.

De plus, on en a marre de voir les petits commercants disparaitre au profit des géants comme Orange/Bouygues/SFR où ils ont un magasin à chaque rue en ville !
Grace à Free, ils vont ouvrir moins de magasins de téléphonie.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]