Freescale Watt Saver : bouclier contre le Vampire Power !

Le par  |  0 commentaire(s) Source : Freescale Watt Saver
Freescale logo pro

Les vampires sont parmi nous et sucent une énergie précieuse par les nombreux adaptateurs laissés sur les prises murales après avoir chargé nos gadgets électroniques. Freescale annonce Watt Saver, une technologie qui doit permettre de mettre fin au gâchis.

Freescale logoLaisser un adaptateur sur la prise murale après avoir chargé son gadget électronique consomme de l'énergie, et de plus en plus puisque nous utilisons un nombre croissant de petits appareils dans notre quotidien.

Si des initiatives sont prises pour tenter d'en réduire l'impact ( messages d'alertes, chargeurs plus économes en veille... ), le problème n'est pas réglé pour autant. Pour y remédier plus franchement, le fondeur Freescale affirme avoir développé une technologie Watt Saver adaptable à de nombreux matériels électroniques et qui doit contribuer à réduire le gaspillage d'énergie.

Elle agit en déconnectant automatiquement le chargeur de la source d'énergie lorsqu'il n'est pas utilisé et peut s'appliquer à des dispositifs divers comme les téléphones portables, les baladeurs multimédia, les tablettes et les lecteurs d'ebooks, voire les netbooks et les ordinateurs portables.

" Avec environ 4 milliards d'utilisateurs de téléphones portables rechargeables, la perte annuelle d'énergie issue des adaptateurs se chiffre à plus de 1 milliard de dollars, soit l'équivalent de 1200 megawatts, correspondant à la production d'une centrale nucléaire ", indique Jeff Bock, directeur marketing chez Freescale.


La lutte contre le gaspillage d'énergie se joue sur plusieurs fronts

Or beaucoup de gens ignorent que l'adaptateur laissé sur la prise murale continue de consommer inutilement de l'énergie. La technologie Watt Saver permet de gérer directement la ressource, réduisant les pertes d'énergie.

L' IEA ( Agence Internationale de l'Energie ) s'était émue dans un rapport daté de 2009 de l'impact des gadgets électroniques et des besoins effarants qu'ils sont en train de générer. De même, un projet européen, Steeper, se propose de traquer le " Vampire Power " jusque dans les courants de fuite des composants, en préparant les architectures nano- et microélectroniques de demain, à base de nanofils et transistors TFET.

La technologie pourrait aussi trouver place dans le projet de chargeur mobile universel validé par la Commission européenne et dont les normes viennent d'être standardisées. En attendant, Freescale joue aussi de la fibre communicante écologique en annonçant que 1% des revenus générés par sa technologie Watt Saver sera reversée à une ONG verte.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]