Android et Java Card : la plainte du français Gemalto contre Google rejetée

Le par  |  0 commentaire(s)
Gemalto logo pro

Le spécialiste des solutions logicielles sécurisées Gemalto avait attaqué en 2010 Google pour l'utilisation de sa technologie Java Card dans certaines briques d'Android. La justice américaine vient de lui donner tort.

Android et Java, c'est une histoire compliquée. En reprenant des composants Java lors de la conception de sa plate-forme mobile, Google s'était attiré les foudres de l'éditeur Oracle, détenteur des droits autour de cette technologie très répandue après le rachat de Sun Microsystems.

GemaltoAprès un procès en 2012 qui avait blanchi Google des accusations mais qui pourrait bien rebondir, le géant de la recherche devait faire face à une autre plainte, lancée en 2010 par le français Gemalto, spécialiste des solutions de sécurité.

Ce dernier avait trouvé beaucoup de similitudes dans certains éléments d'Android avec sa technologie Java Card d'OS pour cartes à puce et il avait porté plainte contre le groupe de Mountain View, ainsi que plusieurs fabricants de terminaux Android, les accusant de s'en être un peu trop inspiré.

logo-android Malgré des éléments penchant en sa faveur, notamment des emails confirmant que le plagiat est volontaire, la cour d'appel fédérale des USA a rejeté les accusations de l'entreprise française. Elle lui reconnaît la validité de ses brevets mais elle ne considère pas que les similitudes avec Java Card observées dans Android constituent une violation de propriété intellectuelle.

Comme avec Oracle, Google s'en sort donc surtout par une pirouette et une question d'interprétation. Si le directeur général de Gemalto Olivier Piou a aussitôt indiqué dans un communiqué que la décision n'aurait pas d'impact sur l'activité de l'entreprise, cette dernière a vu son cours reculer de 2% après l'annonce

Complément d'information
  • Bruxelles boucle sa plainte contre Google et Android
    Bruxelles pourrait prochainement boucler sa plainte et engager des poursuites à l'encontre de Google sur le fond d'abus de position dominante dans le système Android.
  • Android : ZTE ne craint pas une plainte d'Apple
    Malgré la menace d'Apple et sa victoire dans son procès contre Samsung en Californie, le fabricant chinois ZTE, ambitieux sur les smartphones en s'appuyant sur Android, affirme ne pas craindre une attaque du groupe de Cupertino.

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]