GOCE : La "Ferrari de l'espace" s'écrasera sur Terre en octobre prochain

Le par  |  15 commentaire(s) Source : Mashable
GOCE

Au mois d'octobre prochain, un satellite Européen de l'ESA terminera son programme en entrant dans l'atmosphère terrestre.

GOCE ( Gravity field and steady-state Ocean Circulation Explorer) est un satellite européen lancé en mars 2009 dont la mission est de cartographier les champs gravitationnels de la terre. Surnommé la "Ferrari de l’espace" par l’ESA du fait de son fuselage aérodynamique et son allure de flèche, c’est un pionnier dans son domaine, puisqu’il a recueilli des données avec une précision extrême ( de l’ordre du centimètre) à une hauteur de 260 km d’altitude, s’affranchissant des perturbations de l’atmosphère résiduelle de l’orbite basse.

goce 2 Équipé de propulseurs ioniques, ses réserves de carburant devraient arriver à leur terme à la mi-octobre. Sans propulsion, le satellite perdra progressivement de la vitesse jusqu’à ne plus pouvoir contrer la force de gravité de la terre, il entamera alors une chute et s’embrasera dans l’atmosphère.

"La zone affectée par la chute ne sera réduite que lorsqu’il entrera dans l’atmosphère" expliquent les scientifiques, ajoutant " En considérant que les deux tiers de la Terre est couverte d’océans et de vastes zones non habitées, le danger pour la vie est vraiment très faible."

Rien de rassurant dans le discours de l’ESA, d’autant qu’aucune date précise concernant la chute n’est connue à ce jour, il faudra d’une à plusieurs semaines avant que le satellite ne tombe après la fin de ses réserves combustibles.

Environ 40 tonnes de débris spatiaux créés par l’homme tombent sur Terre chaque année, mais le risque que l’un de ces débris ne touche un être vivant est plus faible que de se faire frapper par une météorite précise l’ESA.

Initialement prévu pour une mission de deux ans, GOCE a produit la cartographie la plus précise et la plus complète du champ gravitationnel jamais réalisé de la Terre, et ce, en un temps record.

La plus grosse partie du satellite devrait être désintégré lors de sa chute par frottement de l’air lors de son entrée dans l’atmosphère, mais l’ESA indique que quelques grosses pièces devraient arriver jusqu’au sol. Des mesures de sécurité interviendront en temps et en heure si l’objet venait à menacer des zones habitées.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1497692
Vu qu'il a presque plus de carburant ; pourquoi ne pas le faire pointer sur l'espace et l'envoyer se perdre ?

C'est quand même risqué la rentrée dans l'atmosphère ; 40 tonnes sur une partie émergée du globe ça doit faire une bonne trainée de débris !!!!! (cf. Columbia)
Le #1497732
Le problème c'est qu'il est incapable de quitter l'orbite par ces propres moyens, il a au moins l'avantage de ne pas polluer l'orbite mais effectivement l'atmosphère est un incinérateur géant bien commode
Anonyme
Le #1497982
Que les scientifiques payent des dégâts et des conneries
C'est trop risqué !

Il va choisir un cible où tomber sur ... : ma tête !
Le #1498032
Heu, comme dit dans l'article, vous avez plus de chance de vous prendre une météorite... 40 tonnes, c'est minable.

Et comme a dit Tirnon l'envoyer dans l'espace coûterait beaucoup plus de carburant et donc d'argent dépensé inutilement en l’occurrence.
Le #1498122
Et oui, l'engin chargé de mesurer le champ de gravité, va nous retomber dessus en raison du même champ de gravité!
Le #1498172
C'est des boomerangs leurs satellites !!
Anonyme
Le #1498202
S'il pouvait tomber dans ma court, ça me ferait un beau tas de ferraille à revendre et vue le poids de ce truc, à moi les beaux bénéfices! lolol!
Le #1498342
vers la Syrie y a de la place là bas ;-)
Le #1498382
"Heu, comme dit dans l'article, vous avez plus de chance de vous prendre une météorite... 40 tonnes, c'est minable"

minable peut etre. mais si il n'y a ne serait ce que 500kg qui te tombent sur la tete c déjà pas mal. Moi aussi je pense qu'il n'y a quasiment aucun risque
Mais autant une meteorite on peut rien y faire, autant pour un satellite y'a surement moyen de l'orienter ou autre. S'il n'y a aucun moyen c très grave de ne pas l'avoir pris en compte.
Dans le pire des cas, imaginons que ca tombe sur une centrale nucleaire (sensée résister à tout, comme fukushima ...), voir sur fukushima qui est déjà à la ramasse. Il se passe quoi ?
Comme dit plus haut, joli boomerang
Le #1498412
je vends des parapluies ? solides, fabrication française...

Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]