Des détails sur le modèle économique de Google Android

Le par  |  3 commentaire(s) Source : Forbes
android logo

Quelle est la vision de Google envers sa plate-forme Android et surtout comment la société va-t-elle en faire un modèle économique viable ?

android logoEn se lançant dans la création d'une plate-forme mobile ouverte, Google a fait un pari audacieux, celui de s'en servir comme support pour ses activités publicitaires dans un nouveau contexte, celui de l' Internet mobile.

Pour y parvenir, outre le système Google Android, c'est tout un groupe de promotion qui a été constitué, l' Open Handset Alliance, voie obligée pour en assurer le développement dans un contexte très concurrentiel. La première concrétisation est venue avec le smartphone T-Mobile G1, assemblé par HTC et qui sera officiellement disponible dans les prochains jours aux Etats-Unis, et en 2009 en Europe.

T Mobile G1 01Pourtant, comme l'explique Rich Miner, responsable des plates-formes mobiles pour Google, à  Forbes, Android est d'abord une plate-forme pour le grand public. Les smartphones ne sont qu'une partie du marché potentiel et il faudra donc s'attendre à voir débarquer des téléphones totalement différents du G1, plus proches des téléphones de milieu de gamme, avec moins de fonctions mais permettant toujours d'accéder à Internet.

Rich Miner estime que ces mobiles pourraient coûter moins de 100 dollars afin d'attirer un maximum de personnes car ce qui intéresse vraiment Google, ce n'est pas tant d'appliquer son logo sur les combinés que d'inciter les utilisateurs à surfer sur Internet et, par extension, à interagir avec les différentes formes de publicité.

Pour autant, et avec l'appui des plus grands fabricants, comme Samsung, LG ou Motorola, Android s'implantera partout où cela lui est possible, jusqu'aux terminaux compatibles WiMAX pour des réseaux comme celui que vient de lancer l'opérateur américain Sprint.


La publicité mobile, le fer de lance
Android market 01Une bonne partie de la stratégie mobile de Google reposera sur l'attrait des applications mobiles. De la même manière qu'Apple dispose d'un App Store pour son iPhone, Google aura un Android Market pour diffuser des logiciels.

Mais alors qu' Apple prélève 30% des recettes sur les ventes d'applications, selon un modèle dont les retombées montrent la pertinence, Google ne prévoit pas de se servir sur la vente de logiciels mobiles. Une version beta de l' Android Market sera ouverte le 22 octobre ( date du lancement du T-Mobile G1 ) mais uniquement pour les applications gratuites. Pour du payant, il faudra attendre 2009.

Et contrairement aux 500 applications disponibles lors de l'ouverture de l' App Store, Google pourrait compter dès le départ sur une base de plusieurs milliers de logiciels. Selon ses estimations, il existerait plus de 10.000 développeurs Android actifs dans le monde.

Pour générer des revenus, Google s'appuiera donc sur la publicité, mais uniquement lorsque l'expérience utilsateur sera optimisée et qu'un moyen acceptable de diffusion sera trouvé. " Nous ne souhaitons pas nous précipiter pour intégrer des publicités mobiles, mais elles font partie du projet à long terme ", explique ainsi Rich Miner.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #340781
Si voulez tout savoir sur android, c'est ici : http://www.mobile-android.fr
Le #340871
ça fait plaisir de voir que Google arrive à être pété de thunes sans être payant et chiant, contrairement à Apple
Le #341151
Les pubs Google pas chiantes ???
Et Google annonce que le G1 a un "kill switch" pour enlever une apli qui ne leur plait pas, comme Apple. Donc ils pourront enlever les ad-block.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]