Sony Ericsson veut prendre son temps avec Google Android

Le par  |  0 commentaire(s) Source : Reuters
Sony ericsson logo pro

Malgré des difficultés financières qui s'amplifient, Sony Ericsson ne se précipitera pas pour lancer un terminal Google Android.

Sony ericsson logo proAlors que le fabricant de terminaux Sony Ericsson vient de publier des résultats financiers montrant un fort recul de son activité au premier trimestre 2009, son président Dick Komiyama a confirmé être en train de développer un smartphone sous Google Android mais a laissé entendre que sa commercialisation prendrait encore un certain temps.

Sony Ericsson s'est ralliée en décembre 2008 au groupe de promotion de Google Android, l' Open Handset Alliance, rejoignant la plupart des grands fabricants de mobiles ( à l'exception de Nokia ), ouvrant le bal des spéculations sur la préparation d'un smartphone Android.

Des représentants de la société avaient déjà suggéré peu auparavant que la gamme de smartphones Xperia ne se cantonnerait pas au système d'exploitation Windows Mobile, à l'instar du Sony Ericsson Xperia X1.


Un smartphone Android, oui, mais pas tout de suite
Android logo proInterrogé par Reuters, Dick Komiyama confirme l'intérêt de la société pour Google Android mais se montre prudent sur le calendrier, rappelant que la mise en oeuvre d'un nouveau système d'exploitation demande du temps et beaucoup d'efforts, tout en reconnaissant que Google Android est un OS sur lequel il faudra compter.

" Nous nous concentrons sur la façon dont nous pouvons nous différencier de nos concurrents utilisant le même système d'exploitation ", a-t-il indiqué. L'effort porte notamment sur l'amélioration de l'expérience utilisateur et de l'ergonomie de l'interface.

Sony Ericsson a déjà tenté d'innover avec le Sony Xperia X1 et ses panneaux interactifs servant de surcouche à Windows Mobile. Mais la société peut-elle désormais mener de front des développements sur trois OS pour smartphones : Symbian, Windows Mobile et Android ?

D'autre part, son positionnement pose problème, ses téléphones portables de type feature phones ( téléphones multimédia mais avec OS propriétaire ) peinent désormais à se vendre, alors que les smartphones descendent en gamme et viennent les concurrencer directement, avec un certain succès.

Sony Ericsson ne devrait donc pas faire partie des acteurs souhaitant lancer des terminaux Android prochainement, comme Samsung, afin de ne pas laisser HTC seul maître à bord., avec ses modèles HTC Dream et HTC Magic, et peut-être bientôt d'autres terminaux. Au risque de manquer une belle opportunité.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]