Aller au cinéma avec ses Google Glass, finir interrogé pendant une heure par le FBI

Le par  |  3 commentaire(s) Source : Business Insider
google glass

Mauvaise idée d'avoir voulu aller au cinéma avec ses Google Glass : le porteur du gadget a fini en compagnie du FBI, soupçonné d'avoir voulu tenter de pirater le film.

Les lunettes connectées Google Glass sont décidément un gadget explorant des champs nouveaux et ayant besoin de trouver sa place dans le quotidien vis à vis des diverses législations. Après le cas de la femme porteuse des lunettes de Google au volant accusée d'être distraite par le mini-affichage, ce qu'elle a contesté avec succès, c'est une autre mésaventure, ou méprise, que relate le site Business Insider.

A Columbus (Ohio), un homme est allé au cinéma avec ses Google Glass et a vite été signalé par le personnel de l'établissement comme un potentiel pirate tentant de réaliser un screening du film. L'homme a rapidement été interpellé par le FBI pour un interrogatoire d'une bonne heure.

google glass L'homme avait pourtant tenté de s'expliquer face au personnel en indiquant que ses Google Glass étaient aussi des lunettes de vue et que la partie connectée n'était pas en fonctionnement.

Arguments qui n'ont pas visiblement convaincu le personnel du cinéma, comme ils n'avaient pas trouvé écho chez l'agent de police ayant verbalisé la conductrice quelques mois auparavant.

Le cinéma a expliqué son attitude en indiquant que "bien que nous soyons de grands fans de la technologie et de l'innovation, le port d'un dispositif avec une possibilité d'enregistrement vidéo n'est pas approprié dans le cinéma".

L'établissement a donc contacté les représentants locaux de la MPAA (Motion Picture Association of America) qui ont à leur tour fait appel au Department of Homeland Security, habilité à traiter les cas de piratage de film en salle. L'investigation a cependant confirmé que l'infortuné spectateur ne se livrait pas à un acte frauduleux avec son gadget.

Comme dans le cas de la conductrice, on retrouve de l'incompréhension des deux côtés : l'établissement qui suit son protocole jusqu'à l'excès et le porteur qui s'étonne de la réaction engendrée, comme si le port des lunettes connectées était un fait établi et connu de tous et ne pouvait prêter à aucune confusion ou interprétation.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1633742
le bordel avec ces engins... ( et la MPAA cette bande de parasites qui se croient tout permis... )
Le #1634232
Oui, mais bon .... t'as bien une fonction enregistrement vidéo dessus, non ?

Faut arrêter d'être con, et commencer un peu à réfléchir ! Si je vais au cinéma, avec ma ma caméra vidéo à la main, parce que 2 heures après je vais filmer mon fils qui chante dans un récital à l'école, ....... ai-je une chance de me faire chopper, parce que les gens croient que je vais enregistrer le film ?

Entre nous, il y a quand même des chances, non !?!
Le #1781352
Ben bon pour le gars.

Il fait surement aussi des prises de vue un peu trop indiscrètes.

Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]