Groupon prépare son introduction en Bourse

Le par  |  0 commentaire(s)
Groupon logo pro

Le site des bonnes affaires Groupon a remis son dossier d'introduction en bourse à la SEC ce jeudi, préparant son entrée dans la foulée des réseaux sociaux comme LinkedIn et avec l'espoir de profiter de l'engouement des investisseurs pour les sociétés du Web.

Groupon logoLa volonté d'introduction en Bourse rapide du site de bonnes affaires et de réductions Groupon était suspectée depuis plusieurs mois, avec la possibilité d'une valorisation à 25 milliards de dollars du fait des attentes des investisseurs, pressés de profiter de la croissance de ces sociétés du Web connaissant une croissance fulgurante.

Ce qui n'était qu'une rumeur s'est confirmé ce jeudi avec la remise à la SEC ( Securities and Exchange Commission ) d'un dossier d'introduction en bourse quelques semaines après l'entrée en bourse réussie du réseau social professionnel LinkedIn.

De quoi donner l'envie à d'autres sociétés de se lancer à leur tour, les investisseurs semblant prêts à miser beaucoup sur la croissance de ces réseaux sociaux et sites communautaires. Dans le cas de Groupon, il y a aussi une certaine urgence à s'établir, des services concurrents de couponing étant mis en place par des sociétés comme Google ou Facebook, tandis que des nouveaux venus tentent leur chance sur le même créneau.


Agir vite pour contrer les menaces

Le prix d'introduction et le nombre d'actions qui seront proposées ne sont pas encore connus et devraient être dévoilés dans les prochains mois. Le projet est de lever 750 millions de dollars, valeur qui pourrait évoluer avant l'entrée effective en bourse.

Andrew Mason, co-fondateur et CEO de Groupon, reconnaissait en début d'année la période sensible traversée par la société, entre croissance rapide et émergence de services concurrents risquant de stopper son évolution.

En attendant, d'autres sociétés, dont le centre d'intérêt tourne autour des réseaux sociaux, comme l'éditeur de jeux Zynga, sont également en train de préparer leur introduction en bourse, profitant d'une manne financière parfois à la limite du raisonnable et qui fait craindre à certains observateurs la formation d'une bulle spéculative.

LinkedIn a vu son cours d'introduction doubler dans les heures suivant son entrée en bourse, avant de connaître une lente érosion depuis. Si son cours reste largement au-dessus de sa valeur de lancement, d'autres réseaux, comme le chinois RenRen, ont aussi connu une période d'euphorie avant de voir le cours tomber sous la valeur d'introduction.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]