Groupon : le fondateur et CEO Andrew Mason bientôt débarqué ?

Le par  |  1 commentaire(s) Source : All Things Digital
Groupon logo

Alors que de nouveaux investisseurs se sont invités au capital de Groupon, profitant de son cours au plus bas, son fondateur et CEO Andrew Mason pourrait remplacé par un dirigeant plus expérimenté pour relancer l'activité de la société.

L'entrée en bourse de Groupon fin 2011 ne s'est pas traduite par la croissance soutenue promise par son fondateur et CEO Andrew Mason. Après quelques mois de fluctuations, la valeur du site de bonnes affaires est passée sous sa valeur d'introduction et n'a cessé de chuter depuis.

Le recul est tel que des fonds d'investissement ont pris des participations significatives, alléchés par les prix bas de l'action Groupon. Mais cela a un autre genre de prix : la pression s'accentue sur la direction et son dirigeant.

Et cette pression pourrait aller jusqu'à un changement de CEO. Le conseil d'administration de Groupon réfléchirait sérieusement à débarquer Andrew Mason pour placer un dirigeant plus expérimenté capable de redonner de l'élan au groupe, coincé dans un contexte de moindre croissance et de faiblesse de son cours, qui a chuté de 80% depuis son introduction en bourse.

Groupon logo Le blog All Things Digital indique d'une réunion du conseil se tiendra dans la semaine et devrait évoquer le sujet, sans forcément prendre une décision immédiate.

Le fondateur de Groupon a été efficace pour porter le site de bonnes affaires jusqu'à un rang international mais l'heure est peut-être venue de passer les commandes à un gestionnaire, comme l'avait fait Google en choisissant Eric Schmidt ou Twitter avec Dick Costolo, en remplacement du co-fondateur Evan Williams en 2010.

Celui qui s'est offert le luxe de refuser une offre de rachat par Google à 6 milliards de dollars pour se concentrer sur la croissance organique de sa société et la faire entrer en bourse a aussi connu quelques déboires et a dû lisser son image de trublion au franc parler depuis.

Cependant, le bilan actuel de la société ne plaide pas en sa faveur et le conseil d'administration évalue logiquement la possibilité de placer le destin du groupe dans d'autres mains. Cela fait partie des risques du jeu boursier.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1100322
pourrait "être" remplacé !

Bah, groupon, Mouah, ah, ah.

Juste un truc pour faire du fric en bourse le temps d'un trimestre.

C'est fini le couponing ! Du moins en Europe. Tu parles, la plupart des offreurs ont perdu davantage de fric qu'il n'en ont récupéré avec la clientèle.
Une clientèle via couponing c'est extrêmement volatile et comme Groupon (comme d'autres) ne prenaient même pas la peine de filtrer les offres de manière à éviter les concurrences frontales entre offreurs ben BOUM ça a explosé !
db

Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]