L'histoire des langages de programmation - 2ème partie

Le par  |  6 commentaire(s)
BjarneStroustrup

Voici la suite de notre article consacré à l'histoire des langages de programmation. Nous allons voir aujourd'hui ce qu'il s'est déroulé entre les années 1980 et les années 1990.

BjarneStroustrupEn 1980, Bjarne Stoustrup (ci-contre) lança C with Classes, inspiré du langage C et de Simula. Ce langage préfigure le C++, à qui le même Bjarne donnera naissance en 1983. 1980 marque également l'apparition de Smalltalk. Bien que développé en 1972, ce n'est qu'à cette année que ce langage a été formalisé et qu'il a été largement adopté. Il repose en partie sur Lisp et Simula, et, étant l'un des premiers langages objet, a été à l'origine de Objective C, Java et Ruby que nous verrons plus loin. Il a également été un précurseur au niveau de l'environnement de développement intégré graphique : ce fut là encore l'un des premiers à en proposer un.

Outre donc le C++, 1983 vit apparaitre Ada, dont le nom est inspiré d'Ada Lovelace, que nous avons vu dans notre la première partie de cet article. Un langage commandité par le Département de la Défense des Etats-Unis, ainsi que le Turbo Pascal, conçu par Anders Hejlsberg, apportant là encore un des premiers environnements de développement. Mais c'est surtout le prix du compilateur qui joua en sa faveur, puisque celui de Microsoft coûtait près de dix fois plus cher que celui de Borland. On notera que Turbo Pascal fut disponible pour le système d'exploitation CP/M, sur les Amstrad CPC...

PostScript, mis au point par Adobe, verra le jour en 1985. Ce langage destiné à décrire des pages et regrouper dans un seul fichier textes, images, mise en forme, deviendra un quasi standard puisque certaines imprimantes permettent d'imprimer directement des fichiers PostScript. C'est aussi en 1985 que paraissent Quick BASIC de Microsoft et Caml de l'INRIA, qui deviendra Objective Caml onze ans plus tard et Caml Light.

Larry_WallL'Eiffel, de Bertrand Meyer, s'inspirant une fois encore de Simula, naquit en 1986. Son nom vient bien de Gustave Eiffel. Il introduit l'héritage de type et la programmation par contrat, qui lui est encore spécifique aujourd'hui.

Un an plus tard, Apple met au point HyperTalk, langage de script inclut dans l'environnement de programmation HyperCard. La même année, Sun présente Self, un autre langage de script, qui inspirera notamment JavaScript. Enfin, 1987 sera également l'année du Perl, conçu par Larry Wall (ci-contre), reposant sur une partie du langage C et des langages de script tels que Awk, et qui deviendra l'un des langages les plus appréciés de par sa souplesse et sa modularité.

1988, le TCL, langage de script conçu par John Ousterhout, apparait, puisant là encore dans les ancêtres que sont le C, le Lisp, l'Awk. Couplé plus tard au Tk pour les interfaces graphiques, il sera lui aussi un langage très apprécié jusqu'à nos jours.

À cheval entre la fin des années 1980 et le début des années 1990, c'est-à-dire lorsque Tim Berners Lee travailla sur le World Wide Web, le langage HTML, destiné aux pages Web, a été conçu sur les bases du SGML. Mais ce n'est qu'en 1993 que l'on commence à parler de HTML 1.0.

Les années 1990 sont sans doute les plus fertiles en matière de langages de programmation. Haskell, langage fonctionnel, apparait en 1990, le Python de Guido van Rossum, simplifiant la vie des programmeurs, en 1991, à l'instar du Visual Basic de Microsoft.

En 1993, on voit apparaitre un langage très original, Brainfuck, développé par Urban Mueller.  Conçu pour être ultra minimaliste, son compilateur sur Amiga ne pesait que 240 octets. Pourtant, il est théoriquement possible d'écrire n'importe quelle application avec ce langage. La même année, Apple lance AppleScript, langage de script destiné à fonctionner en parallèle de l'interface graphique du système Mac OS.

Toujours en 1993 apparaissent Ruby, s'inspirant de Perl et Smalltalk, Lua, basé sur le C++, et WLangage, utilisable uniquement avec les outils de développement de l'entreprise PC Soft qui l'édite.

Rasmus_Lerdorf1995 sera une - très - grande année. PHP (de Rasmus Lerdorf - ci-contre), Delphi (de Borland), Java (de Sun), Limbo (de Rob Pike, aidé par Dennis Ritchie), HTML 2.0, JavaScript. Tous virent le jour cette année-là.

Objective Caml, toujours développé par l'INRIA, constitue l'implémentation la plus avancée du langage Caml, et apparut donc en 1996, tout comme NetREXX, principalement utilisé sur des machines IBM. En 1997, coup sur coup, le World Wide Web Consortium publie les spécifications de HTML 3.2 et HTML 4.0. Un an plus tard, une version ANSI (c'est-à-dire, standardisée) de SmallTalk vit le jour, ainsi que le C++98, s'agissant là encore d'une version standardisée. Toujours en 1998, Ericsson dévoile Erlang, principalement utilisé dans ses propres produits mais aussi mis en œuvre dans le serveur Jabber ejabberd ou le serveur HTTP Yaws.

Enfin, en 1999, Gambas est développé, permettant d'apporter la syntaxe du Basic aux systèmes UNIX.

Maintenant que nous avons traité ces vingt nouvelles années de programmation informatique, nous nous attacherons, la semaine prochaine, à parler des tous derniers langages, depuis l'an 2000. Nous verrons également comment vont évoluer les langages de programmation dans les années futures, avec l'apparition de l'ordinateur quantique.


Consulter la première partie de notre article

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #434491
Encore un intéressant article.

Cependant, il aurait été utile de citer les sources qui ont servi à l'écrire, ou de proposer des liens (vers WikiPédia par exemple) pour en apprendre davantage.

Mais merci quand même. J'ai apprécié ma lecture.
Le #434501
Cet article se veut une introduction aux langages. Il aurait effectivement été pertinent de proposer des liens vers d'autres sites pour en savoir plus. Par ailleurs, je regrette le mélange entre langage de programmation (C++, Java, Caml) et langage de description (HTML, PostScript), entre langage et implémentation de langage (Pascal vs. Turbo Pascal, Basic vs. Visual Basic, ECMAScript vs. JavaScript). Mais bon, cet article donne déjà pas mal de mots clés pour ceux qui veulent chercher des compléments ailleurs.
Le #434511
Le turbo pascal n'est pas un langage. Le langage est "pascal" conçu par Niklaus Wirth (http://en.wikipedia.org/wiki/Niklaus_Wirth).

Anders Hejlsberg a codé un compilateur, Microsoft en avait codé un également.
Le #434521
Salut à tous !

Interressants articles effectivement.

Mais je rejoins Sylvain Camus sur le fait qu'il ne s'agit (malgré les différentes parties de l'article) que d'un survol superficiel du sujet (il est vrai énormissime). Il s'agit plus ici d'une liste de référence que d'une description argumentée et pédagogique de l'historique des langages, ce qui, il est vrai, représenterait un travail colossal.

Car si effectivement les langages de programmation sont mélangés avec les langages de description de document ou ceux de script, il aurait été bon de poser les bases de ce que sont ces différents types fondamentaux. Des premiers assembleurs à .Net, il est bon de comprendre la différence entre langages compilés et interprêtés par exemples. Et ça aurait permis de ne pas oublier des langages atypiques mais à l'époque très interressants comme l'Amos sur Amiga, qui permettait de développer des jeux en BASIC en utilisant un sous-langage compilé. Après tout, tous les lecteurs sont loin d'être des développeurs, ni même d'avoir connu "l'âge d'or" de l'informatique des 80's.

Mais j'attends la suite avec impatience tant l'initiative est louable et rare, en espèrant que le formidable environnement .Net y soit correctement traité.
Le #434551
Bonjour tous

je vois que le site est suivit par pas mal de 'connaisseurs', plus ou moins avertis, mais restons neutre par rapport à l'article, car en fonction des domaines de programmation auquel nous nous intéressons, nous serons plus attentif sur tel ou tel partie si une erreur ou confusion se retrouve dans l'article.

Néanmoins, si l'un ou l'autre devait faire un exposé sur les langages de programmation, voilà la base sur laquelle travailler, on a déjà les dates noms et quelques détails chronologiques, bref le sujet de l'article quoi

Pas mal de boulot de recherche derrière, jusque là je suis content de ma lecture

Bonne continuation

-- Ptin, la tête des informaticiens de l'époque... à l'ancienne ptdr
Le #434851
C'est clair que comme le premier article, c'est un peu léger... Bon, j'ai au moins appris que Postscript a l'air d'être un langage de programmation, j'aurais cru que c'était plutôt un langage de formatage comme HTML ou SVG.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]