Affaire Autonomy / HP : le Department of Justice américain s'en mêle

Le par  |  0 commentaire(s) Source : Bloomberg
HP logo

Après le gendarme boursier américain, c'est au tour de la justice américaine de s'intéresser aux accusations de fraude comptable justifiant la forte dépréciation d'Autonomy dans le bilan comptable de HP.

L'affaire Autonomy, éditeur de logiciels britannique racheté l'an dernier par HP et qui a fait l'objet depuis d'une forte dépréciation dont une partie associée à ce que le groupe américain a qualifié de fraude comptable, continue de défrayer la chronique.

Jusqu'à présent, HP avait remis au gendarme boursier américain, la SEC, et au régulateur britannique, les documents censés justifier cette accusation, documents que certaines personnes directement visées par les accusations de HP, comme Mike Lynch, fondateur d'Autonomy et ex-CEO, aimeraient pouvoir consulter, jusqu'à présent sans succès.

HP logo Mais les accusations de fraude comptable sont telles que l'affaire est en train de remonter au-delà des seuls régulateurs : le Department of Justice ( DoJ ) américain a également ouvert une enquête depuis le 21 novembre, d'après des informations présentes dans le document financier 10-K public fourni par HP à la SEC.

Le document ne fournit pas de détails sur les procédures en cours mais l'agence Bloomberg indique que le FBI participe à l'enquête de la SEC par rapport aux déclarations de HP sur les données financières erronées remises à la direction et qui auraient conduit à une mauvaise appréciation de la valeur de l'opération de rachat, qui a coûté plus de 10 milliards de dollars à HP.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]