HP ne croit pas au succès à moyen terme des netbooks

Le par  |  3 commentaire(s) Source : Distributique.com
Logo HP

Dans un entretien accordé à Distributique.com, Christian Moulin, directeur de la Division Grand Public de HP, revient sur les projets de la société en matière de netbook.

Logo HPLes netbooks, ces ordinateurs peu puissants à bas coût, ont envahi le marché en 2008, à la suite du succès de l' Asus Eee PC. Il s'en est vendu une quinzaine de millions l'an dernier et les analystes s'attendent à un doublement du volume pour 2009.

Dans le même temps, son positionnement inquiète ou trouble : on craint qu'il cannibalise le marché des ordinateurs ultraportables tandis qu'une enquête récente semblait indiquer qu'un pourcentage significatif de consommateurs sont finalement déçus par la puissance des machines, croyant trouver là un vrai substitut des ordinateurs portables alors que ce sont des produits destinés au surf sur Internet et à la messagerie.

Pour Christian Moulin, directeur général de la Division Grand Public de HP, les netbooks ne sont qu'un feu de paille. La société, comme ses concurrents, propose une gamme mais elle est entrée tardivement sur le marché et ses produits sont positionnés un cran au-dessus du prix moyen ( de 350 € ), autour de 450 €.


Les netbooks, une fausse bonne idée ?
HP Mini 2140Il note que le marché français des netbooks n'a pas dépassé les 400.000 unités alors que l'on promettait plus d'un million de ventes et que la crainte de cannibalisation du marché des ultraportables est bien réelle. Sachant que ces derniers sont vendus à plus de 1.500 €, l'atout économique des netbooks n'est pas vraiment flagrant.

Il estime donc que le marché des netbooks va se dégonfler aussi vite qu'il était apparu et que ces derniers ne constitueront bientôt plus qu'une catégorie d'un marché des ordinateurs portables qui exprimera plutôt ses différences sur la taille de l'affichage que sur les usages ou la plate-forme.

D'ailleurs, le prochain lancement chez HP ne portera pas sur un netbook mais sur un vrai " notebook " avec écran 12", bien équipé, avec un système d'exploitation standard, pour un prix d'environ 1000 €. Une façon d'apporter l'aspect de mobilité qui fait le succès des netbooks tout en conservant l'ergonomie d'un ordinateur portable traditionnel.


Un netbook, pour quoi faire ?

HP_Mini_Note_2133Il sera donc intéressant d'observer l'évolution de ce marché au cours de l'année afin de vérifier si cette prédiction se réalise. Les netbooks ont tout de même créé une prise de conscience de l'intérêt de disposer d'un produit facile à emporter et pouvant se connecter partout, encore plus maintenant que les plates-formes basse consommation commencent à être disponibles.

Il semble pourtant bien que la distinction entre netbook et ordinateur portable se joue sur les usages, mais la précipitation qui a conduit les fabricants à s'engouffrer sur ce créneau leur a peut-être fait oublier de communiquer sur ce point, d'où la méprise de certains consommateurs sur les possibilités réelles de ces machines.

Toujours sur le thème de la mobilité, mais du côté des PDA, Christian Moulin a rappelé le caractère essentiellement professionnel des produits mobiles HP. Contrairement à Toshiba, qui amorce un virage avec le Toshiba TG01, le fabricant américain ne semble toujours pas décidé à s'attaquer au grand public dans ce domaine. Le terme consacré d' iPhone-killer, de sortie pour chaque nouveau smartphone tactile, ne s'appliquera donc pas de sitôt aux smartphones de la marque.

Complément d'information
  • HP mettra bien du WebOS dans ses netbooks et PC
    Lors de la conférence de presse dévoilant ses premiers produits mobiles sous WebOS, le groupe HP a laissé entendre que la plate-forme mobile trouverait bientôt place dans des appareils plus conséquents...comme des ordinateurs et des ...
  • HP : pas de WebOS dans ses netbooks
    Le vice-président de HP Taiwan confirme l'existence de projets de smartphones et tablettes sous WebOS mais pas dans des netbooks.

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #410101
Une chose est sûr, les netbook disparaitront assurément si l'entrée de gamme des portables commence à 300 euros.

Côté performance, de nouveaux composant adapté arrive enfin donc ça ne fait que commencer.
Le #410181
"Il note que le marché français des netbooks n'a pas dépassé les 400.000 unités alors que l'on promettait plus d'un million de ventes.."

c'est encore une fois que la promesse - encore une prévision d'un cabinet stupide- n'était que du vent !
les analyses du futur ne reposent JAMAIS sur quoi que ce soit de tangible par essence !
et ce neuneu se base sur des hypothèses non fondées pour prédire à son tour le "non-devenir" des netbooks !
bravo !
que hp sorte un 12" pas trop cher et bien équipé, c'est une chose mais ce pc ne concurencera que les produits équivalents et pas les bidules qui ont trouvé leur place de porte-clé à 300 €.
ça n'a rien à voir...

Le #410391
A savoir aussi que les netbook sont bridés par les constructeurs et Microsoft ; pour que Xp puisse être vendu sur ce type de pc, l'ecran ne peux depasser 10 pouces, le processeur doit etre un Atom ou inferieur ( celeron) et pas plus de 1 Go de ram ...Forcemment, ce type de limitation est voulu par les constructeur pour ne pas cannibaliser les ultra portables .. Mais gageons qu'elle sautera allegremment à la sortie de Windows 7
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]