HTC : encore 40 millions de dollars perdus avec OnLive

Le par  |  1 commentaire(s) Source : PCWorld
HTC logo new

HTC ne devrait pas retrouver les 40 millions de dollars investis dans le service de jeux en ligne OnLive, en phase de restructuration et au bord de la faillite.

En quête d'éléments différenciants pour ses appareils mobiles, le fabricant HTC s'était rapproché du service de jeux accessibles en cloud OnLive, préinstallé sur certains de ses produits, avec même en juin 2011 la promesse du support d'une manette sans fil dédiée qui aurait transformé les tablettes tactiles en véritables consoles d'appoint une fois reliées à un téléviseur.

La société OnLive a cependant connu des difficultés pour établir durablement son activité au point qu'elle a dû fortement se restructurer et vient d'être vendue à un repreneur. Les services continuent d'être assurés et le nouveau propriétaire devrait conserver une bonne partie de l'effectif, mais pour certains partenaires d'OnLive, c'est la douche froide.


Encore une sauce qui ne prend pas
HTC logo newPCWorld rapporte ainsi que HTC va devoir comptabiliser une perte de 40 millions de dollars dans ses comptes correspondant à un investissement réalisé en février 2011 qui signait l'arrivée du service sur ses terminaux.

Après le désengagement partiel de la société  Beats Electronics, dans laquelle HTC a limité son investissement à 150 millions de dollars ( limitant sa participation à 25% du capital ) contre 300 millions de dollars initialement, officiellement pour laisser Beats plus libre de poursuivre son propre développement, ce nouveau revers ne sera pas fait pour rassurer les investisseurs et analystes qui voyaient déjà avec la réduction de la participation dans Beats un signe d'échec par rapport aux espoirs de différenciation des smartphones HTC sur les fonctionnalités musicales.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1007062
Le cloud gaming est structurellement lié au déploiement de la fibre optique. onLive a eu le mérite d'ouvrir la voie mais il faudra sans doute attendre encore quelques années pour que ce mode de consommation devienne un standard et pas l'exception.
En France le fort ralentissement du déploiement de la fibre ne permet pas d'envisager de voir des acteurs sérieux investir avant pas mal de temps à mon avis même si à terme il ne faut pratiquement aucun doute que cette technologie a de l'avenir.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]