HTC prépare un nouvel OS mobile...pour la Chine

Le par  |  3 commentaire(s) Source : Wall Street Journal
HTC Chine

HTC travaillerait à un OS mobile tourné vers la Chine avec des services spécifiques pour assurer sa position dans le pays tout en répondant à l'envie des autorités chinoises de prendre de la distance vis à vis d'Android.

Début mars 2013, le ministère chinois de l'économie publiait un livre blanc dans lequel il regrettait la domination de Google et de sa plate-forme Android dans l'espace mobile, estimant que le pays avait les ressources pour créer son propre écosystème et ses services.

La remarque intervenait peu après le blocage par Google de la commercialisation d'un smartphone Acer sous OS fourni par Alibaba, ce même smartphone ayant déjà été lancé avec la plate-forme Android plus tôt dans l'année.

Le ministère jugeait que le caractère open source revendiqué par Android était trop limité, freinant les opportunités. Si plusieurs grands groupes chinois tentent de proposer des OS mobiles spécifiques, les observateurs estimaient que la domination d'Android (80% du marché mondial et une très forte présence en Chine) rendait hasardeux le développement d'une nouvelle plate-forme.

htc-logo Il semble pourtant qu'il y en ait un qui pourrait y trouver son compte : le Wall Street Journal indique que le fabricant HTC travaillerait sur un OS mobile destiné à la Chine et aurait pris contact avec les autorités chinoises pour en poser les bases.

En perte de vitesse, la marque taiwanaise peut espérer se créer de nouvelles opportunités sur le plus grand marché mobile du monde, dans lequel il est présent mais à tout intéret à renforcer ses liens. Par ailleurs, HTC a déjà planché sur des projets de création de son propre OS mobile et pourrait donc concrétiser ces travaux préliminaires par ce biais.

Avec l'affaire PRISM et les révélations sur les écoutes à grande échelle de la NSA et les accès aux serveurs des grands groupes américains, la volonté du gouvernement chinois de réduire l'influence de sociétés comme Google ne peut que s'intensifier.

Il n'est pas dit si l'OS mobile en préparation est propriétaire ou s'il constitue une nouvelle variante d'Android sans les services de Google, mais il est à noter que HTC fait partie de l'OHA ( Open Handset Alliance ) et s'expose aux mêmes pressions qu'Acer il y a quelques trimestres s'il devait promouvoir un système dérivé d'Android.

Des prototypes de smartphones exploitant le nouvel OS mobile seraient déjà entre les mains des représentants du gouvernement chinois. Un environnement ayant reçu la bénédiction du gouvernement chinois aurait sans doute de bonnes chances de disposer d'appuis solides pour se développer rapidement face aux géants Android et iOS.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1457162
saifishOS ?
FirefoxOS ?
Tizen ?
Nokia Harmattan ?
Le #1459192
Firefox et Ubuntu seront ravis de transmettre le code source, qui de toute façon est disponible.

La NSA peut toujours aller se faire voir pour "corrompre" ces 2 là !
Le #1462552
"et s'expose aux mêmes pressions qu'Acer il y a quelques trimestres s'il devait promouvoir un système dérivé d'Android."

Comment ça google abuse de sa position dominante et fait pression sur ses partenaires pour qu'il ne travaillent qu'avec lui ???

Non ??? On m'aurait menti ??? Google serait Evil ????
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]