HTC : le rachat de S3 Graphics mécontente les investisseurs

Le par  |  0 commentaire(s) Source : Bloomberg
HTC logo pro

Pourquoi vouloir racheter S3 Graphics alors qu'il suffisait de prendre une licence pour ses technologies ? La double présence de Cher Wang chez HTC et S3 Graphics ne cache-t-elle pas un conflit d'intérêt ? Les analystes et investisseurs s'inquiètent de cette décision.

HTC logo newAu deuxième trimestre 2011, HTC a obtenu d'excellents résultats financiers, salués par les analystes. Mais dans le même temps, l'annonce du rachat de S3 Graphics pour 300 millions de dollars, versés à Via Technologies,  a jeté un vrai froid et conduit à une forte baisse du cours de la société à la bourse de Taipei, de presque 7%.

Analystes financiers et investisseurs ne voient en effet pas bien l'intérêt d'une telle initiative et posent la question d'un éventuel conflit d'intérêt de la part de Cher Wang, présidente du conseil d'administration de HTC et détentrice de parts dans S3 Graphics.

Pour les analystes, s'il s'agissait de bénéficier de la propriété intellectuelle de S3 Graphics pour se renforcer face aux attaques de la concurrence sur les brevets, il suffisait de prendre une licence sans être obligé de racheter la société.


Récupération de brevets utiles
En en faisant l'acquisition, certains analystes cités par Bloomberg évoquent de potentiels problèmes de gouvernance, certains allant jusqu'à inverser d'un jour sur l'autre leur recommandation sur les actions de HTC, passant de " acheter " à "  vendre ", et à revoir à la baisse les perspectives du fabricant à court et moyen terme.

De son côté, le directeur financier de HTC, Winston Yung, a tenté d'expliquer qu'il s'agissait d'une transaction logique dans la stratégie de la société, et menée de façon transparente. Bien que déficitaire, elle permet de récupérer 235 brevets sur les puces graphiques, et qui ne seront pas de trop pour étayer son cas dans le litige qui l'oppose à Apple.

Cependant, l'apport de cette propriété intellectuelle dans son conflit avec Apple reste à démontrer, estime un rapport de Citigroup. A commencer parce que les brevets de la plainte d' Apple ne concernent pas les composants graphiques ou les technologies 3D mais tournent plutôt autour de la technologie d'affichage tactile et du design hardware des appareils.

En revanche, ils peuvent donner un ascendant à HTC ( et les royalties qui vont avec ) dans le cas où la 3D se démocratise dans les appareils mobiles et nomades ces prochaines années. HTC a annoncé en janvier 2011 son premier smartphone avec affichage 3D autostéréoscopique, le HTC Evo 3D, qui est commercialisé ce mois-ci en Europe.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]