Telecoms : la Corée du Sud dit non à Huawei, sous l'influence des Etats-Unis ?

Le par  |  0 commentaire(s) Source : Wall Street Journal
Logo Huawei

La Corée du Sud ne fera pas appel à l'équipementier chinois Huawei pour son réseau de communication gouvernemental par crainte d'écoutes possibles, suivant l'avis des Etats-Unis.

Alors que les révélations sur les pratiques de la NSA ont fait flancher la confiance dans la sécurisation des données chez les sociétés high-tech US, les suspicions concernant le rôle des équipementiers télécom chinois reste fort lorsque des intérêts américains sont en jeu.

Le gouvernement US a régulièrement bloqué les initiatives de l'acteur chinois Huawei pour s'implanter sur le sol américain et obtenir des contrats importants avec les opérateurs nord-américains, malgré l'absence de preuves irréfutables et alors même que les équipementiers réseau américains sont maintenant pareillement soupçonnés.

Coree Sud drapeau La Corée du Sud, dont les liens avec les Etats-Unis sont forts, a à son tour exclu Huawei des contrats de fourniture d'équipements télécom pour bâtir un réseau de communication gouvernemental. Elle répond ainsi favorablement à la mise en garde exprimée par les Etats-Unis sur le risque de fuite de données sensibles concernant les bases militaires US dans le pays.

Le gouvernement coréen a donc décidé de ne pas faire appel à Huawei pour les éléments les plus sensibles du projet et qui mettraient en péril, réel ou supposé, les communications américaines. Dans le même temps, pas question de reconnaître que les Etats-Unis ont fait pression sur la Corée du Sud pour obtenir cette faveur.

" Même si les Etats-Unis ont exprimé des réserves dans le passé, ces décisions ont été prises par la République de Corée et la République de Corée seule ", ont indiqué les représentants du gouvernement américain.

Les opérateurs mobiles coréens, qui utilisent des équipements fournis par Huawei, vont donc devoir s'adapter. De son côté, Huawei, sans vouloir commenter ce qui ressemble pourtant à des "arrangements politiques" rappelle une nouvelle fois que ses équipements sont très largement déployés et connectent près d'un tiers de la population mondiale sans poser de problèmes.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]