IDC : Le marché des PDA non communicants toujours en déclin

Le par  |  0 commentaire(s)
logo IDC

Le cabinet d'études IDC fait le point sur le marché des PDA sans fonction téléphonie. Le déclin est rapide.

Logo idcAvec 720.000 unités écoulées pendant le deuxième trimestre 2007, le marché des PDA non communicants (c'est à dire sans fonction téléphonie) a subi un recul de 21,8% par rapport au trimestre précédent et de 43,5% par rapport au deuxième trimestre 2006, selon des chiffres compilés par le cabinet d'études IDC.

Le départ de DELL, annoncé en août 2006, a laissé un vide que les autres fabricants ont comblé en augmentant globalement leurs parts de marché, mais la demande est de plus en plus faible et les principaux acteurs se tournent peu à peu vers d'autres gammes, comme celles des smartphones et des PDAPhones.

Ramon Llamas, analyste chez IDC, estime que le déclin du marché devrait forcer les plus petits fournisseurs à se retirer, à la suite de DELL. " Avec une croissance négative à deux chiffres continuant de restreindre le marché, celui-ci devrait continuer à se contracter avant d'atteindre un niveau stable ", estime-t-il.


Palm reste en tête du palmarès
Pour IDC, le champion des ventes de terminaux non communicants reste Palm, avec 317.300 PDA écoulés, en recul de 33%, mais avec une part de marché qui passe de 37,6% à 44,1%, du fait du départ de DELL et de la compression du marché. La société continue de se reposer sur ses modèles Z22 et TX, sur le marché depuis deux ans et sans relève en vue pour le moment.

Numéro deux, mais loin derrière, c'est HP qui tient bon avec 168.800 terminaux vendus, en baisse de 35,1% mais avec une part de marché qui passe de 20,6% à 23,6% pour les mêmes raisons. Après un temps de stagnation, HP est sur le point de dévoiler une nouvelle série de terminaux dont le smartphone HP iPAQ 514 Voice Messenger est le premier modèle.

Le troisième plus gros vendeur de terminaux non communicants est le taïwanais Mio Technology, qui a profité du succès de ses modèles Mio A201 et des Mio P350 et P550 avec fonction GPS. Mio a écoulé 97.691 unités au deuxième trimestre et a vu sa part de marché bondir de 7,3% à 13,6% par rapport à 2006. La relève est annoncée avec les Mio P360 et P560.

Loin derrière, DELL finit d'écouler ses stocks, ce qui a représenté tout de même 23.975 appareils mobiles, en recul de 81,8% par rapport aux 132.000 unités du deuxième trimestre 2006. Vient ensuite Fujitsu Siemens Networks, avec 21.482 terminaux vendus, principalement en Europe occidentale
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]