La décrue des ventes de PDA non communicants se poursuit

Le par  |  0 commentaire(s)
logo IDC

Selon le cabinet d'études IDC, le marché des PDA non communicants s'est encore significativement réduit au troisième trimestre 2007 par rapport à l'an dernier. Pourtant, les analystes n'envisagent pas son extinction.

Logo idcQuinzième trimestre consécutif de baisse pour le marché des PDA non communicants ( par rapport au même trimestre de l'année précédente ). Il continue de régresser et a enregistrements 728.894 terminaux écoulés au troisième trimestre 2007.

C'est une valeur à peu près stable ( +1,5% ) par rapport au trimestre précédent, mais un recul de 39,3% par en comparaison du troisième trimestre 2006, certains fabricants ayant décidé de limiter leur production ou de se retirer définitivement, comme Dell ( série Axim ) ou Fujitsu-Siemens ( série Pocket Loox ).

Dans le même temps, le principal acteur, Palm Inc., continue de se reposer sur ses gammes ( Z22, TX, Tungsten E2 pour les derniers sortis ) mais n'a plus annoncé de nouveau PDA non communicant depuis plus de deux ans maintenant.


Non, les PDA non communicants ne sont toujours pas morts
HP, numéro deux du marché, a fait un effort pour intégrer des modèles non communicants à sa nouvelle gamme annoncée en septembre, comprenant les modèles HP iPAQ 114 et HP iPAQ 214, le second ( qualifié de Enterprise ) étant clairement orienté vers les marchés verticaux professionnels.

Vient en troisième position Mio, qui a également lancé de nouveaux modèles faisant à la fois de PDA non communicant et de système GPS, avec les Mio P360 ( Bluetooth ) et Mio P560 ( WiFi et Bluetooth ). Ce positionnement lui permet de maintenir sa position sur ce marché.

Fujitsu-Siemens a décidé de quitter le marché des PDA et ne compte pas se lancer dans les terminaux convergents malgré le lancement de la série Pocket Loox T800, des PDAPhones avec clavier complet. Mais la société continue d'écouler ses stocks à un rythme soutenu, ce qui lui permet d'enlever la quatrième place.

Plus loin derrière, c'est Sharp qui occupe la cinquième position, avec des ventes réalisées uniquement au Japon grâce à sa gamme Zaurus. Le groupe fait face à des difficultés économiques mais la section mobile reste dynamique, que ce soit pour les terminaux non communicants que pour les mobiles convergents.

Les analystes d' IDC soulignent que le public pour ce type de PDA reste relativement fidèle dans le secteur professionnel sur les marchés établis et qu'il constitue une alternative intéressante sur les marchés émergents dans la mesure où il ne nécessite pas de devoir supporter des coûts supplémentaires d'abonnement comme dans le cas des terminaux convergents.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]