IEA : les appareils connectés, un gâchis énergétique de 80 milliards de dollars

Le par  |  1 commentaire(s) Source : IEA
IEA gaspillage energie

Dans un nouveau rapport, l'Agence Internationale de l'Energie rappelle que la magie des appareils connectés à Internet a aussi un coût, celui d'un immense gâchis énergétique chiffré à 80 milliards de dollars en 2013.

Les appareils électroniques connectés sont toujours plus nombreux et profitent des bénéfices de l'accès à Internet mais ils sont aussi la source d'un immense gâchis d'énergie. Sur les 14 milliards d'appareils électroniques connectés recensés en 2013, qui vont des box et enregistreurs numériques aux modems, imprimantes et consoles de jeu, la facture de l'énergie gaspillée s'élève à 80 milliards de dollars et pourrait atteindre les 120 milliards de dollars d'ici 2020 avec l'essor de l'Internet des objets.

IEA logoCependant, affirme l'Agence Internationale de l'Energie (IEA) dans un nouveau rapport "More Data, less energy", des mesures simples peuvent permettre de réduire significativement les consommations d'énergie, et pas seulement au niveau des gros systèmes comme les datacenters.

L'IEA pointe du doigt l'accélération alarmante du gaspillage énergétique à mesure que les appareils connectés se répandent dans les populations et que des objets, qui n'étaient jusque-là pas reliés à Internet, se mettent à consommer de l'énergie en permanence pour rester connectés.

IEA More Data Less Energy "La prolifération des appareils connectés apporte beaucoup de bienfaits au monde, mais actuellement le coût est beaucoup plus élevé que ce qu'il devrait. Les consommateurs perdent de l'argent sous forme d'énergie gaspillée, ce qui conduit à mettre en place des sources d'énergie et des infrastructures plus nombreuses que ce qui serait normalement nécessaire, sans parler des émissions accrues de gaz à effet de serre.

Mais nous ne sommes pas obligés de subir cette situation. Si nous adoptons les technologies disponibles les plus pertinentes, nous pouvons réduire le coût nécessaire pour répondre à la demande liée à la croissance des usages et des bénéfices des appareils connectés", souligne la directrice de l'IEA, Maria van der Hoeven.

Car la cause essentielle du gaspillage énergétique repose sur ce que l'IEA appelle le "network standby", cet état d'attente et de maintien d'une connexion, même si l'appareil ne fait rien ou est en veille. Or, cet état "de veille" est en fait presque aussi énergivore que l'état de fonctionnement normal de l'appareil...pour rien.

L'IEA affirme ainsi que les appareils connectés ont consommé en 2013 environ 616 Terawatts-heure (TWh) en électricité, mais majoritairement en état de veille : sur ce total, 400 TWh auraient été gaspillé du fait de technologies inadéquates.

Avec les technologies immédiatement disponibles, il serait déjà possible de réduire la consommation en standby de 65%. Mais il faut pour cela des volontés industrielles et politiques, dont l'application pourrait sauver 600 TWh dans les années à venir.

L'IEA appelle donc toutes les bonnes volontés à se réunir pour tenter d'améliorer les standards industriels afin que tout le monde travaille à cette réduction du gaspillage énergétique.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1784472
ma tv est connectée en wifi.

Ca ne sert à rien... du tout !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]