IMS: 420 millions de smartphones en 2011, 1 milliard en 2016

Le par  |  0 commentaire(s)
IMS Research logo

Selon IMS Research, près de 30% des mobiles vendus en 2011 seront des smartphones. Ils seront 1 milliard en 2016.

IMS Research logoA mi-chemin dans l'année 2011, les estimations de livraisons de smartphones s'affinent. Les analyste d' IMS Research estiment qu'il va s'en écouler cette année 420 millions d'unités, et qu'il représenteront 28% de l'ensemble des téléphones portables écoulés durant cette période.

Avec l'arrivée prochaine des smartphones d'entrée de gamme, qui vont permettre de toucher de nouveaux marchés et continuer de démocratiser la catégorie des terminaux convergents ( et qui constitue la prochaine bataille des fabricants de terminaux puisque c'est là que se jouera la croissance du marché ), c'est un volume de 1 milliard de smartphones qui pourrait s'écouler à partir de 2016.

Et déjà des fractures apparaissent dans le petit monde des fabricants : "malgré les marges plus élevées permises par les smartphones, et l'appétit apparemment insatiable des consommateurs pour les terminaux convergents, il est clair que tous les fabricants OEM ne profiteront pas de la même façon de cette tendance du marché. LG, par exemple, et malgré son troisième rang mondial, n'a proposé qu'une gamme limitée de smartphones ces dernières années, ce qui a conduit la société à détenir moins de 3% du marché en 2010 ", indique Josh Builta, analyste chez IMS Research.

Une situation qui continue de peser lourdement sur les résultats du groupe, qui vient de publier son bilan financier du deuxième trimestre. De même, Nokia connaît une forte chute de sa part de marché dans les smartphones avec sa transition de Symbian à Windows Phone, lui faisant perdre le titre de premier fabricant mondial de smartphones.

IMS Research smartphones
Parts de marché des fabricants de smartphones Q1 2010- Q1 2011


Anticiper et s'adapter...ou chambouler le marché

Cela fait dire aux analystes que, comme souvent, les plus gros acteurs traditionnels ont eu du mal à s'adapter aux nouvelles conditions du marché, entre réalisation opérationnelle insuffisante, interface utilisateur pas suffisamment attractive et gammes ne produisant pas suffisamment de différenciation par rapport à la concurrence.

On notera, aux côtés des nouvelles stars montantes comme Apple ou HTC, l'exception notable de Samsung, numéro deux mondial de la téléphonie mobile et en passe de devenir le leader en volume du marché des smartphones, qui s'est adapté très vite, en l'espace de deux ou trois ans, pour passer d'une part de marché négligeable à une présence incontournable sur ce créneau.

IMS Research voit dans Apple, HTC et Samsung les premiers bénéficiaires du marché des smartphones dans les années à venir et des acteurs qu'il ne sera pas simple de mettre en difficulté ces prochaines années...à moins que les batailles ne se jouent pas seulement sur le plan commercial mais aussi économique et juridique, en déclenchant des guerres de brevets à répétition capables de saper la croissance des acteurs les plus récents ( ou les plus fragiles en matière de propriété intellectuelle ).

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]