Wearable : Ineda promet des SoC Dhanush MIPS offrant jusqu'à un mois d'autonomie

Le par  |  0 commentaire(s) Source : Ineda Systems
Ineda WPU vignette

L'un des premiers problèmes immédiats et évidents des gadgets connectés concerne l'autonomie des produits. Les grands spécialistes des puces commencent à évoquer des composants spécifiques mais les petites sociétés ont aussi leurs solutions.

Le marché des gadgets connectés s'est accéléré avec l'arrivée des grands fabricants d'électronique sur les segments des montres connectées et des bracelets pour le suivi de l'activité, en attendant de nouveaux accessoires comme les lunettes connectées ou des vêtements bardés de capteurs.

Mais si ces premières générations de produits donnent une idée de ce qui se profile dans les années à venir, elles expriment aussi leurs limites, l'une des premières d'entre elles étant l'autonomie. Il y a un grand risque pour que les gadgets finissent dans les tiroirs une fois l'effet de découverte passé si les durées de fonctionnement ne s'accordent pas avec les usages et obligent à des rechargements trop fréquents.

Ineda WPU vignette Les fabricants de puces se penchent déjà sur cette question et ont fait des annonces concernant de nouveaux SoC adaptés à ce type d'informatique embarquée, cherchant un équilibre entre performances et consommation d'énergie.

Chez les petites sociétés aussi, on travaille au sujet et la startup californienne (mais aux racines indiennes fortes) Ineda Systems vient de dévoiler une famille de SoC Dhanush baptisés WPU (Wearable Processing Unit) destinés à être embarqués dans toutes les variations des gadgets (bracelets, montres, lunettes...) et avec la particularité de pouvoir fonctionner en "always-on" avec une autonomie allant jusqu'à un mois.

Cette famille repose sur le concept breveté d'une architecture HCA, ou "Hierarchical Computing Architecture", à base de coeurs MIPS et de GPU PowerVR d'Imagination Technologies, formant une structure consommant dix fois moins d'énergie que les processeurs pour smartphones plus ou moins bien réadaptés pour entrer dans les gadgets.

Le WPU d'Ineda se veut donc directement conçu pour les besoins du wearable computing avec un système toujours actif et une adaptation permanente entre usage et consommation d'énergie via une gestion fine des coeurs du processeur.

Ineda a déjà reçu des marques d'intérêt (via des investissements) de la part de Samsung, Qualcomm, Imagination Technologies et de plusieurs fonds d'investissement. Le président de son conseil d'administration n'est autre que Sanjay Jha, ex-CEO de Motorola Mobility (avant son rachat par Google) et avant cela cadre de Qualcomm.

Les WPU Dhanush sont déjà proposés sous forme d'échantillons à divers clients, dont des acteurs majeurs de l'industrie, et les premiers produits concrets pourraient apparaître au cours du second semestre 2014.

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]