Informa prédit le déclin de l'eReader au profit du smartbook

Le par  |  0 commentaire(s)
smartbook

Les lecteurs d'ebooks dédiés vont céder la place aux smartbooks dans les trois années à venir, prédit Informa Telecoms and Media, dont les tablettes iPad d' Apple et Samsung Galaxy Tab sont les premiers représentants.

Informa logoLe concept de smartbook a émergé en 2009 sous l'impulsion de Qualcomm et d'autres fondeurs comme Freescale et se veut un terme générique pour désigner des produits mobiles connectés utilisant une architecture ARM et offrant des performances les rapprochant plus d'ordinateurs de poche que de téléphones.

Les smartbooks, sous cette définition, peuvent prendre différentes formes, du smartphone au pseudo-netbook en passant par la tablette et sont censés réunir les mondes du smartphone et du netbook. Les premiers smartbooks sont d'abord apparus sous forme de smartphones et de " netbooks " très fins, comme le Lenovo Skylight ou le Toshiba AC100.

Lenovo Skylight 02Considérant le succès de la tablette iPad et prenant en compte l'attrait pour les nouvelles formes de produits nomades, le cabinet d'études Informa Telecoms and Media suggère que les lecteurs d'ebooks, appareils dédiés à la lecture numérique, pourraient bien être écrasés par la concurrence de ces produits plus polyvalents, malgré le succès actuel des lecteurs e-paper.

Et alors que les ventes commencent seulement à décoller sous l'effet d'une guerre des prix sans merci, les nouveaux appareils mobiles connectés viennent jouer les trouble-fêtes en proposant des fonctionnalités de lecture comparables, et notamment l'accès aux catalogues.


Le polyvalent supérieur au dédié ?
Samsung Galaxy Tab 01Si l'expérience de lecture reste favorable aux lecteurs dédiés, elle ne constitue pas un argument décisif, bien des utilisateurs considérant que la lecture sur écran rétroéclairé reste satisfaisante dans la foule des autres fonctions permises par les tablettes et autres supports.

A l'intérieur même du marché des lecteurs d'ebooks dédiés, les plus petits acteurs sont écrasés par la concurrence que se livrent les grands distributeurs, réduisant le choix pour les consommateurs.

Pour le cabinet Informa, les ventes de lecteurs d'ebooks dédiés et connectés aux réseaux mobiles vont progresser et atteindre un pic à 14 millions d'unités écoulées en 2013, avant de reculer de 7% en 2014.

Kindle newD'autant plus que le caractère connecté des smartbooks est un avantage de plus pour leur distribution par les opérateurs mobiles. " Le prix sera déterminant pour stimuler la demande, comme le seront le choix pour le consommateur et l'effet de la concurrence, qui se jouent entre plusieurs gros fabricants se préparant à lancer divers modèles, dont beaucoup feront appel à un design de tablette avec écran tactile, WiFi et connectivité 3G ", indique David McQueen, analyste Informa.

Les lecteurs d'ebooks dédiés pourraient donc être rapidement stoppés dans leur progression et cantonnés à un rôle mineur face à des smartbooks qui représenteront plus de 50% des produits nomades d'ici 2014.

 

Note : ne pas confondre le terme générique smartbook avec smartbook AG qui est une marque déposée.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]