Pour déloger ARM des tablettes, Intel prêt à tout...même à financer des groupes chinois

Le par  |  6 commentaire(s) Source : Re/code
Intel Bay Trail

Pour faire tomber la domination massive de l'architecture ARM dans les appareils mobiles et faire une place à ses systèmes x86, le groupe Intel passe par les fabricants chinois. Pour aller plus loin, il est prêt à investir massivement dans plusieurs groupes chinois fabriquant des processeurs.

Le contexte est peut-être passablement tendu dans le secteur high-tech entre les Etats-Unis et la Chine, chacun s'accusant d'espionner l'autre, mais il est des combats qui nécessitent des prises de position pas toujours orthodoxes.

Intel Atom Bay Trail Et dans celui qu'il mène pour faire tomber la forteresse ARM dans l'industrie mobile et positionner son architecture x86 comme une nouvelle référence dans les processeurs mobiles, le groupe Intel utilise toutes ses cartes en main.

Faute d'intéresser sérieusement les grandes marques d'électronique, c'est vers l'imposant marché chinois que s'est concentré le géant américain en faisant des efforts sur les prix de ses puces et en proposant des incitations aux fabricants se tournant vers ses processeurs.

Le marché des tablettes tactiles constitue le fer de lance de son offensive et Intel s'est fixé le cap des 40 millions de processeurs pour tablettes écoulés en 2014 dont il reste à vérifier s'il pourra effectivement l'atteindre.

Pour y parvenir, le géant américain a commencé à collaborer avec des groupes chinois pour co-développer de nouveaux processeurs mobiles d'entrée de gamme. Il y a déjà un partenariat en cours avec RockChip sur la gamme de processeurs SoFIA tandis que les analystes suspectaient une alliance à venir avec un autre groupe chinois, Spreadtrum.

Intel Atom Z2580 logo C'est chose officialisée puisque Intel vient d'annoncer qu'il allait investir pas moins de 1,5 milliard de dollars et prendre 20% de contrôle dans Spreadtrum et RDA Microelectronics, pourtant affiliés au gouvernement chinois et concurrents faibles mais directs du spécialiste et leader américain Qualcomm.

Cette modification des forces en présence intervient à l'occasion d'un accord avec Tsinghua Unigroup, l'entité qui supervise les deux fabricants de puces chinois.

Intel obtiendra un accès facilité au marché chinois pour écouler ses puces mais il fournira en contrepartie des technologies et des investissements aux groupes chinois qui rêvent de prendre des parts de marché à l'international.

Un tel accord pourrait aussi mettre le groupe américain à l'abri des tracasseries administratives que connaissent ses concurrents, Qualcomm en tête, tout en préparant un rayonnement plus large pour les entreprises chinoises, surtout présentes sur leur marché local du côté de l'entrée de gamme.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1810441
les chinois vont faire qu'une boucher des proc intel et vont inonder le marcher avec des copies.
Le #1810446
Ce qui fait la force de l’architecture ARM actuelle est le nombre incroyable d'applications qui ont été développées pour cette plateforme. Avant de "battre" cette logithèque titanesque, il va y avoir de l'eau qui va couler sous les ponts. Intel a intérêt à mettre les bouchées triples ...

De plus, Intel a vachement intérêt à pondre un CPU/GPU dont le rapport Puissance/Consommation est digne de rivaliser avec les unités ARM actuelles.

A suivre... Ca pourrait être intéressant dans un proche avenir ...
Le #1810525
Ulysse2K a écrit :

Ce qui fait la force de l’architecture ARM actuelle est le nombre incroyable d'applications qui ont été développées pour cette plateforme. Avant de "battre" cette logithèque titanesque, il va y avoir de l'eau qui va couler sous les ponts. Intel a intérêt à mettre les bouchées triples ...

De plus, Intel a vachement intérêt à pondre un CPU/GPU dont le rapport Puissance/Consommation est digne de rivaliser avec les unités ARM actuelles.

A suivre... Ca pourrait être intéressant dans un proche avenir ...


Intel Core M, renseigne toi...
Le #1810531
letsgroove37 a écrit :

Ulysse2K a écrit :

Ce qui fait la force de l’architecture ARM actuelle est le nombre incroyable d'applications qui ont été développées pour cette plateforme. Avant de "battre" cette logithèque titanesque, il va y avoir de l'eau qui va couler sous les ponts. Intel a intérêt à mettre les bouchées triples ...

De plus, Intel a vachement intérêt à pondre un CPU/GPU dont le rapport Puissance/Consommation est digne de rivaliser avec les unités ARM actuelles.

A suivre... Ca pourrait être intéressant dans un proche avenir ...


Intel Core M, renseigne toi...


Pas de CPU de ce genre sur le marché avant mi 2015 (si je ne me trompe) et selon un article (je vais le retrouver), sa performance est (enfin sera) supérieure à un Snapdragon mais on n'attend pas de merveilles du côté consommation.

Comme je l'ai stipulé ci dessus ... A suivre ...
Le #1810547
C'est quand même délicat d'apporter son savoir-faire à des "partenaires" chinois,qui deviendront bien plus vite qu'on ne le pense de redoutables concurrents ...

Enfin, moi je dis ça, je dis rien...
Le #1810572
Le système américain est prêt à toutes les compromissions (et le gouvernement chinois à tout pour rattraper son retard technologique) pour empêcher l'émergence d'un acteur à même de les concurrencer sur les technologies de communication.
intel se sait pour l'instant intouchable avec le marché PC qui plie mais ne rompt pas.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]