IE et accusations d'antitrust : Google veut jouer un rôle

Le par  |  0 commentaire(s)
Mise à jour d'Internet Explorer 7.0 pour Windows (69x75)

En tant que partie tierce, Google veut aussi mettre son grain de sel dans la procédure intentée par la Commission européenne à l'encontre de Microsoft et de son navigateur Web phare, seul à être intégré par défaut dans Windows.

Mise à jour d'Internet Explorer 7.0 pour Windows (69x75)Suite à une plainte déposée par Opera Software en décembre 2007, la Commission européenne a fait parvenir une lettre de griefs à Microsoft, l'accusant de vente liée entre Windows et Internet Explorer. La Fondation Mozilla a demandé à faire entendre sa voix en jouant le rôle d'expert pour caractériser l'infraction aux règles communautaires de la concurrence, et d'émettre une série de propositions afin de mettre un terme à cet abus de position dominante pour un système d'exploitation qui équipe 90 % des PC de la planète. Google cherche aujourd'hui à jouer le même rôle que Mozilla en tant que tiers.


Google demande à participer au débat
Google estime que le lien trop étroit entre l'omniprésent Windows et IE, offre au navigateur de Microsoft un avantage indu vis-à-vis des autres représentants du domaine, et l'on sait que Google est particulièrement concerné par la question depuis la sortie de Google Chrome. Une entrave à la juste concurrence qui pénaliserait directement " l'innovation " d'un composant " critique de l'Internet ".

Tout comme Mozilla, Google revendique son statut d'expert :

" Nous pensons que nous pouvons contribuer au débat. Nous avons beaucoup appris avec le lancement de notre propre navigateur Google Chrome l'année dernière et nous espérons que notre vision sera utile à la Commission européenne afin d'évaluer les solutions qui permettront d'améliorer l'expérience utilisateur et d'offrir de véritables choix aux consommateurs. Bien sûr, de telles solutions qui aident à la résolution d'un problème sans générer d'autres conséquences non intentionnelles ne sont pas simples à trouver, mais plus de voix se font entendre et meilleures sont les chances de succès. "

On sait que la Commission européenne penche déjà pour une solution visant à rendre disponible d'une manière ou d'une autre, plusieurs navigateurs au sein de Windows, plutôt que de demander à Microsoft de commercialiser des versions de son OS dépourvues d'IE. Microsoft doit répondre à la lettre de griefs de la CE dans le prochain mois, et l'on en vient à se demander si cette nouvelle rixe n'aura pas des incidences sur la date de sortie de Windows 7 avec son poisson pilote IE8 pour le Web.. du moins en ce qui concerne sa sortie dans le Vieux Continent.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]