Les analystes voient en rose l'avenir du jeu sur iPhone

Le par  |  0 commentaire(s) Source : Forbes
BernsteinResearch logo

Le jeu mobile/nomade possède un fort potentiel de croissance ces prochaines années. Apple, avec son contenu diffusé via l'App Store, pourrait jouer un rôle non négligeable dans ce succès et malmener les acteurs historiques du marché.

BernsteinResearch logoToni Sacconaghi, analyste financier pour BernsteinResearch, a publié une note reprise par Forbes qui pose des estimations concernant les revenus liés aux jeux générés par l' App Store d' Apple pour ses produits iPhone et iPod Touch.

Steve Jobs, patron d' Apple, ayant fortement mis l'accent sur l'aspect ludique des iPod Touch lors de sa dernière keynote et n'ayant pas hésité à faire des comparaisons avec les consoles de jeu portables Sony PSP et Nintendo DS, l'analyste s'est penché sur le modèle économique proposé par l' App Store.

Toni Sacconaghi estime ainsi que le marché du jeu nomade pourrait peser 1 milliard de dollars d'ici 2012 et compter pour environ 30 cents par action dans les gains d' Apple. L'analyste estime que l' App Store a permis le téléchargement d'une fourchette de 665 millions à 760 millions de jeux durant l'année écoulée, mais dont seulement 12% consistaient en des jeux payants.

Avec un prix moyen de 2,51 dollars pour ces jeux payants et en considérant qu' Apple n'en retient que 30%, les revenus générés par la vente de jeux sur l' App Store seraient de l'ordre de 60 à 70 millions de dollars durant l'année écoulée.


De bonnes bases qui ne demandent qu'à être développées
C'est relativement peu mais il ne faut pas oublier le rôle joué par l' App Store dans la communication sur les produits mobiles d' Apple et le pouvoir de séduction qu'il détient en laissant les utilisateurs découvrir et fouiller parmi plusieurs milliers de titres de qualité variable mais constituant une plus-value certaine dans le succès des terminaux mobiles.

D'autre part, Sacconaghi estime qu'il ne s'agit que d'un début. Après tout, l' App Store a à peine plus d'un an et quelques améliorations mineures de son fonctionnement permettraient de faire décoller les revenus.

Il considère notamment qu' Apple pourrait faire passer le prix moyen des jeux payants à 6 dollars et faire passer le nombre moyen d'achats à 3 jeux par an, contre 1,6 à 1,8 actuellement sur iPhone et iPod Touch.

Cela resterait inférieur au prix moyen des jeux pour consoles portables, tout en offrant un catalogue de titres bien plus vaste, même si la qualité des jeux iPhone, tout en se rapprochant de celle des jeux pour consoles portables dans certains cas, leur reste encore globalement  inférieure.

Mais là aussi les choses évoluent et le récent Tokyo Game Show 2009 a montré que les éditeurs traditionnels de jeux vidéo s'intéressent de plus en plus près aux plates-formes ludiques mobiles, attirés par des coûts et des temps de développement plus courts, par un mode de distribution qu'il faudra d'une façon ou d'une autre appliquer aux jeux consoles et par une visibilité et une accessibilité que ne peuvent pas revendiquer les consoles portables.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]