JEROS : un robot autonome chasseur de méduses [vidéo]

Le par  |  2 commentaire(s) Source : The Verge
méduse

Un nouveau prédateur mortel se balade actuellement dans les océans, mais les nageurs n’ont pas grand-chose à craindre, il s’agit d’un outil permettant de chasser les méduses.

Avec le réchauffement climatique et plus particulièrement le réchauffement des mers et océans, la population de méduses profite d’un accroissement extraordinaire.

méduses La pêche intensive profite au développement d’espèces nuisibles comme certaines variétés de méduses dont le développement inquiète de plus en plus les scientifiques. Nous évoquions plus tôt cette semaine qu’une centrale nucléaire suédoise avait dû partiellement stopper ses activités du fait d'un blocage de son réseau de refroidissement par une importante colonie de méduses.

Des événements qui pourraient se répéter si rien n’est fait pour contrôler la population de ces cnidaires.

Les chercheurs du KAIST ( Korea Advanced Institute of Science and Technology) ont ainsi développé une solution permettant de combattre les méduses : un robot qui patrouille en mer et découpe en menu morceau jusqu’à 100 kg de méduse par heure.

Le robot développé est construit pour travailler en groupe, et sa construction débutée en 2009 vient de se conclure par des tests grandeur nature.

Le KAIST a baptisé son robot JEROS pour Jellyfish Elimination Robotic Swarm. Son fonctionnement est assez simple, il flotte à la surface de l’eau et utilise une caméra et un GPS pour se repérer et définir sa zone de patrouille. Lorsqu’il détecte un groupe de méduses, il plonge et les capture avec une sorte de cône qui les dirige vers une hélice. Aspirées, les méduses sont découpées par les pales.

  

Lorsqu’ils fonctionneront en groupe, un robot sera désigné comme leader et les autres robots se positionneront derrière lui de façon à occuper le plus d’espace. Ils seront alors capables de détruire une colonie de méduse en seulement quelques minutes.

L’institut pourrait envisager de vendre son projet. En Corée, la surpopulation de méduse a entrainé des dépenses de plus de 279 millions de dollars suite aux attaques et interventions de secours.

À terme, JEROS pourrait également permettre de simplement faire de l’observation sous-marine et prévenir les fuites de pétrole, dégazages ou même faire la collecte d’ordures jetées dans l’eau.

  

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1514552
Le serpent qui se mord la queue : Le robot, comme les tortues, pourrait confondre les méduses avec des sacs plastiques ou autres non ?
Le #1514692
Et pour celui qui ne s'entoure que de filles moches, on appelle ca comment ? Un chasseur de thons ?

Piiiichhhhhht ... Inutile, Ulysse est déjà sublimé ===>[]
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]