Jeux mobiles : le casual game reste incontournable

Le par  |  0 commentaire(s)
Parks Associates logo

Selon le cabinet d'études Park Associates, le téléphone portable reste essentiellement perçue comme une plate-forme pour le jeu occasionnel. Une situation qui ne devrait pas changer avant fin 2008.

Parks associates logoLe téléphone portable, avec ses performances qui s'améliorent rapidement, ses fonctionnalités multiples et ses composants optimisés ( écran, processeur, mémoire, etc ), pourrait devenir à terme une plate-forme de jeu mobile à part entière capable de concurrencer les consoles portables.

C'est du moins ce que prévoient certains analystes, sur la base des annonces de nouvelles solutions mobiles toujours plus multimédia de fabricants de semi-conducteurs tels que Broadcom, Texas Instruments ou Qualcomm.

Cependant, cet aspect est encore loin d'avoir conquis l'esprit des joueurs mobiles, si l'on en croit l'enquête réalisée par Park Associates auprès de 400 internautes, pour lesquels moins de 10% seraient prêts à jouer à des jeux de type console ( FPS ou First Person Shooter, course automobile, sport, action/aventure ) sur leur téléphone et 55% demandent des jeux de type "casual games", à savoir des puzzle games, des jeux de cartes ou des jeux d'arcade.

Il faut avouer que les éditeurs exploitent ce filon et savent que, d'une part, peu de téléphones portables du marché seraient capables de faire tourner des titres élaborés et, d'autre part, qu'ils collent à la tendance en produisant ce que demandent les consommateurs.

Parks associates graphique

Les tendances du jeu nomade ( mobiles et consoles portables )

2008-2009, année charnière du jeu sur mobile ?

Il y a donc profusion pour le moment de titres de type casual game, au risque de perdre en visibilité sous le flot de produits finalement semblables, et encore relativement encore peu de propositions pour des jeux plus complexes.

L'initiative de Nokia, avec le prochain lancement de sa plate-forme de distribution N-Gage, est en ce sens intéressante car elle va permettre de proposer des jeux mobiles pour les téléphones convergents que sont les terminaux Nokia Nseries, aux côtés de titres plus classiques et fonctionnant sur des téléphones plus modestes.

Il apparaît donc que le marché n'est pas encore mature, dans la mentalité des utilisateurs et dans la disponibilité de terminaux mobiles capables de supporter des titres plus aboutis, ce qui laisse le champ libre aux consoles portables du moment. Cependant, un effet de bascule pourrait commencer à se manifester dès 2008, avec la mise en lumière des possibilités du jeu sur mobile, comme le préparent Orange sur son portail dédié ( gamme de jeux HD ) ou SFR avec le lancement d'ici quelques jours d'une offre dédiée au jeu mobile, avec un accent mis sur l'aspect multijoueur.

Aidées par les nouvelles plates-formes mobiles à paraître au cours de l'année 2008, la perception du jeu mobile par les utilisateurs pourraient évoluer et créer une demande capable de menacer la primauté des consoles portables, d'autant que les téléphones portables, en intégrant des sorties vidéo, voire des pico-projecteurs, pourraient également se transformer en consoles transportables.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]