Le spleen de Kim Dotcom

Le par  |  2 commentaire(s)
Kim-Dotcom-Twitter

Il se dit ruiné et redoute la case prison avant une possible extradition vers les États-Unis. Kim Dotcom est-il un homme brisé ?

Kim Dotcom est plutôt dans une mauvaise passe. En mai, il avait officialisé sa séparation avec sa femme Mona, la mère de ses cinq enfants. Cette dernière a longtemps été l'actionnaire majoritaire de Mega jusqu'à la revente d'une partie de ses parts. Suite à cela, elle a perdu son poste de direction au sein de Mega.

Lancé en Nouvelle-Zélande où il réside actuellement dans son imposant manoir (en liberté sous caution), son parti politique - Parti de l'Internet - a échoué aux dernières élections législatives et Kim Dotcom a également été contraint de tirer un trait sur son implication dans Baboom. Son bébé comme il aimait l'appeler.

Kim-Dotcom-unBound-DigitalApparaissant cette semaine en vidéoconférence dans le cadre de la conférence unBound Digital au Royaume-Uni, le fondateur de feu MegaUpload s'est dit ruiné et ne plus être en mesure de payer une nouvelle caution si la procédure en Nouvelle-Zélande l'exige. Kim Dotcom se bat pour éviter son extradition vers les États-Unis et vient d'être lâché par ses avocats néo-zélandais (faute d'argent), rapporte l'AFP.

La situation de Kim Dotcom telle que décrite pas plusieurs médias semble ainsi bien délicate. Via son compte Twitter, l'intéressé minimise toutefois ce portrait noir et ne paraît pas si brisé que cela. Il faut dire que c'est un personnage fantasque qui demeure difficile à cerner.

Kim Dotcom est accusé par le ministère américain de la justice de violation massive d'œuvres protégées par des droits d'auteur ainsi que d'autres actes comme du blanchiment d'argent. Le groupe dont il était à la tête aurait amassé 175 millions de dollars via la diffusion sur MegaUpload (et sites affiliés) de contenus protégés.

Celui qui a mené un train de vie extravagant, ce qui n'aide sans doute pas à plaider sa cause, reconnaît aujourd'hui avoir " sous-estimé le lobby du copyright. "

MegaUpload a été fermé en janvier 2012 par les autorités américaines. D'après une étude du département Recherche, Études et Veille de la Hadopi, certains internautes pirates sont nostalgiques de MegaUpload.

S'ils jugent les représailles à l'encontre de Kim Dotcom disproportionnées, le personnage leur inspire un sentiment ambigu. Une forme de gratitude pour avoir " permis un accès gratuit et facile à des biens culturels dématérialisés ", sans être dupes sur ses motivations visant à faire du profit.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1819508
A propos pour être raccord entre cet article et celui sur GCHQ et NSA, la vie privée des gens n'est pas protégée par le droit d'auteur ?

UNSA : on s'en fout, c'est nous le boss, la police et la justice

Anonyme
Le #1819561
Sniff, je pleurerai presque sur son sort...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]