Lenovo serait prêt à racheter la division serveurs x86 d'IBM

Le par  |  2 commentaire(s) Source : Wall Street Journal
Logo Lenovo

Le groupe IBM serait en discussions avec Lenovo pour lui céder une partie de son activité dans les serveurs, celles des serveurs x86 à faible marge, pour mieux se concentrer sur les mainframes plus lucratifs.

Le groupe IBM a connu un premier trimestre 2013 difficile du point de vue de ses résultats financiers, avec une baisse de son chiffre d'affaires et une stagnation de son bénéfice net. L'un des points marquants concerne la chute sévère, de plus de 15%, de ses ventes de matériels.

Cela pourrait conduire la société à tenter de revoir son activité de fabrication de serveurs en se séparant des équipements produisant le moins de marges. Le Wall Street Journal rapporte qu'elle discuterait de la cession de sa division serveurs x86 au groupe chinois Lenovo.

IBM logoLes serveurs x86 constituent les plus gros volumes sur le marché des serveurs mais sont des produits à faible rentabilité. IBM s'y positionne comme numéro trois mondial, derrière HP et Dell, mais peut compter aussi sur ses serveurs haut de gamme (mainframes) beaucoup plus lucratifs et sur lesquels la concurrence est moins vive.

Lenovo, qui a déjà récupéré la branche PC d'IBM en 2004 (les gammes ThinkPad), est en position de force sur le marché des PC en étant l'un des seuls fabricants à progresser dans un marché fortement déprimé, et peut tenter de renforcer sa position dans les serveurs en jouant ce jeu de la guerre des prix dans les serveurs x86.

Logo Lenovo Cependant, il ne s'agirait encore que de discussions préliminaires, sans garanties d'une finalisation. Une telle transaction répondrait à la volonté d'IBM de se tourner vers les services d'entreprise et les marchés spécialisés plutôt que de batailler sur des segments hautement concurrentiels et rapportant peu.

De ce point de vue, le segment des mainframes reste attractif et les milliards de dollars dépensés en R&D assurent au groupe une avance dans le domaine, tout en cherchant à étendre sa présence avec des mainframes moins onéreux répondant plus spécifiquement aux besoins de la virtualisation et du cloud computing.

De son côté, Lenovo a montré les indices d'une volonté de se renforcer sur le segment des serveurs, en parallèle de sa forte progression dans les ordinateurs personnels. Même si le marché chinois reste son principal objectif, le groupe pourrait essayer de trouver de nouveaux débouchés dans les serveurs x86 d'entrée de gamme...et y retrouver ses concurrents HP et Dell, déjà malmenés par sa percée dans les PC.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1270422
Ah ok, il s'agit des serveurs x86...

Au moins IBM vont conserver la division serveurs x64 !
Le #1270592
Quand est-ce que l'on se met au Chinois?
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]