Blocs de la 4e licence 3G : SFR et Orange retenus, pas Free

Le par  |  4 commentaire(s)
Arcep-logo

La décision de l'Arcep concernant l'attribution des deux blocs de fréquences dans la bande 2,1 GHz, reliquats de la quatrième licence 3G, n'aura pas traîné : les dossiers d'Orange et de SFR ont été retenus, pas celui de Free Mobile. C'est l'Etat qui en ressort gagnant.

Arcep-logoLa semaine dernière, au terme d'une phase d'appel à candidatures pour l'obtention des deux blocs de fréquences de 5 MHz dans la bande 2,1 GHz, issus de la quatrième licence 3G, l' Arcep, régulateur français des télécommunications, annonçait avoir reçu trois dossiers : ceux de Orange, SFR et Free Mobile, Bouygues Telecom n'ayant pas voulu se lancer dans l'aventure pour des raisons stratégiques.

Après étude des candidatures, qui portaient sur le montant proposé mais aussi sur les engagements en faveur des opérateurs mobiles virtuels, l'autorité a retenu deux opérateurs : SFR pour le premier bloc de 5 MHz et Orange pour le second, de 4,8 MHz.

L' Arcep indique que SFR a proposé 300 millions d'euros et le niveau 1 d'engagement envers les MVNO, tandis que Orange a remporté le second bloc avec une proposition de 282 millions d'euros et le niveau 1 d'engagement, qui correspond à un coefficient multiplicateur x1,5 et défini comme un "engagement d'accueil " : " faire droit aux demandes raisonnables d'accueil sur leur réseau " et ne pas restreindre " sans justification objective la concurrence sur le marché de gros de l'accueil des MVNO et l'autonomie commerciale des MVNO sur le marché de détail ".


Bonne affaire pour l'Etat

Cela représente un montant total de 582 millions d'euros, qui s'ajoute aux 240 millions d'euros versés par Free Mobile pour devenir le quatrième opérateur mobile 3G français, soit un peu plus de 820 millions d'euros au total qui vont rentrer dans les caisses de l'Etat.

Un joli coup pour une quatrième licence 3G proposée initialement ( avant son découpage en trois blocs dont un pour le nouvel entrant ) à...619 millions d'euros, même si le coût n'est pas supporté ici par une seule et même société. A noter que SFR a décidé de positionner son bloc entre celui de Free Mobile et celui d' Orange.

Arcep bloc 3G France


Free est-il vraiment perdant ?
Free Mobile
avait donc fait une offre inférieure à celle de ses concurrents ( en tenant compte du coefficient multiplicateur des niveaux d'engagement ) et ne pourra donc pas profiter de cette occasion pour renforcer ses capacités. En ajoutant les difficultés de négociations pour une itinérance 3G avec les trois autres opérateurs, le groupe Iliad ne se trouve pas dans les meilleures conditions pour lancer son offre en 2012.

A moins qu'il ne considère que le véritable enjeu portera en fait sur l'attribution des fréquences pour les réseaux mobiles à très haut débit ( LTE et WiMAX ) et qu'il économise ses forces pour cette bataille à venir avant la fin de l'année. Mais cette fois, Bouygues Telecom sera aussi de la partie...

Pour un opérateur qui n'entrera en service qu'en 2012, la 3G est finalement d'un intérêt médiocre sur le moyen terme, les premiers déploiements LTE commerciaux étant justement attendus cette année là.

On peut penser qu'il serait beaucoup plus judicieux de s'emparer d'un joli bloc dans la bande 800 MHz pour y déployer du WiMAX ou du LTE à moindre coût, cette bande permettant d'installer moins d'antennes que pour un réseau 3G pour une même couverture, et garder la 3G comme soutien dans les zones non couvertes...comme le font les opérateurs actuellement avec le réseau EDGE.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #641521
" C'est l'Etat qui en ressort gagnant."

C'est une affirmation politique, limite partisane.

Sauf que l'état c'est nous et que je ne me satisfait pas vraiment de voir Free ne pas pouvoir contester un peu plus le cartel actuel.

Je ne crois pas que l'auteur ai crut soutenir le gouvenement via cette affirmation pour autant, juste qu'il n'a pas vraiment mesuré le sens de sa phrase...
Le #641531
il voulait plutôt parler de saroky et des ses amis, voila tout, clair que sarko c'est pas l'état.
Le #641591
Nan mais faut arrêter les gars !! Reprenez vos dictionnaires ! Faut pas confondre L'Etat et le gouvernement ! Quelque part, c'est dans notre caisse que l'argent va ! le gouvernement est l’institution qui dirige l’État
Le #641601
oldjohn, tu n'as pas lu l'article après les 3 premières lignes, ou c'est juste une impression ?

l'État (au sens l'administration) est bien le grand gagnant, c'est un fait, il n'y a rien de partisan la-dedans. 200 millions de benef' supplémentaires pour une licence qui sera périmée dans à peine 2 ans, difficile de faire mieux.

Après, on peut pinailler sur l'utilisation du mot "État". il est vrai que SFR et Orange qui alignent les €€€ pour verrouiller le marché un peu plus, et forcer les autres opérateurs à leur acheter un maximum de bande passante, on peut pas vraiment pas appeler ca une victoire pour les vaches à lait qui paient les forfaits, mais au moins une licence pour free, c'est déjà un début...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]