52 millions d'enfants brésiliens apprendront via Linux

Le par  |  11 commentaire(s) Source : Piacentini
Drapeau Brésil (Small)

L'adoption de logiciels open source n'a pas lieu que dans la gendarmerie française ou à l'assemblée nationale. Plus tôt, plusieurs pays, dont le Brésil, ont décidé d'adopter ces solutions pour leurs administrations. Une nouvelle étape sera bientôt franchie avec la mise en place de nombreux équipements informatiques destinés aux enfants brésiliens.

Drapeau Brésil (Small)Cela fait plusieurs années déjà que le Brésil a décidé de miser sur le logiciel libre. La raison principale invoquée était celle du coût financier. Après les administrations, c'est au tour des enfants de passer par la case du Libre.

Le gouvernement prévoit en effet, en l'espace de deux ans, que plus de cinquante millions d'enfants seront formés à l'aide des logiciels libres. Le ministère de l'éducation brésilien a développé la version 2.0 d'une distribution basée sur Debian, appelée Linux Educacional. La version utilise l'environnement de bureau KDE, dans sa version 3.5, et profite des jeux et des applications éducatives en provenance du projet KDE-Edu.

linux educacional 2.0.

Le bureau de Linux Educacional (source : Piacentini)

Chaque classe déployée utilisera un serveur central et sept ordinateurs qui peuvent supporter chacun deux jeux de claviers et souris. Le tout sera relié grâce au WiFi. En tout donc, une quinzaine de postes seront accessibles par salle. La configuration est destinée aux classes urbaines. Dans le cas rural : pas de serveur et un ordinateur pour cinq souris et claviers. Un autre projet, visant à déployer 150 000 machines, est en cours, mais aucun détail n'a été donné.

Pour cette année 2008, un peu de moins de 30 000 salles devraient être déployées, dont la matériel sera utilisé par environ 36 millions d'enfants. C'est en 2009 que le chiffre de 52 millions d'étudiants concernés devrait être atteint.

Pour ce qui est de la version 4 de KDE, disponible depuis maintenant quelques mois, elle sera probablement incluse plus tard, mais ce n'est pas encore à l'ordre du jour. Notons également que GNU/Linux connaît un certain nombre de projets dans le domaine de l'éducatif, et plusieurs distributions y sont déjà consacrées, telle Edubuntu.
Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #219521
c'est grâce à des projet comme celui-là que les pays du tiers monde nous aurons dépasser d'ici 10ans...
Le #219571
tres sympathique. j'apprecie beaucoup ces initiatives.
sauf que "linux educational" renvoit une image quelque peu repressive je trouve..
edubuntu est plus 'amical' comme nom par exemple.

dans quelques annees le bresil va avoir une grosse elite en informatique.
Le #219611
zippy, c'est bien l'utopie mais j'ai quelques doutes quand même.
C'est pas 1 ordinateur avec 5 claviers/souris branchés dessus qui vont révolutionner le monde et pour nous dépasser en 10 ans il leur faudrait quand même un peu plus de moyens.
Le #219661
En même temps, les russes forment parmi les meilleurs mathématiciens / informaticiens avec moins de moyens que la France. De nombreuses entreprises informatiques délocalisent en Inde, signe qu'eux aussi, sans être un pays riche, ont une main d'oeuvre compétence. Cuba est également réputé pour son système de santé et d'éducation. Et je suis prêt à parier qu'ils ne sont pas mauvais en informatique...

D'ailleurs, toujours sur Cuba, selon le PNUD, Cuba se situe au troisième rang mondial avec un taux d'alphabétisation de 99,8 % (rapport 2006 sur le développement humain), à égalité avec l'Estonie et devant les États-Unis (93,3 %).

Dans le même temps, on fait les guignols, mais niveau enseignement supérieur, la France est à la ramasse. Dans le Classement académique des universités mondiales par l'université Jiao Tong de Shanghai, la première université française (Université Paris VI) se classe à la 39ème position, suivi de Université Paris XI à la 52ème position... Par contre, dans le top 100, on se situe quand même à la quatrième place en nombre d'universités (loin, très loin derrière les USA, ceci-dit).

http://fr.wikipedia.org/wiki/Classement_acad%C3%A9mique_des_universit%C3%A9s_mondiales_par_l%27universit%C3%A9_Jiao_Tong_de_Shanghai
Le #219671
zippy>nous dépasser à quel niveau? économique? financier? sportif?
Le #219691
Okki : En même temps, le classement de Shanghaï ne prend pas en compte cette particularité française que sont les écoles d'ingénieurs et quand on voit que l'ENS Ulm arrive à la 83e place loin derrière Paris VI, on se dit que les critères utilisés pour juger de la qualité de l'enseignement sont complètement biaisés.

Comme le dit l'article sur Wikipédia, ce classement favorise les grosses structures au détriment des petites écoles élitistes que sont les Ecoles Supérieures françaises.
Le #219751
@Okki : juste pour le classement de Shanghai, c'est un système qui avantage grandement les grosses structures. Or rien qu'à Paris tu as 13 ou 14 universités.

C'est en train de changer d'ailleurs, avec le label Paris Universitas pour améliorer les résultats dans les classement de ce type. D'autre part, regardez les coupes dans les budgets de la recherche pour comprendre pourquoi elle périclite ...
Le #219781
@zippy
"c'est grâce à des projet comme celui-là que les pays du tiers monde nous aurons dépasser d'ici 10ans..."

Sauf que en Europe et en France il y a de plus en plus d'entreprises et d'administrations qui passent à Linux

Si les pays du tiers monde nous dépasseront un jour c'est grâce à l'énorme déséquilibre actuel entre leurs coûts et les nôtres

C'est grâce aussi (comme en Chine) au travail des enfants, aux conditions de travail effroyables, sans hygiène et sans sécurités
10 000 morts par an dans les mines de charbon en Chine dont pas mal d'enfants
Et puis, comme pour la France, il ne faut pas confondre richesse nationale et richesse des habitants
La France est (pour combien de temps) un pays riche ou une petite minorité de 15 à 20% détiennent 50% des richesses et des millions de personnes sont pauvres

De toute façon le niveau de vie des pays émergents va augmenter et pour nous dépasser c'est pas gagner à coûts égaux, ne serait-ce qu'à cause du coût des transports en hausse vertigineuse
Le #219851
@ phebus

"Si les pays du tiers monde nous dépasseront un jour c'est grâce à l'énorme déséquilibre actuel entre leurs coûts et les nôtres"

pour une fois je suis d'accord avec toi. je rajouterais juste que c'est en partie de notre faute. on à de plus en plus de besoins d'acheter, et on veut payer de mons en moins chère. les entreprises vont dons s'installer à l'etranger pour pouvoir nous vendre au prix que l'on veut.

par exemple le textil, quant on voit les prix des articles chinois qui se vendent facilement on comprends pourquoi le textil francais se fais manger tout cru....
Le #220001
Big up aux 36 000 employés de l'usine Nike en Chine qui ont gagné 20 % d'augmentation de salaire (8 € par moi )
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]