Linux : le noyau en version 2.6.26 est de sortie

Le par  |  4 commentaire(s)
tux

Tous les trois mois, une nouvelle version arrive pour le noyau Linux. En juillet, nous avons droit à un kernel estampillé 2.6.26 et comme souvent, des optimisations diverses et un meilleur support matériel sont à noter.

tuxUn noyau, dans un système d'exploitation, gère les différents composants de l'ordinateur et leur permet de communiquer entre eux. Le noyau Linux a été créé en 1991. Il a connu depuis un véritable engouement et il y aurait aujourd'hui plusieurs milliers de contributeurs à son développement, dont la majorité en provenance d'entreprises privées.

La nouvelle version du noyau Linux est sortie tout récemment, un peu moins de trois mois après la 2.6.25. Celle-ci introduisait notamment le module SMACK, pour la sécurité système, l'ACPI 2.0 et diverses améliorations et optimisations.

Ce nouveau cru, qui ne semble pas avoir connu de problème de stabilité majeur depuis les différentes versions de test, continue sur la même voie que son prédécesseur. On notera :
  • L'arrivée d'un patch concernant les bits de sécurité par processus, encore désactivé par défaut, mais qui permet à des programmes requérant autrefois des droits administrateur de s'exécuter sans ceux-ci
  • La cohabitation entre SMACK et SELinux, deux modules de sécurité, est maintenant gérée grâce à une option de démarrage, afin d'éviter les conflits
  • Kgdb aidera au débuguage du noyau. Il a été intégré de manière à être très peu intrusif. Pour le moment, seules les architectures x86 et SPARC sont supportées; le reste viendra plus tard
  • Un tout premier support des réseaux maillés, basé sur les brouillons de la norme 802.11s
  • La possibilité de monter un périphérique sur un second point de montage avec des options différentes du premier (par exemple, en lecture seule)
  • L'ASPM pour les périphériques PCI-Express, permettant une réduction de la consommation
  • L'arrivée de PAT - Page Attribute Table - qui permet de gérer finement les caches de chacune des pages mémoire
  • Le système de fichiers Ext4 continue d'avancer : notons l'activation par défaut du système de barrières, qui permet de vérifier la cohérence des données écrites dans le journal
  • Les lecteurs en braille ont désormais un support basique inclus directement dans le noyau. Utile surtout si le lecteur en espace utilisateur n'a pas pu être lancé / reconnu
  • KVM, outil de virtualisation intégré, fonctionne maintenant sous IA64, PPC et S390, en plus des architectures x86 et x86_64
  • L'hyperviseur Xen peut allouer dynamiquement la mémoire vive aux machines virtuelles, dans la limite de la taille fixée au départ. Cette dernière limite devrait bientôt être dépassée
  • Le branchement de périphériques IDE à chaud
  • Meilleur support pour les processeur Sun Niagara
  • ...
Notons, comme d'habitude, des améliorations au niveau du support matériel et les classiques corrections de bugs. La version 2.6.26 aura vu passer quelque 10 132 patchs.

Cette actualité est très largement inspirée de l'article de référence de patrick_g à consulter.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #278261
Ca m'a l'air bien tout ça.

Par contre, je me demande si c'est une bonne stratégie d'intégrer toujours plus de chose dans le noyau. L'avantage d'un Linux est d'être modulaire et limitable à son besoins...
Quelqu'un d'autre partage mon avis ou je suis encore le seul ?
Le #278271
IDE à chaud... c'est tendu quand même
Le #278331
Lorsque l'on dit integrer au noyau ... c'est la possiblité dans la majorité des cas de le compiler en dur ou en tant que module ...

C'est le destin d'un noyau, il doit grossir de plus en plus car il doit permettre à tous les matériels de fonctionner ... Le fait est qu'avec cette modularité, on ne peut y mettre que ce qui compte vaiment ...


Le #278701
Luchy, tu as raison de te poser la question.
Mais si on veux obtenir le meilleur de chaque materiel, technologie, il faut bien que le noyau aide.

Comme le dit Jerome..o, a toi de compiler ton noyaux selon ton besoin.
Si tu trouve cela rebarbatif (oue c'est long a faire les choix la premiere fois), ben garde la configuration du noyaux de ta distribution
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]