Les liseuses bientot autorisées pendant les décollages dans les avions de ligne

Le par  |  4 commentaire(s) Source : The Verge
liseuses dans l\'avion

L'administration fédérale de l'aviation américaine serait sur le point d'effectuer quelques changements dans les restrictions de l'usage de certains dispositifs électroniques dans les avions de ligne.

D'après le New York Times, il serait ainsi prochainement possible pour les passagers des avions de ligne d'utiliser leurs liseuses électroniques pendant le vol, mais également pendant les phases de décollage et d'atterrissage de l'appareil.

liseuses dans l'avion Un peu de souplesse s'invite donc dans un ensemble de restrictions sévères, néanmoins les téléphones portables ne seront pas concernés par cette levée d'embargo.

La FAA étudie cette option depuis l'année dernière et l'annonce officielle devrait intervenir à la fin du mois de juillet. Selon une source interne de l'administration, la décision fait suite à une pression énorme de la part des utilisateurs et de différents politiciens qui souhaitent une explication scientifique des risques liés à l'usage des dispositifs électroniques en vol.

Au-delà de cet aménagement, la FAA devrait également réexaminer l'ensemble des paramètres que constitue le " mode avion " sur les dispositifs électroniques. L'objectif est d'officialiser un ensemble de paramètres pour les imposer aux dispositifs encore non disponibles sur le marché pour soit restreindre, soit assouplir un peu plus les blocages.

Actuellement, certains appareils proposent déjà une connexion WiFi pour leurs passagers, tandis que certains pilotes ont déjà remplacé leurs cartes papier par une version numérique utilisée depuis un iPad.

Jusqu'ici, aucune étude n'a réellement pu certifier que les téléphones portables engendraient des perturbations magnétiques ou interféraient réellement avec les instruments de vol. Néanmoins, l'un des principaux motifs expliquant qu'il est interdit d'utiliser ces appareils pendant le décollage et l'atterrissage est sans doute la question de l'attention. Ainsi, les passagers n'étant pas occupés sur leurs mobiles ou tablettes seraient plus attentifs aux consignes de sécurité, et plus alertes en cas de problème, des problèmes qui interviennent justement le plus souvent au décollage et à l'atterrissage des appareils.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
patheticcockroach Hors ligne VIP 7663 points
Le #1237252
"Jusqu'ici, aucune étude n'a réellement pu certifier que les téléphones portables engendraient des perturbations magnétiques ou interféraient réellement avec les instruments de vol"
=>bah, c'est comme dans les hôpitaux: ya écrit en gros "téléphones portables interdits, risque de perturbation des instrument", et pourtant tous les médecins en ont un dans la poche... Ils doivent sans doute avoir des téléphones magiques non perturbateurs...
Le #1237322
les autorités ne veut prendre aucun risque et ont les comprends , parce qu'il faut savoir que les voitures actuels contiennent plus d'électronique que les premiers AIRBUS , et pourtant dans les voitures ont fait ce que l'on veut sans s'inquiéter de savoir si cela va détraquer quelque chose ( un limiteur de vitesse par exemple ) mais il est vrai qu'une voiture transporte rarement 300 personnes avec pratiquement la mort assurer en cas de pépin
Le #1238052
Enfin !
Sur mon prochain vol vers New York avec American Airlines, je pourrais lire sans gêner les occupants du cockpit .
Et surtout sans que l'hôtesse de l'air me fasse une remarque, avec son sourire ravageur.... (ça me rappelle une petite histoire , que je tairais ici )
Le #1238282
"Ainsi, les passagers n'étant pas occupés sur leurs mobiles ou tablettes seraient plus attentifs aux consignes de sécurité, et plus alertes en cas de problème, des problèmes qui interviennent justement le plus souvent au décollage et à l'atterrissage des appareils"

Quel argument bidon...
On ne nous a pas déjà assez seriné que l'avion était le moyen de transport le plus sur?
Et si d'aventure l'avion se casse la gueule ou atterrit en catastrophe, les passagers auront bien autre chose à faire que d'utiliser leur portable.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]