TeliaSonera LTE : Nokia Siemens choisi comme équipementier

Le par  |  0 commentaire(s)
LTE logo pro

L'opérateur nordique a bouclé ses contrats avec les équipementiers télécom pour la création de son réseau mobile LTE. Ericsson est confirmé dans son rôle, Huawei aura finalement un rôle limité et Nokia Siemens Networks arrive en force.

teliasonera logoLors de l'annonce du lancement du premier réseau commercial LTE ( Long Term Evolution ) par l'opérateur nordique TeliaSonera, les premiers équipementiers sélectionnés, Ericsson en Suède et Huawei en Norvège, n'étaient pas peu fiers de participer à cette grande première.

Cependant, il ne s'agissait que d'un premier tour de sélection. TeliaSonera vient d'annoncer son choix pour l'extension du réseau LTE au-delà des capitales Stockholm et Oslo et il apparaît que si Ericsson est confirmé pour fournir le coeur de réseau pour les deux pays, ainsi que des stations de base, le rôle de Huawei restera quant à lui limité.

En revanche, c'est l'équipementier Nokia Siemens Networks qui fait son apparition et qui a été préféré pour fournir de l'équipement radio et des services de gestion sur les réseaux norvégiens et suédois. Il pourra ainsi mettre en avant ses stations de base Flexi Multiradio et son système de gestion et d'optimisation réseau NetAct.


Le prix ne fait pas tout
Nokia Siemens Networks logoC'est un revers pour l'équipementier chinois Huawei, même s'il a remporté face à Ericsson un important contrat avec l'autre opérateur nordique, Telenor, via le consortium Net4Mobility, qui souhaite lui aussi lancer un réseau LTE.

Point intéressant, il semble que Huawei ait remporté les premiers contrats grâce à des prix agressifs. Cependant, TeliaSonera aurait sélectionné ses fournisseurs sur la base de la qualité de service proposée, et sur ce point, les différences sont plus ténues entre les équipementiers, permettant à Nokia Siemens Networks d'entrer dans le jeu.

Pour John Strand, président du cabinet d'études Strand Consult, Huawei a probablement obtenu la première partie du déploiement du réseau LTE de TeliaSonera en la négociant à un " prix irréaliste ". Le président d' Ericsson pour la région Europe du Nord commentait de même que l'obtention du marché LTE de Net4Mobility s'était joué sur le prix bas proposé par Huawei plus que sur la qualité de l'offre. La stratégie des prix bas montrerait-elle ses limites ?

 

MàJ 19/01/10 : Dans une réponse officielle, Huawei se félicite de conserver le déploiement du réseau LTE sur Oslo ( Norvège ) mais affirme, en reprenant une citation du directeur technique de TeliaSonera, qui évoque un choix final déterminé en fonction de critères commerciaux, que ce sont les équipementiers européens qui ont pratiqué des prix bas leur ayant permis de remporter l'essentiel de la deuxième phase du déploiement du réseau de TeliaSonera face aux offres de Huawei.

Malgré cette déconvenue, et comme nous l'avons souligné, Huawei reste un acteur de premier plan dans le déploiement des réseaux LTE dans le monde, avec 42 réseaux commerciaux et expérimentaux à son actif, dont celui des réseaux nordiques de Telenor / Tele2 en Suéde et de Telenor en Norvège.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]