Vente liée : une solution pour l'activation de multiples OS

Le par  |  46 commentaire(s) Source : TooLinux
Mandriva_logo

Les distributeurs et constructeurs ne semblaient pas très emballés par la volonté de Luc Chatel de faire tomber la vente liée dans le domaine informatique. Si la raison technique a été évoquée, Mandriva et Nexedi s'allient pour proposer une solution basée sur GRUB2 et ERP5.

Mandriva_logoIl y a quelques jours, Luc Chatel affirmait vouloir mettre un terme à la vente liée. Le Secrétaire d'Etat avait précisé sa pensée en déclarant : " on mettrait en place un dispositif où le système d'exploitation, éventuellement installé d'origine, puisse être activé par un simple code remis en magasin. "

Deux sociétés ont bien pris note de cette volonté et proposent une solution commerciale pour répondre à cette demande. Si la première, Nexedi, ne vous dira peut-être rien, il n'en sera pas forcément de même avec la seconde : Mandriva. Cette dernière est une société éditrice de plusieurs distributions commerciales et gratuites de GNU/Linux, souvent considérées comme faisant partie des plus aisées à maîtriser pour les non-initiés. Les constructeurs et distributeurs avaient décrit la procédure comme étant complexe; Nexedi et Mandriva s'allient donc pour y répondre.


ERP5 et GRUB
La solution proposée est en fait basée sur le chargeur de démarrage GRUB du projet GNU. Selon Jean-Paul Smets, PDG de Nexedi, les clients pourraient aisément activer " le ou les systèmes d'exploitation de leur choix au premier démarrage du PC. Le ou les systèmes qui n'auront pas été activés seront alors effacés du disque après confirmation. Des mécanismes de chiffrement du disque permettent en outre de protéger les ayants droit de tout usage illicite si aucun code d'activation n'a été saisi. Le consommateur pourrait ainsi choisir d'utiliser Windows ou Linux, ou aucun des deux."

Pour Anne Nicolas, vice-présidente de Mandriva, ce serait la solution parfaite : pas de modification du BIOS ou du système d'exploitation, solution libre n'ajoutant aucun coût de licence pour le consommateur; une solution facile et rapide à mettre en œuvre. Que vient faire Nexedi dans cette histoire ? En fait, la partie concernant l'activation des codes et le paiement des systèmes en magasin est gérée grâce à ERP5, son PGI libre destiné aux entreprises (Progiciel de Gestion Intégré).

grub erp5 nexedi mandriva chatel
Aperçu de la solution

Notons que s'il n'y aura pas de coût de licence, le communiqué de Nexedi mentionne bien une " commercialisation "; on peut donc s'attendre à ce que la mise en place de cette solution ne soit pas gratuite. Notons également que Mandriva en profite pour proposer la pré-installation de son système d'exploitation GNU/Linux, accompagné de 8 000 logiciels libres, pour des coûts très inférieurs à ceux des " systèmes d'exploitation actuellement préinstallés sur les PC disponibles sur le marché ". Nous saurons rapidement si les constructeurs vont répondre favorablement à cette initiative. Il semblerait bien que la barrière technique est tombée facilement, reste que la cloison idéologique est parfois plus difficile à abattre.
Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 5

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #275091
Nexedi est un distributeur lillois si ma mémoire est bonne. Ils étaient, au début des années 2000, le fabricant (via Taïwan) et le distributeur de l'OpenBrick, un nanoPC.
db
Le #275101
ça ne résout pas le problème pour ceux qui ne veulent pas d'OS intaller dessus, mais juste le matériel informatique. Pour moi c'est toujours de la vente liée ni plus ni moins.


Le #275111
gandalf79, lit bien l'article. Il est préciser qu'au premier démarrage l'utilisateur pourra choisir l'un des différents Os proposés ou aucuns.
Le #275121
@gandalf79:

Bah si, suffit de prendre aucun code, et ça efface tout, t'as juste le matériel.

L'avantage de cette solution, c'est qu'en plus elle évite la pratique un peu fumeuse de certains magasins du style:
Ok, on est d'accord pour retirer l'OS que vous voulez pas mais on vous facture 100 € de main d'oeuvre en plus pour ça.... (et au final, ça coute plus cher sans OS qu'avec )
Le #275211
oui mais la solution nexidi ou mandriva ne sera pas gratuite.

"Ok, on est d'accord pour retirer l'OS que vous voulez pas mais on vous facture 100 € de main d'oeuvre en plus pour ça.... (et au final, ça coute plus cher sans OS qu'avec )"

Pourquoi faut-il qu'il y ai quelque chose sur le disque dur. Les disques dur ne sont pas vendu au assembleur avec un OS à ce que je sache.

Et puis ce genre de système c'est une porte ouverte pour les assembleur de détourner la futur loi s'il y en a une. Comme pour la loi qui interdit la vente liée.

Ce que je propose c'est qu'à l'achat les prix avec et sans OS soit affiché et que ce soit le vendeur qui remplace de disque dur par un vierge ou qu'il supprime l'os avant la vente.

Je précise que tout le monde n'a pas internet pour activé un OS.

Le #275231
pas gratuite pour le contructeur. C'est à lui que cette solution est vendue, pas au consommateur !
d'autre part cette solution étant à base de logiciels libres, n'importe quel constructeur peut développer la sienne en interne.


PS : c'est vraiment lourd ce système où il faut valider le commentaire après l'avoir écrit ...
Et ta solution de changer le disque dur ne fonctionne pas : les vendeurs n'ont ni le droit, ni les moyens (techniques et financiers) de changer des disques durs de machines de constructeurs.

Enfin, on ne parle pas d'activation d'un OS, mais de rentrer un numéro de série, pas besoin d'internet pour ça.
Le #275281
@gandalf79 "Ce que je propose c'est qu'à l'achat les prix avec et sans OS soit affiché et que ce soit le vendeur qui remplace de disque dur par un vierge ou qu'il supprime l'os avant la vente.

Je précise que tout le monde n'a pas internet pour activé un OS."


Si les vendeurs doivent changer une pièce, c'est justement ce genre de cas qu'ils vont refacturer en plus et arriver à un produit vierge plus cher

Et c'est pas une activation en ligne, mais entrez un numéro de série, comme n'importe quel logiciel pour lancer l'installation.

Le #275331
et pourquoi pas les logiciels en dehors du carton et disque formaté. ça serais pas plus simple. Si on veux Windows alors on l'achète à part (cd fournit par le fabriquant à cause des drivers) et y à plus qu'à mettre le cd et que tout s'installe. Y en a qui se prennent vraiment la tête !! Pourquoi chercher si compliqué.
Au moins là on aurais un cd pour réinstaller l'OS si le disque dur lâche. Ce qui n'est pas le cas aujourd'hui et qui parait inadmissible !!!
Le #275391
@gandalf79

T'as jamais du etre revendeur
La solution Mandriva est la meilleure d'un point de vue pragmatique.
C'est ingérable ta solution de changer le disque selon le souhait du client et demander au revendeur de coller des autocollants Microsoft OEM.. c'est fait en amont pas au dernier moment.
Mandriva tient une solution.. evidemment ca aura surement un cout mais derisoire (meme si c'est 10 euros, on economise 100 euros sans Windows et les autres softs)
A l'heure de la dematerialisation des cartes telephoniques dans les tabac, ca doit pas etre bien dur d'avoir des codes d'activations d'OS dans le meme genre.
Le #275451
brutux >L'ordinateur n'est qu'un simple appareil électroménager, telle une TV ou un sèche linge. C'est en plastique, ça a des programmes, des boutons, des lumières, en somme, rien ne distingue un ordinateur d'un micro onde, il doit donc démarrer aussi vite.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]