Mega : la sécurité renforcée pour le site, pas pour ses utilisateurs

Le par  |  4 commentaire(s) Source : Mega
Mega-fondateurs

Mega, le site de Kim Dotcom qui reprend le flambeau de Megaupload fait actuellement le Buzz sur la toile. Attendu depuis un an maintenant par les utilisateurs de la précédente plateforme, son créateur n'a eu de cesse d'insister sur deux points : la sécurité, et la légalité.

Pour ne pas réitérer les erreurs du passé, Kim Dotcom s'est entouré d'avocats et de spécialistes du droit numérique pour la création de sa nouvelle plateforme de stockage et d'échange en ligne. Le point clef de sa nouvelle solution : le chiffrement des données à un niveau jusqu'ici peu connu du grand public.

Ainsi, l'ensemble du site repose sur l'utilisation de clés complexes pour chiffrer les données, certaines étant actuellement potentiellement inviolables. Lors de l'inscription, une clef 2048 bits RSA est créée pour l'utilisateur. Sa particularité est qu'elle prend en considération la façon dont l'utilisateur déplace sa souris, des saccades ou de la fluidité de la frappe de celui-ci, tout un ensemble de variables théoriquement propres à chaque individu et donc potentiellement inviolable.

Mais ce qui est présenté comme une sécurité pour les utilisateurs l'est davantage pour protéger le site en lui même. Certes le chiffrement des données devrait permettre aux utilisateurs de conserver un relatif anonymat et un contrôle sur les fichiers échangés, mais le système trouve principalement son intérêt dans sa capacité à ne pas impliquer directement le site dans des actes de piratage, d'un point de vue légal du moins.

Chiffrement mega C'est actuellement l'argument phare de Kim Dotcom : Mega est une plateforme 100 % légale, allant jusqu'à déclarer «on ne peut rien faire pour nous obliger à fermer, ce site a autant le droit d'exister que d'autres concurrents dans ce domaine». Le fondateur pointe du doigt les diverses solutions de stockage en ligne proposées gratuitement ou pas par diverses sociétés comme Intel, chiffrement Microsoft, Google, Dropbox...

En proposant des clefs de chiffrement uniques et propres à chaque utilisateur, Mega se décharge de toute responsabilité quant à la nature des fichiers stockés. Ainsi, Mega n'aura à aucun moment accès aux clefs de chiffrement et ne pourra pas prétendre avoir eu connaissance de la présence ou non de fichiers violant les droits d'auteurs et copyrights.

Kim doctom anticipe déjà la récidive du scénario de Megaupload et affirme que «si les serveurs sont perquisitionnés ou piratés, cela ne donnera rien» . Comble de l'ironie, les conditions générales d'utilisation du site rappellent ci et là que les utilisateurs sont seuls responsables de contenus stockés et partagés et met en garde quant aux risques du piratage.

Plus que jamais, Kim Dotcom et l'équipe de Mega ont conscience qu'aujourd'hui le plus grand danger concernant l'avenir de la plateforme reste les usagers avant tout.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Anonyme
Le #1161162
j'Essaye de relire et comprendre sur la sécurité et la loi ... Je comprend toujours rien.

Est ce que le partage illégal est autorisé ou pas ? Ou c'est risqué ? (je sais que c'est interdit par la loi HADOPI ou autre) et, le chiffrement ne repère pas les fichiers illégaux ?

Et puis quoi, aucun article parle de problème technique que le transfert vers le stockage reste bloqué sur "Pending" .pendant 30 minutes et j'annule ce transfert pour quitter la page. Toujours pas résolu.
Le #1161232
Les banques ne savent pas ce qu'il y a dans les coffres qu'elles mettent à disposition des particuliers, et autres. Genre drogues, armes, DVD et/ou Clés USB contenant des vidéos ou musiques piratées? Elles sont soupçonnées d'héberger des choses illicites? Non! Alors deux poids deux mesures?
Le #1161332
phebus a écrit :

Les banques ne savent pas ce qu'il y a dans les coffres qu'elles mettent à disposition des particuliers, et autres. Genre drogues, armes, DVD et/ou Clés USB contenant des vidéos ou musiques piratées? Elles sont soupçonnées d'héberger des choses illicites? Non! Alors deux poids deux mesures?


Le contenu d'un coffre n'est en général par connu. Et surtout il n'est pas mis à disposition du public. Alors qu'un compte hébergeant un film pirate dont le lien circule c'est un peu ça.

Et le chiffrement ne pourra pas permettre à Mega d'ignorer les demandes de retraits. Car la clef devant être publique si on parle de sites de liens, ils ne pourront prétendre être incapables d'examiner les contenus.
Le #1161472
la sécurité mise en place par mega est clairement pour se protéger lui et pas les utilisateurs, c'est normal. Pour 80%(en étant gentil) des gens ca sera des fichiers soit illégaux soit des trucs à la con, donc la sécu coté utilisateur on s'en tape.

Le cryptage ou chiffrage (les puristes corrigez moi ) sert à faire chier les sniffer hadopi and co , et à justifier que ne pouvant connaitre le fichier, ils ne peuvent être accusé de piratage.

je trouve ca super bien joué.

Quant aux majors qui vont se faire chier à trouver les clé privées sur le différents sites, ils demanderont le retrait de mega, ca sera fait, et puis basta.

L'utilisateur qui a posé le fichier ne craint pas grand chose au final. Fo qu'une requête soit faite pour avoir son ip, puis ensuite déterminer combien de personnes ont chargé le fichier, puis justifier qu'il a volontairement donné sa clé .... enfin le gros bordel pour les majors.


Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]