Mega : MegaUpload de retour avec un plan anti-fermeture

Le par  |  13 commentaire(s)
Mega-Song-Kim-Dotcom

Le nouveau MegaUpload s'appellera Mega. Kim Dotcom a dévoilé quelques mesures visant à éviter les déboires de son prédécesseur.

En janvier dernier, le site d'hébergement et de partage de fichiers MegaUpload a été fermé par les autorités américaines. Des accusations de violation massive de droits d'auteur, sans compter des charges de racket ou encore de blanchiment d'argent.

En liberté surveillée en Nouvelle-Zélande, le fondateur de MegaUpload, Kim Dotcom, est sous le coup d'une extradition vers les États-Unis pour y être jugé. Une audience doit se dérouler en mars 2013.

Cette situation est loin d'altérer les ambitions de l'homme qui a reçu les excuses de la Nouvelle-Zélande pour des écoutes illégales. Kim Dotcom a déjà levé une petite partie du voile sur son service musical Megabox. Aujourd'hui, il confirme le retour de MegaUpload sous l'identité de Mega.

Dans un entretien accordé à Wired, Kim Dotcom donne quelques détails sur ce service de cloud qui permettra aux utilisateurs de mettre en ligne, stocker et partager des fichiers. Le tout est toujours promis en un clic et avec abonnement.


MegaUpload avec du chiffrement
La principale différence par rapport à MegaUpload tient à l'introduction du chiffrement AES ( Advanced Encryption Standard ). Directement depuis son navigateur, un utilisateur va pouvoir chiffrer en un clic un fichier, avant de le mettre en ligne. Il recevra alors une seconde clé unique pour le déchiffrement du fichier.


Mega-Song-Kim-DotcomLa clé ne sera pas stockée dans Mega qui ne pourra donc pas connaître la nature du fichier mis en ligne. Une manière de dégager Mega de toute responsabilité si un contenu illicite est mis en ligne... puisqu'il ne sait pas ce qu'il héberge.

" Si les serveurs sont perdus, si le gouvernement arrive dans un data center et le viole, si quelqu'un pirate le serveur ou le vole, cela ne leur donnera rien ", explique Kim Dotcom. " Tout ce qui est mis en ligne sur le site va demeurer fermé et privé sans la clé ".

Le contrôle est donné à l'utilisateur. Pour Kim Dotcom, le seul moyen de stopper un tel service serait de rendre le chiffrement illégal, ce qui d'après l'analyse de ses experts juridiques est contraire à la charte des droits de l'Homme de l'ONU au regard du droit fondamental à la protection de la vie privée.

Parmi les autres mesures prises, Mega va héberger toutes les données dans deux ensembles de serveurs redondants situés dans deux pays différents. L'objectif final est des milliers de serveurs disséminés sur la planète. Par ailleurs, il n'y aura pas dé-duplication des fichiers sur les serveurs.

" Si un utilisateur décide de mettre en ligne le même fichier illicite 100 fois, il en résultera 100 fichiers différents et 100 clés de chiffrement distinctes ", écrit Wired. On imagine alors le casse-tête pour un ayant droit qui aura dû obtenir chaque clé de chiffrement et procéder à 100 demandes de retrait.


Vers un succès populaire ?
Entre la théorie annoncée par Kim Dotcom et la pratique, il peut toutefois y avoir un certain écart et les questions soulevées sont multiples. D'autant que Mega voudra aussi attirer des utilisateurs mettant en ligne des fichiers licites qui garderont sans nul doute en mémoire le passif de MegaUpload.

L'introduction du chiffrement - bien qu'apportant également une caution sécuritaire - risque aussi de donner à Mega une connotation warez, voire la crainte de verser dans un Internet chiffré où s'échange on ne sait trop quoi.

La mise en application devra en outre être véritablement simple sous peine d'éloigner les utilisateurs les moins aguerris. Ces mêmes utilisateurs qui devront le cas échéant s'échanger des liens et des clés de chiffrement.

Kim Dotcom affirme que Mega " n'est pas un doigt d'honneur à Hollywood et à la justice US ". Son associé dans Mega, Mathias Ortmann, insiste sur le fait que si un ayant droit trouve des liens et des clés de chiffrement postés publiquement et vérifie que le fichier est illicite, il peut envoyer une demande de retrait pour que le fichier soit supprimé, " comme avant ".

D'aucuns verront sans doute de l'hypocrisie dans de tels propos. Comme pour The Pirate Bay, le jeu du chat et de la souris semble devoir se poursuivre avec le nouveau MegaUpload.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1052792
Intelligent mais stupide
Le #1052812
Fallait y penser
Le #1052942
bah z'ont gagner les censeurs ,ça vas devenir encore plus hermétique....

les beau jours pour les sites pédo... pas vrai fredo ?
quoique lui il s'en fout vu qu'il écrit ses exploits et personne lui dis rien .

c'est beau la justice
Le #1053002
Piero a écrit :

Fallait y penser


En effet, on se demande comment personne n'y a pensé avant ; surtout que certains uploadeurs cryptaient déjà leurs fichiers avant... ce qui d'ailleurs n'empêchait pas les ayant-droits de faire supprimer lesdits fichiers.
Le #1053012
c'est ce que je disais (et beaucoup d'autres aussi sur GNT), plus ils veulent brider, plus celà deviendra dangereux.
Le chiffrement se met en place sur la futur plateforme Mega et sur les torrent. Les cellules terroristes auront tout pour être tranquille, les pédophiles pourront échanger plus tranquillement....

Tant que nous seront gouverné par des ignards qui ne pensent qu'au fric, rien n'avancera
Le #1053092
Par contre pour l'échange ça risque d'être plus compliqué, non ? Il faudra installer une extension qui gère à la fois le téléchargement et le décryptage par la clé fournie...
Exit aussi le streaming on retrouve finalement un système proche du rar + mot de passe qui existe depuis des années y compris sur megaupload.
Le #1053112
warsoft a écrit :

c'est ce que je disais (et beaucoup d'autres aussi sur GNT), plus ils veulent brider, plus celà deviendra dangereux.
Le chiffrement se met en place sur la futur plateforme Mega et sur les torrent. Les cellules terroristes auront tout pour être tranquille, les pédophiles pourront échanger plus tranquillement....

Tant que nous seront gouverné par des ignards qui ne pensent qu'au fric, rien n'avancera


Sauf qu'au final c'est plutôt une bonne chose pour al vie privée que le chiffrement se démocratise. C'est juste les Big Brothers que ça ennuie
Le #1053382
pou pou pi dou
Anonyme
Le - Editer #1053462

Vive le nouveau Mega et arrêtez de psychoter avec les contenus pédophiles, il y aura toujours moyen de les démasquer et de les détruire, il y a assez de bons informaticiens pour ça.
Le #1053512
Site bloquer par les FAI, c'est la seule contre attaque des ayant droit avec l'appuie du gouvernement.

Cependant, il n'en est pas un génie pour autant. Mais je salut sa volonté et sa perspicacité.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]