WP7 : Andy Lees, de Microsoft, tacle Android et iOS

Le par  |  1 commentaire(s) Source : All Things D
Samsung Omnia W

A quelques jours du Nokia World, Andy Lees a commenté les dernières annonces concernant iOS et Android, taclant l'un et l'autre au passage.

Samsung Omnia WWindows Phone est encore loin d'avoir atteint le statut de troisième OS alternatif entre iOS et Android et le deuxième temps de la mise à jour Mango débute à peine. Cela n'empêche pas Andy Lees, superviseur du développement de Windows Phone chez Microsoft, de commenter les récentes annonces autour des plates-formes mobiles concurrentes lors de la conférence AsiaD de All Things Digital.

Il a donc beau jeu d'affirmer que Windows Phone 7 s'est mieux vendu durant sa première année de présence sur le marché ( d'octobre 2010 à octobre 2011 ) qu' Android en son temps ( de fin 2008 à fin 2009 ), sans pour autant fournir de chiffres concrets.

Il a également ressorti un vieil argument selon lequel Android serait trop orienté vers un public spécialisé de geeks déjà capable de jongler entre les menus et les fonctionnalités des smartphones tandis que Windows Phone a une approche beaucoup plus grand public et accessible, marquée par des manipulations minimales.

Cette vision est également permise par un contrôle de la plate-forme hardware et ses fameux châssis de référence qui doivent donner une cohérence à l'expérience utilisateur et apporter une valeur ajoutée sans le côté chaotique des apports désordonnées de nouvelles fonctions.

Du côté du NFC, sur lequel Android et Google ( via Google Wallet ) ont pris de l'avance, Andy Lees a réaffirmé que la fonctionnalité sera disponible sur les smartphones Windows Phone d'ici l'an prochain. Microsoft ne prévoit pas spécialement de créer sa propre plate-forme NFC mais plutôt de s'appuyer sur les solutions existantes.


Siri en prend pour son grade
Andy Lees ne s'est pas montré plus impressionné à l'endroit d' iOS et de la fonctionnalité de commandes vocales / dictées vocales Siri. Il a rappelé que Windows Phone 7 a aussi des fonctions vocales portées par Bing, permettant aux utilisateurs de parler à leur smartphone.

Mais c'est plutôt l'intérêt même de la fonctionnalité qu'il remet en cause. Pratique dans certains contextes, elle n'apporterait pas grand-chose pour un usage quotidien. S'époumoner en commandes vocales dans les lieux publics, après les conversations mobiles ennuyeuses, ne serait donc pas une direction particulièrement suivie par Microsoft pour Windows Phone.

Bref, Andy Lees a fait son boulot de promotion de Windows Phone 7, alors que des annonces importantes doivent intervenir au Nokia World la semaine prochaine, concrétisant l'alliance du groupe de Redmond avec le fabricant finlandais.

Rappelons qu'il a aussi promis lors de la conférence développeurs BUILD de Microsoft l'arrivée l'an prochain de processeurs dual core et de la compatibilité LTE ( Long Term Evolution ) dans les terminaux WIndows Phone.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #848801
Microsoft a plus d'avenir dans le comique que dans le smartphone.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]