Le brevet d'informatique à la location de Microsoft rejeté

Le par  |  3 commentaire(s)
microsoft_logo

Publié le jour de Noël, le brevet Metered Pay-As-You-Go Computing Experience de Microsoft a été rejeté par l'office américain des brevets.

microsoft_logoLe brevet d'informatique à la demande pour le particulier de Microsoft posant les jalons d'une machine parcmètre avec un paiement à l'acte tant au niveau du matériel que du logiciel, a fait couler beaucoup d'encre, laissant place à nombre de spéculations.

Un principe directeur semblait se dégager de ce brevet, celui de proposer un mode de paiement pour du matériel et du logiciel à utiliser en fonction de ses besoins ponctuels sur une machine standard évolutive. Ce brevet n'a pas tardé à susciter quelques interrogations et parfois inquiétudes quant aux mécanismes de contrôle pour ne pas dire surveillance potentiellement mis en jeu pour cette informatique locative.

La facturation à grande échelle de l'informatique personnelle basée sur le domaine et le temps d'utilisation reste toutefois pour le moment très conceptuelle, d'autant que le brevet en question a été rejeté par l'United States Patent and Trademark Office (USPTO) nous informe David Meyer de ZDNet UK. Selon Meyer, une lettre motivant ce rejet a ainsi été envoyée par l'USPTO à la firme de Redmond quelques jours avant la publication du brevet.


Copie à revoir pour Microsoft
Trop flou dans sa description et parfois relatif à des technologies déjà brevetées, le brevet Metered Pay-As-You-Go Computing Experience n'a pas convaincu. Cela ne signifie pas pour autant que l'idée de Microsoft est remise aux calendes grecques, puisque le géant du logiciel a la possibilité de faire appel ou de réajuster son brevet pour satisfaire aux conditions exigées par l'USPTO.

Rappelons par ailleurs que Microsoft expérimente déjà des cartes prépayées pour PC dans les pays à l'économie émergente.

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #385181
Oh, l'USPTO rejette des brevets maintenant ?
C'est 2009 qui veut ça ?
db
Le #385211
C'est reculer pour mieux sauter

Microsoft le mettra en place partout et ensuite poursuivra tous ceux qui voudront faire de même pour plagiat
Microsoft ne l'emportera peut être pas mais bloquera pour des années la concurrence jusqu'à avoir le monopole, comme d'habitude
Le #385561
Rien d'illégal là dedans. Juste l'utilisation du système capitaliste, comme toute société évoluant dans un univers concurentiel. Comme d'habitude...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]