Microsoft veut devenir un géant de la publicité numérique

Le par  |  1 commentaire(s)
Microsoft bleue

Microsoft considère équitable son offre de rachat de Yahoo! mais avec ou sans Sunnyvale, Redmond ambitionne un rôle majeur dans le domaine de la publicité numérique.

Microsoft bleueLe bras de fer entre Microsoft et Yahoo! se poursuit de plus belle avec l'intransigeance des deux protagonistes qui campent sur leurs positions. Fraîchement accueillie par le Conseil d'administration de Yahoo!, la lettre de Steve Ballmer n'a finalement fait que s'envenimer la situation. Yahoo! n'a guère apprécié la manoeuvre d'intimidation et comme d'une réponse du berger à la bergère, un rapprochement stratégique a été opéré avec Google dans le cadre d'un test relatif au domaine de la publicité en ligne. Yahoo! ne prend aucun engagement avec Mountain View mais voilà juste de quoi énerver passablement Microsoft.

La société de Steve Ballmer a officiellement fait valoir les dérives d'un partenariat anti-concurrentiel si la collaboration entre Yahoo! et Google venait à connaître un lendemain, tandis que Kevin Turner, le directeur général adjoint de Microsoft a quant à lui souligner une nouvelle fois, l'offre équitable pour le rachat de Yahoo! indiquant ainsi qu'une réévaluation n'était pas envisagée.

" Nous pensons que nous avons fait une offre très juste à Yahoo!. C'est maintenant au Conseil d'administration de Yahoo! de décider ", a déclaré Turner à la presse selon des propos relayés par Reuters. Turner est même allé encore plus loin, pointant du doigt le fait qu'après tout, Yahoo! n'était pas indispensable pour que sa firme atteigne ses objectifs dans le domaine de la publicité en ligne : " L'offre est à la fois une tactique et une stratégie en vue de devenir une société de publicité numérique d'envergure mondiale. Avec ou sans cette acquisition, nous voulons atteindre ce but ".

L'ultimatum de Microsoft tient toujours et le Conseil d'administration de Yahoo! a jusqu'au 26 avril pour prendre une décision bien pesée avant l'ouverture des " hostilités " et un dialogue direct avec les actionnaires.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #209441
"les dérives d'un partenariat anti-concurrentiel"...

venant de Microsoft... trop fort - en gros ils ont été incapables, avec Windows Live Search, de se positionner en concurrents valables dans le domaine des moteurs de recherche, donc ils veulent bouffer Yahoo!, et ils parlent de comportement "anti-concurrentiel"... sérieusement, trop fort. Ils battent tous les records là. Dommage qu'on soit plus le 1er avril.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]