Mission Zelnik : ce que Sarkozy a retenu

Le par  |  9 commentaire(s)
Sarkozy-voeux-culture

Lors de son discours à l'occasion des vœux au monde de la culture, Nicolas Sarkozy a fait part des mesures importantes retenues suite à la remise des conclusions de la mission Création et Internet.

Sarkozy-voeux-cultureAu lendemain de la remise des conclusions de la mission Création et Internet, le président de la République y a trouvé matière à inspiration. Nicolas Sarkozy a ainsi fait part des propositions d'ores et déjà retenues.

Le chef de l'État a exprimé le souhait de " rendre légale plus attrayante et abondante afin de dissuader les internautes de se tourner vers le téléchargement illégal ". Mais selon lui, le " foisonnement de fichiers légaux disponibles ne sert à rien ". " Il serait donc utile que les ayants droit référencent sans délai la totalité de leur catalogue sur toutes les plateformes mais également sur un portail unique qui référencerait l'ensemble de l'offre disponible ".

Pour le secteur de la musique, Nicolas Sarkozy a repris une proposition de la mission Zelnik, consistant à fixer un délai d'un an aux producteurs pour qu'ils " négocient les droits et libèrent leurs fichiers musicaux sur toutes les plateformes ". " Faute de le faire, la négociation des droits relèverait par la loi de la gestion collective obligatoire par l'entremise des sociétés civiles ".

Il a également repris l'idée d'une carte Musique pour " réhabituer les jeunes à acheter ce qu'ils écoutent ". Pour les sites qui participent à l'opération, cette carte Musique devrait permettre le téléchargement à l'acte ou des abonnements. Nicolas Sarkozy a évoqué un prix de 200 € dont la moitié prise en charge par l'État. La carte Musique pourrait entrer en vigueur d'ici à l'été 2010.

Pour l'industrie du livre, Nicolas Sarkozy s'est prononcé en faveur du prix unique et d'un taux réduit de TVA à 5,5 % pour le livre numérique. Plus généralement, il souhaite que ce taux réduit s'applique à tous les produits culturels, en accord avec les instances européennes.


Google dans la ligne de mire
L'idée d'une taxe sur les revenus des grands acteurs internationaux de la publicité en ligne présents en France ( grands portails et moteurs de recherche ) a également été retenue. Particulièrement visé : Google.

" Pour l'instant, ces entreprises sont taxées dans le pays siège, mais ponctionne une part importante de notre marché publicitaire. Cela s'appelle de la fuite de matière fiscale et altère le jeu de la concurrence. Nous allons saisir l'autorité de la concurrence sur l'éventuel abus de position dominante acquise par Google sur le marché de la publicité en ligne ".

Pour qu'en 2010 le numérique rime avec succès pour l'industrie culturelle, l'équation sarkozienne est la suivante : " une offre abondante, des prix réduits, des sites ergonomiques, des offres attrayantes, un piratage rendu compliqué et risqué ". Un élément de cette équation sera inévitablement la loi Hadopi avec pour socle sa Haute autorité. Sous son égide, Nicolas Sarkozy a souhaité que des dispositifs de filtrage soient expérimentés " sans délai " afin de " dépolluer les serveurs et les réseaux de toutes les sources de piratage ". Il a néanmoins souligné son attachement au respect de la protection de la vie privée.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #573901
" évoqué un prix de 200 € dont la moitié prise en charge par l'État"

alors la, je suis ennervé. je ne vois pas pourquoi nos impos servirait a payer le mp3/divx des jeunes. encore une mesure pour filer de l'argent indirectement aux majors.
Le #573951
bin donne un cout de couteau dans ta carte vitale et dans ton assurance bagnole et limite change de pays parce que c'est la base de la france !

Je croyais qu'elle coutait 100€ et qu'ils remboursaient 50. En faite c'est ca son vrai prix et on paye la totale koi. Et vu que c'est dématérialisé, ca coute rien !
Le #573961
Et il s'étonne que ceux qui ont les moyens de quitter la France, le font

Si j'avais les moyens, je me casserais aussi, on peut rien faire avec un gouvernement pareil.
Le #574011
"bin donne un cout de couteau dans ta carte vitale et dans ton assurance bagnole et limite change de pays parce que c'est la base de la france !"

ouahhh je rigole.
il y a une différence entre la solidarité social et le divertissement.
financer la retraite, le chomage, la sécu des autres, ok. mais financer le téléchargement du dernier mp3 NON .
Le #574071

Le clown en plein délire.
Il accuse Google de "position dominante".
Parce que lui qui se croit le maître du Monde imagine qu'il peut contrôler l'Internet.
On a reparlera....
Le #574081
" une offre abondante, des prix réduits, des sites ergonomiques, des offres attrayantes, un piratage rendu compliqué et risqué "
Le piratage risqué, OK, mais le téléchargement sera toujours aussi facile et se sera un jeu d'utiliser les dernières technos, ou de demander à qq1 qui connait, pour toujours télécharger gratos.
Le piratage c'est et ça restera pour moi le commerce de versions piratées. Si le bénéfice est juste d'écouter de la musique gratos ou de faire plaisir à d'autres en leur facilitant cette écoute, les jeunes (je veux dire ceux qui se sont approprié internet) n'accepteront jamais qu'on mette une limite. On pourrait rétablir la peine de mort que ça ne ferait que les renforcer (nous renforcer) dans cette attitude qui fait mépriser toute loi qui se propose de nous imposer ce qu'il faut penser.

"dépolluer les serveurs et les réseaux de toutes les sources de piratage "
ah ah ah ah. Bon courage Toto ! On voit bien le fond lourdement pollué de ta pensée autoritaire, mais comme tu n'as rien compris on ne t'en veux pas trop. Sauf que ce sont nos impots qui paient la pollution de tes déperditions d'énergie intempestives...

Bref, je veux bien qu'on finance quand mm un dernier truc, qui a instaurer un dernière taxe : le permis à points pour les politiques. Au bout de 5 conneries tu dois le repasser à la prochaine cession.
Là on se la péterait moins avec son petit pouvoir, hein toto ?
Le #574111
out cela est du vent.
En quoi l'Etat doit-il intervenir dans des affaires privées ?
Les industries de tous bords ont trouvé leur porte-parole en la personne de N.S.. Pratique !
Mais totalement illusoire, surtout auprès des jeunes qui ont une véritable défiance vis-à-vis d'un pouvoir corrompu.
Les jeunes n'achètent plus de musique et pour cause : ils peuvent l'écouter gratuitement sur les milliers de Webradios qui existent et qui publient leur programme.
Ou encore utiliser les diffuseurs que sont Youtube, Dailymotion, etc.

A quoi bon perdre son temps à tenter de la récupérer et de la stocker lorsqu'elle vient naturellement.
Même les smartphones permettent d'écouter les webradios désormais.
Non, les jeunes sont bien plus enclins à contrefaire les jeux videos que la musique.

Mais, forcément, à écouter les sirènes des lobbies on finit par être déconnecté complètement de la réalité.

Pourquoi ne pas en être resté aux enluminures et avoir dit non à l'imprimerie en son temps ?
Hum ?
db
Le #574481
Fallait pas voter UMP à la dernière, muhahahaha. Quoi en fasse c'est la même chose ?
Le #574881

Sarko veut faire cracher Google: il a une (petite) chance ?

C'est la question du sondage posté sur Pnyx.com

La question est clairement NON, si l'on en croit la presse anglo-saxonne, qui se marre, considérant que Paris est un nain face au géant de Mountain View (145 Milliards de dollars de capitalisation boursière), que vouloir faire payer à Google le déclin de l'influence culturelle française est un peu gonflé et que de toutes façons, c'est techniquement irréaliste.

Mais, à bien y regarder, la tentative de N Sarkozy d'étendre ce projet à l'échelle de l'Union Européenne, en introduisant des questions d'enquête pour position dominante, pourrait représenter une véritable menace pour Google et l'on serait alors tenté de répondre OUI, quand on connait sur certains dossiers la détermination du Président français.

Sauf que déjà, des voix discordantes se sont immédiatement élevées en Allemagne.

Alors, à votre avis, il a une (petite) chance ? Pour voter:

Les paris sont ouverts !

PS. Anecdote amusante, Summertime, le posteur de cette question sur Pnyx, a mis en illustration de ce sondage une petite video qui rappelle l'épisode de "Google Bombing" dont Sarkozy a été victime il y a quelques mois (en introduisant une requête d'une injure très grossière, le site Sarkozy.fr était donné en réponse par Google). C'est aujourd'hui que se règle ce compte ?


Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]