Mobile et enfants : le gouvernement maintient sa position

Le par  |  0 commentaire(s) Source : ZDNet.fr
interdiction mobile

Les associations demandant le retrait des téléphones portables pour enfants ont été entendues par le ministère de la santé, mais aucun engagement n'a été pris, ce dernier maintenant sa position de neutralité.

interdiction mobileDéception pour les associations qui veulent faire interdire la commercialisation en France de téléphones portables pour les enfants de moins de 14 ans. Elles ont rencontré Roselyne Bachelot, ministre de la santé, ce 15 janvier mais n'ont obtenu aucun soutien du gouvernement pour leur projet.

Elles souhaitaient poser les bases d'une réglementation interdisant la disponibilité de tels appareils pour enfants sur le territoire national, mais le ministère de la santé reste sur sa position exprimée au début de l'année et se fondant sur une neutralité en attendant les résultats de plusieurs études et collectes d'information.

Le ministère a formulé un avis après la polémique lancée par certaines associations en décembre 2007 à propos de la commercialisation d'un nouveau terminal, le Mo1, produit par la société espagnole Imaginarium et destiné aux enfants dès l'âge de six ans.


Aller au pénal pour débloquer les choses

Si rien n'est mis en place pour empêcher la commercialisation de ce type de produit, à défaut de données scientifiques suffisantes, Roselyne Bachelot a émis un avis à titre personnel déconseillant leur usage et invitant à la prudence.

Insuffisant, rétorquent les associations Priartem et Agir pour l'environnement, qui envisagent de déposer un plainte contre X pour obtenir l'interdiction de commercialisation et obliger le gouvernement à prendre des mesures en invoquant le principe de précaution.

S'il est avéré que les enfants sont beaucoup plus perméables que les adultes aux émissions électromagnétiques et que leur organisme, en plein développement, peut être plus sensible, notamment au niveau des systèmes nerveux et cérébral, en cours de maturation, les preuves scientifiques d'un effet éventuel de ces radiations de faible intensité peinent à être démontrées sur le long terme.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]