Motorola préparerait-il son propre OS mobile ?

Le par  |  0 commentaire(s) Source : Information Week
Motorola logo pro

Après avoir énormément compté sur Android, le fabricant Motorola Mobility préparerait-il sa propre plate-forme mobile ? De récentes embauches pourraient le laisser penser, suggèrent certains observateurs.

Motorola Mobility logoMotorola Mobility doit son retour dans le domaine mobile à son orientation presque unique envers les smartphones et son soutien sans faille à Android. Mais dans le même temps, de nouveaux OS mobiles ont été mis en avant, comme WebOS par HP ou BlackBerry Tablet OS chez Research in Motion.

Motorola aurait-il la même idée et préparerait-il une plate-forme mobile en complément d' Android ? Il a a été noté que le fabricant a embauché récemment plusieurs ingénieurs provenant d' Apple et d' Adobe, constituant une matière grise capable de relever ce défi, tandis que l'analyste Jonathan Goldberg, de Deutsche Bank, affirme qu'il y a bien un projet en cours.

" Je pense que la société comprend qu'elle a besoin de pouvoir se différencier et qu'elle a besoin d'options sur lesquelles s'appuyer, en cas de besoin. Personne ne veut dépendre d'un unique fournisseur "
, a-t-il indiqué lors d'un entretien téléphonique.

Or, avec la plainte de Microsoft contre Motorola pour violation de brevets concernant Android, la plainte d'Oracle contre Google vis à vis d' Android ( à laquelle ce dernier, bizarrement n'a pas répliqué par une contre-attaque ) et diverses incertitudes sur le respect des licences open source, il peut être prudent de disposer d'une échappatoire, même si c'est pour ne pas forcément s'en servir.


Vers un Web-OS ?

Golberg reconnaît d'ailleurs qu'il ne sait pas vraiment où en est le projet et si Motorola a décidé de travailler dur dessus, d'autant plus qu'il est encore délicat de donner l'impression de se disperser sur plusieurs OS, le fabricant étant encore en convalescence après la chute libre des années 2006-2009.

Toujours est-il que les embauches de ces derniers mois chez  Motorola ont le profil pour permettre la création d'un nouvel OS mobile, qui pourrait être orienté Web, ce qui permettrait de constituer facilement une communauté de développeurs.

Selon une source d' Information Week, non identifiée mais se disant proche des projets de Motorola, il y aurait aussi d'autres raisons incitant Motorola à aller voir ailleurs : le supposé problème de la fragmentation en de multiples versions ou le manque de différenciation des produits des nombreux fabricants comptant sur Android en feraient partie.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]