Motorola devient membre de l'initiative LTE/SAE

Le par  |  2 commentaire(s)
Motorola logo

Alors que son activité était fortement tournée vers la technologie WiMAX, Motorola annonce son entrée dans l'écosystème de l'autre grande technologie réseau du futur, la 3G LTE.

Motorola logoMotorola n'est pas seulement un fabricant de téléphones portables, c'est aussi un équipementier télécom à l'affût des dernières technologies mobiles. Alors qu'il a pris fait et cause très tôt pour la technologie WiMAX,  le succès de la future technologie LTE ( Long Term Evolution ) auprès de l'industrie mobile l'incite à devenir également un membre du nouvel écosystème en prenant part à l'initiative LTE / SAE ( SAE pour System Architecture Evolution ).

Celle-ci, créée en mai 2007 et portant la dénomination LSTI ( LTE / SAE Trial Initiative ) cherche à réunir les savoir-faire des entreprises dans une programme commun afin d'accélérer les validations techniques, l'interopérabilité et les certifications de la technologie réseau LTE, qui doit prendre son envol d'ici 2010-2012.

Elle a déjà permis de confirmer le potentiel de LTE, qui doit fournir des débits descendants de 100 Mbps et montants de 50 Mbps, avec des possibilités d'évolution jusqu'à 300 Mbps descendants. En assurant un tel cadre technique, qui va permettre un déploiement dès 2010 pour les pays les plus avancés ( Japon notamment ), c'est une véritable menace qui pèse sur le WiMAX naissant.


Ne pas mettre tous ses oeufs dans le même panier

En effet, l'écosystème WiMAX comptait sur au moins deux années d'avance de maturité pour se faire une place dans l'industrie mobile, mais l'accumulation de retards et les succès techniques de LTE posent la question même de sa survie à long terme.

Cette évolution de la situation n'est peut-être pas sans lien avec l'entrée tardive de Motorola au sein de la LSTI. L'équipementier s'assure ainsi de ne pas rester au bord du chemin en cas de débâcle du WiMAX et se propose d'apporter son expérience en matière de technologies OFDM ( Orthogonal Frequency Division Multiplexing ), à l'oeuvre dans ces nouveaux réseaux très haut débit.

Dans son communiqué, la société annonce d'ailleurs qu'une partie de ses ressources R&D pour le WiMAX seront réattribuées au profit de la technologie LTE. Motorola participera à une série de tests, dont ceux organisés par Verizon Wireless et Vodafone, futurs clients LTE, au cours de l'année 2008.
Complément d'information
  • Motorola : NSN intéressé par la branche équipementier
    Nokia Siemens Networks pourrait mettre 1,5 milliard de dollars sur la table pour faire l'acquisition de la branche équipementier télécom de Motorola, aux dépens du chinois Huawei Technologies, également intéressé.
  • WIMAX : Motorola équipementier du groupe TDF
    Alors que le déploiement de services WiMAX en France reste toujours confiné à quelques régions-tests, Motorola annonce la signature d'un contrat cadre avec le groupe TDF pour la fourniture d'équipements et services WiMAX à sa filiale ...

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #199383
"En effet, l'écosystème WiMAX "

Evitez d'utiliser des mots à contre-sens.
Un écosystème se rapporte à l'écologie, par à l'économie !
Le #199386
Il ne s'agit pas d'un contre-sens. C'est tout au plus un abus de langage par analogie, mais bien pratique pour décrire à la fois l'environnement et les acteurs d'un milieu, qu'il soit organique ou non.

C'est un terme couramment employé dans les publications, même si son sens premier est effectivement de nature écologique.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]